logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/03/2016

La connerie mise à nu

            Je dédie   cette note au jardin de Dédé et d'Annie 

 RSS feed  André le Bigourdan

aux fruits merveilleux croqués  sous l'arbre, nimbés de 

soleil, gorgés  de la chaleur du jour, fasse que tous les

enfants connaissent un jour, toujours !  ces bonheurs

éphémères  et pourtant immortels en nos mémoires ,

en nos  amitiés.

cosommation,consummérisme,légumes,fruits,grandes  surfaces,honte,pré  pelés

_________

 

     On a  fait la Cop 21 ,

 

on  nous  gave  de  bonnes intentions, et voilà le travail  !

 

Vous en verrez   dans  toutes les grandes  surfaces, 

légumes pré pelés,    fruits  épluchés et découpés,

 

( bientôt pré digérés ? )

 

sans  compter les  emballages .......................

 

Nos  enfants  ne connaissent plus  la  forme des poissons,

 

pour eux, ils sont tous  rectangulaires et panés, 

 

bientôt, ils ne  sauront plus  fendre  d'un coup de 

quenotte la peau acidulée  de l'orange,  de la mandarine,

arracher  cette enveloppe quasi  charnelle  d'où

giclent  jusqu'aux  yeux quelques  gouttes piquantes,

délicatement retirer les membranes blanchâtres, juste

pour le plaisir  de  déshabiller le fruit , démembrer les

quartiers  translucides pour croquer dans le soleil et

laisser s'écouler au fond de leurs gorges gourmandes le

bonheur sucré ?

 

 

Comment peut-on autoriser   ça ?

 

 

 La connerie    consommatrice  est  sans  limites.

 

la connerie  toute  nue.jpg

 Comme c'est aussi le printemps des poètes, profitons-en 

pour retrouver le chemin du verger, des vrais fruits :

 

Le banc serait de lierre et de pierre effritée.
Auprès du vieux parterre où de tristes ricins
Ombrageraient la poule et ses petits poussins
Je vous dorloterais, ô mon enfant gâtée.
Les roses cerisiers à l’écorce argentée,
Dont les fruits sont pareils aux coraux abyssins,
Pleurant leurs larmes d’or au-dessus des fusains,
Nous diraient la chanson des moineaux enchantée.
Et je vous cueillerais sur ces frais cerisiers
Des cerises qu’un brin de bois lierait pareilles
Pour vous les mettre ainsi que des pendants d’oreilles :

Et, me baissant un peu pour que vous me baisiez
Au front, je vous rendrais dans vos cheveux en boucles
Vos baisers,en mordant vos rouges escarboucles.

                                                      Francis Jammes

 

Commentaires

bravo Françoise de l'indignation
de l'alarme , face à la déraison
des désirs qu'on nous inflige
et ça nous afflige
tu as bien raison je m'associe
et le tout en Poèsie
amitiès
ps : Cop 21 tu parles
ils vont construire ND des landes
alors que Nantes est sous utilisé !

Écrit par : ventdamont | 16/03/2016

Répondre à ce commentaire

Merci de ton commentaire, je ne doutais pas que toi , tu réagirais !

Je n'attends pas grand chose des lecteurs du blog


mais qu'est-ce que ça fait de bien de se lâcher ! ! !

Écrit par : fanfan du fatras | 16/03/2016

Répondre à ce commentaire

Oh combien je préfère à ces fruits et légumes tout prêts le beau poème de Françis Jammes, notre poète régional, merci !
Il faut bien sûr s'indigner lorsque tant de bêtises nous sont proposées comme des avancées géniales...
Bonne soirée

Écrit par : marine D | 16/03/2016

Répondre à ce commentaire

Il est évident qu'il ne faut pas acheter ce genre de choses, et trop coûteuses. Mais c'est comme ça !

Écrit par : judith | 16/03/2016

Répondre à ce commentaire

Si cela existe, c'est qu'il y a suffisamment de gens assez bêtes, pour en acheter !
Le grand poète est né ici à côté de Tarbes, à Tournay et est mort à Hasparren, donc il est bien de notre belle région.
Bonne journée.

Écrit par : clara65 | 17/03/2016

Répondre à ce commentaire

Francis Jammes, mon poète aimé, Tournay, Bordeaux, Orthez, Hasparren, et dans mon cœur !
Tu trouveras de nombreuses notes à lui consacrées sur mon blog ( Anthologie personnelle de la poésie ) bonne journée chère Tarbaise

Écrit par : fanfan du fatras | 17/03/2016

" PLUS QUE çA VA PLUS QUE C' EST PIRE " LES C---- QUI ACHÈTENT SON ENCORE PLUS C---
QUE L' ON PENSE !!!! RÉVOLTONS NOUS N' ACHETONS PAS CES PRODUITS ACHETONS " BIO " NATUREL ET
PRIVILÉGIONS LE FERMIERS FRANCAIS ET VIVE LES POETES !!!

Écrit par : astree | 17/03/2016

Répondre à ce commentaire

Merci de ces souvenirs et de ces fruits bio que nous dégustâmes, l'année passée fut riche, espérons que celle-ci sera aussi heureuse, souhaitons aussi que l'agriculture raisonnée prenne le dessus et que l'on revienne à ces marchés d'hier où les fruits et les légumes n'étaient pas parfaits mais où leurs goûts étaient inimitables!
bises
Dédé

Écrit par : Andre | 17/03/2016

Répondre à ce commentaire

Quel bel élan! Bien sûr, cela paraît absolument fou d'acheter des fruits pelés... mais les manchots? ou les gens - comme moi - atteints d'arthrose? ou ceux qui - quel horreur! - vieillissent et perdent jusqu'à la force d'ouvrir une orange?
Je n'aurais pas l'envie - pas encore - d'acheter une orange pelée, mais j'aurai peut-être l'obligation de la faire si je ne veux pas me contenter de jus de fruits insipides!
Beau poème qu'en amatrice de fruits j'apprécie à sa juste valeur...

Écrit par : Gine | 18/03/2016

Répondre à ce commentaire

C'est vrai que l'arthrose. ...


Mais quand même, ne me dis pas qu'autour de toi, personne ne peut peler ta pomme ! je l'ai fait pour ma maman atteinte de polyarthrite, et jamais Ô grand JAMAIS elle n'aurait eu l'idée saugrenue d'acheter des fruits tout pelés, tout découpés,


on nage en pleine aberration ma chère Gine ! ou plutôt en pleine déformation économique. Le futur ne manque pas d'avenir côté consumérisme!

Écrit par : fanfan du fatras | 18/03/2016

Vous avez raison, c'est de plus en plus incroyable tout ce qu'on peut trouver, et, surtout, que les gens achètent...
Mais surtout merci pour le poème de Francis Jammes, poète que je n'avais pas lu depuis longtemps.

Écrit par : Bonheur du Jour | 24/03/2016

Répondre à ce commentaire

Honnêtement, je ne savais pas que cela existait. Je n'en ai pas encore vu par ici. Mais cela va venir sans doute, car la connerie va toujours en grandissant.
Mais quel plaisir pourtant de peler une orange comme tu le dis aussi.
On n'a pas encore tout vu....
Bises.

Écrit par : pimprenelle | 26/03/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique