logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/04/2011

Exposition au Palais FARNESE, au temps du cardinal Alexandre

Cette note  avait été réalisée avant  le départ pour Rome.
Voyage   motivé par la visite de l'exposition exceptionnelle
au palais Farnèse
pour y voir des oeuvres en général ailleurs, ou non exposées,
 pour y admirer ,
enfin !
la galerie  et la fresque d'Annibal Carrachi !
voyage articulé autour des palais romains
Palais Farnèse donc,
 mais aussi les palais Barberini, Colonna, Spada,
la Farnénise,
Palais Corsini, la galerie Doria Pamphilj
 et le Palais Borghèse.
Sans compter les églises croisées au cours des balades,et leurs trésors, 
san Luigi  dei Francesi, san Ignazio, sant Augustino in Campo,
 le Panthéon...
piazza Navona, Quirinal, Campo di Fiori, Castel sant' Angelo...
En bonus, les expositions Lorenzo Lotto et
Tamara  de Lempika
________

Depuis, l'exposition a été vue, admirée, sous toutes les coutures.
De nouvelles photos, des informations en plus pour cette ré édition.
Le Palais lui même est un   livre ouvert exemplaire
sur l'architecture de la Renaissance dans sa pureté la plus parfaite.
farnese cour.jpg
farnèse bis.jpg

 En complément d'information sur le lieu extraordinaire
qu'est le palais Farnèse,
des renseignements  concernant le pourquoi de  cette exposition.

Organisée à l’initiative de l’ambassadeur, M. Jean-Marc de la Sablière, l’actuelle exposition a été inaugurée le 17 décembre 2010 et durera jusqu’au 27 avril 2011. Les pièces de la légendaire collection, expatriée par Charles de Bourbon en 1734, rentrent au bercail, le temps de quelques mois. Pour la plupart, elles appartiennent désormais au musée Capodimonte de Naples.


 


Le palais a ainsi retrouvé, pour le plus grand plaisir des visiteurs, l’Hercule au carrefour des frères Carrache, montrant le demi-dieu hésitant entre le vice et la vertu.

Le célèbre Paul III de Titien a lui aussi fait le déplacement. Vous pourrez ainsi admirer, sur les lieux créés par son modèle, le portrait d’un vieillard qui n’a rien perdu de son charisme, mais au contraire manifeste, dans un contraste de rouges et de blancs, la force et l’intelligence aussi lucide que rusée de celui qui fut à l’origine du Concile de Trente.

Paul III Farnese.jpg

 En déambulant dans les salles ouvertes au public, vous admirerez aussi les formes voluptueuses de la fameuse Vénus Callipyge, sortie pour l’occasion du musée archéologique de Naples où elle s’expose d’habitude ;

_Aphrodite_ callipyge.jpg

un beau portrait du jeune Alexandre Farnèse (le petit-fils de Paul III) par Alonso Sanchez-Coello ou le Tasse Farnèse, camée en forme de coupe circulaire, à l’histoire aussi mythique que glorieuse, puisqu’il aurait appartenu à Alexandre le Grand.

Bien entendu, le palais Farnèse n’est pas revenu exactement à l’identique. Même si 150 œuvres ont ainsi pu être réunies, toutes les pièces d’origine n’ont pu faire le déplacement, comme un Titien de Paul III avec ses petits-fils, par exemple. Il faut dire que le poids de quelques-unes, en dépassant les cinq tonnes, rendait l’opération aussi coûteuse que périlleuse. Par ailleurs, certains salons ne pouvant être ouverts au public, la disposition originelle des œuvres a parfois été modifiée.

Mais que ces ultimes constats ne découragent pas celui qui, de séjour à Rome, voudrait admirer la beauté qu’une époque à l’énergie débordante a pu produire par-delà les turpitudes qui la caractérise aussi.

grisailles en trompe l'oeil.jpg
enfin farnese.jpg

 


Monteverdi
"Le retour d'Ulysse dans  sa  patrie",
extrait par
Il Giardino Armonico

podcast
Palais Farnese.jpg
vue de la cour.jpg
cour farnese.jpg
Le grand œuvre d'Annibal Carrache à Rome est encore une fois un travail à fresque, à savoir le décor du Camerino et de la galerie du palais Farnese.  ( le Palais  Farnese  abrite l'Ambassade  de  France  à  Rome )

La plupart des historiens d'art estiment d'ailleurs que cette galerie pose réellement le premier jalon de la peinture moderne.

L'iconographie de la galerie peut surprendre.

 En général, dans ce lieu d’honneur par excellence des demeures romaines, qu'est la galerie, on décore par de grands moments de la famille, ou des légendes héroïques servant de dithyrambe du commanditaire.

 Ici, cependant, est illustré un thème insolite, surtout dans le palais d'un cardinal : 

la domination universelle de l'amour.

La demi-voûte aux moulures concaves est divisée en trois parties longitudinales. La bande centrale montre l'iconographie en cinq tableaux mythologiques. Elle est soutenue par des atlantes et des hermès en grisaille.

La voûte en berceau, première partie de la décoration terminée dès 1601, illustre un sujet mythologique :

les Amours des Dieux inspiré des Métamorphoses d’Ovide.

palais farnese galerie des carrache.jpg
farnese les putti de Carrachi.jpg
carrachi farnèse trompe l'oeil.jpg
le pipi du putto.jpg
Attention ! le putto fait pipi !
______

Un tel sujet profane dans le palais d’un cardinal après la Contre-Réforme a surpris les contemporains, et reste exceptionnel.

 

Cette iconographie pourrait être liée au mariage entre le duc de Parme et Marguerite Aldobrandini en 1600, et devrait alors être considéré un peu comme un épithalame. Cependant, de nombreuses autres interprétations ont cours.

Plusieurs références peuvent être identifiées, comme Michel-Ange (Chapelle Sixtine) pour la monumentalité et Raphaël (Chapelle Farnésine) pour la grâce des nus féminins.

De nombreux procédés illusionnistes, comme la quadratura (système proprement Bolonais, prolongeant l’espace réel par un espace fictif à dans les angles), ou le quadririportati (« tableaux rapportés », avec un cadre, donnant l’impression de toiles de chevalet accrochées) sont utilisées.

le genou qui tient le tableau.jpg

De même, bien que tout soit entièrement peint, des hermès et des atlantes donnent l'illusion de stucs, les médaillons évoquent des bronzes, et l'accumulation d’éléments sur les parois comme les sculptures antiques situées dans des niches participent encore de l'illusion…

Sculture_galleriadeiCarracci.jpg

La bacchanale qui constitue le tableau central montre clairement plusieurs sources d'inspiration, telles que la bacchanale de Titien, les noces de Psyché par Raphaël et des sarcophages antiques (qualités sculpturales, frise, fluidité, jeu de contrapposto). On y note la présence d’humour ( voir plus haut le putto qui fait pipi ...) et de sarcasme, comme dans les léopards un peu ridicules, et une complexité savante.

Cette galerie inspirera fortement de nombreux peintres, comme Poussin et Rubens.

 

NB : Technique de la fresque et Restauration, la technique de peinture murale dite "a fresco".
L’exécution sur l’enduit appliqué sur le mur, l’intonaco (sable+chaux), doit se faire rapidement quand celui ci est encore frais, afin de faire pénétrer par réaction chimique, les pigments de couleurs. Pas  de repentir possible, pas  de retouche, la première application doit être la bonne car définitive.

Des essais de restauration de la galerie des Carrache effectués en 1994 sont encore visibles : une bande claire apparaît sur la fresque centrale de la voûte, les degrés de nettoyage sont perceptibles au niveau des chapiteaux des pilastres sur le mur côté droit de l’entrée. Pour donner un aspect « vieilli » à la galerie, on avait recouvert les parois d’huile et de cire.

contrapposto : en sculpture, position du corps  avec déhanchement  du  sujet, le poids  du corps reposant  sur une  jambe.

 

triomphe de bacchus et ariane palais farnese carrache.jpg
palais farnese galerie des carrache 2.jpg

Commentaires

C'est un endroit magnifique, que je prendrai plaisir à visiter si j'en étais à même....
merci pour ces très belles photos.
Bonne journée
Anita.

Écrit par : anita | 18/03/2011

Répondre à ce commentaire

waou...quelles richesses dans ce palais..... belle journée. Bises !

Écrit par : patriarch | 18/03/2011

Répondre à ce commentaire

On est sans voix devant tant de beauté...

L'art console de bien des chagrins.....on s'y plonge avec un plaisir sans cesse renouvelé....


Bonne journée
hélène

Écrit par : hélène | 18/03/2011

Répondre à ce commentaire

Merçi Françoise
Je découvre grâce à ta note des chefs d'oeuvres de ce peintre Annibal Carrache .En plus ,nous avons droit à un cours sur la technique picturale "A fresco" !!C'est remarquable !
Peut être un jour ,aurai-je la joie d'aller à Rome .Un ami y va réguliérement et m'a proposé de l'accompagner .Sa soeur religieuse a des responsabilités chez les Ursulines et connait Rome comme sa poche ...
Bises
Jacques

Écrit par : jacques | 18/03/2011

Répondre à ce commentaire

Je suis incapable de faire un commantaire,j'admire,la douceur des couleurs,la tendresse des regards.
Merci Françoise pour ce voyage à Rome.
Je vous embrasse.
Jeanne

Écrit par : jeanne | 19/03/2011

Répondre à ce commentaire

J'admire. J'ai failli partir pour Rome et j'aurais sans doute visité de beaux palais. Ce sera un autre coin de l'Italie pour bientôt.
Bon dimanche.
Bises.

Écrit par : pimprenelle | 19/03/2011

Répondre à ce commentaire

Ho magnifique !
comme le dit Jacques il faut être avec une personne qui connaît

et non dans un circuit touristique
au moins une semaine rien que pour Rome et y retourner plusieurs fois
merci pour cette note
Catherine

Écrit par : Lady Chatterley | 19/03/2011

Répondre à ce commentaire

Merci pour ces belles choses à voir et à entendre ... sans oublier un cours !
Bises et très bon dimanche

Écrit par : Biche | 20/03/2011

Répondre à ce commentaire

Coucou Fanfan !

Une belle et très ancienne ville avec des trésors cette Rome antique .
Bon dimanche de printemps , bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 20/03/2011

Répondre à ce commentaire

Une bien belle visite en ce dimanche matin....et nous avons la chance d'avoir un guide qui connait parfaitement son sujet....
Bonne journée
Anita.

Écrit par : anita | 03/04/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Framboisine
Merci pour cette note qui j'en suis sur sera consultée pendant longtemps compte tenu de sa qualité !
L'autre soir ,jai regardé sur la 5 :Un soir au palais Farnése !Un vrai régal !J'ai pensé à toi ...Une belle tranche de Dolce vita !!!
Merci pour le tuyau photofiltre que je ne connaissais pas .Désormais je m'en serviraiet ferai des essais !
Bon dimanche à toi
A bientôt ,j'espére
Bises
Jacques

Écrit par : Jacques | 03/04/2011

Répondre à ce commentaire

Bonne soirée , merci pour cette belle note . bises . huguette

Écrit par : macary huguette | 03/04/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
C'est un endroit magnifique, comme Jacques jai regardé sur la 5 :Un soir au palais Farnèse.
C'était très intéressant, quelle beauté.
Merci encore pour ce voyage virtuel et à toute l'attention que tu as apporté pour ce partage.
A demain pour ma petite visite du mation chez toi
Amicalement
Janie

Écrit par : Janie Bataille | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
C'est un endroit magnifique, comme Jacques jai regardé sur la 5 :Un soir au palais Farnèse.
C'était très intéressant, quelle beauté.
Merci encore pour ce voyage virtuel et à toute l'attention que tu as apporté pour ce partage.
A demain pour ma petite visite du mation chez toi
Amicalement
Janie

Écrit par : Janie Bataille | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

J'ai regardé également le reportage à la télé en pensant à toi. Que de magnifiques images, j' l'avais visité et ne me souvenais pas de certains détails, notamment de la trappe destinée au pape!! Quelle époque!!


Bises
hélène

Écrit par : hélène | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique