logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

27/03/2016

Bonne Nouvelle : Pâques, Images de la Résurrection venue de Bohême et d'Italie

 

 

  

 

  Le Maître de Vyšší Brod, sans doute le plus grand peintre

tchèque du Moyen-Age, a peint cette Résurrection autour  de

1350, une œuvre sur bois, de 99,5 cm X 93  que nous avions

admirée à Prague à la Galerie Nationale du Couvent Sainte-Agnès.

 

 La Victoire de la Vie sur la Mort, Christ resplendissant , fort et

majestueux.

Une scène inspirée du théâtre religieux , raffinement des traits et

des coloris, graphisme nouveau ( remarquez le " presque" profil des

Saintes Femmes, mais l'auréole  demeure   de face)  élégance des

drapés , nous quittons l'art du Moyen - Age, le Gothique

international pointe,   pas de  cour angélique, un seul ange ,

gracieux et délicat,

 

Belle et Sainte fête  de Pâques à vous  !

 

le Maître de Vyšší Brod, Galerie Nationale  du Couvent Sainte Agnès, Prague, Bohême, art gothique,

 

Fra  Angelico

resurection2.jpg

 

 

Giotto,

resurrection  giotto.jpg

autres visions picturales   de la Résurrection

 

celle  attribuée à Rafael 

bach,oratorio de pâques,le maître de vyšší brod,galerie nationale  du couvent sainte agnès,prague,bohême,art gothique

 

Piero della  Francesca

Resurrection.JPG

 

et celle d'Annibal Carracci

 

 

bach,oratorio de pâques,le maître de vyšší brod,galerie nationale  du couvent sainte agnès,prague,bohême,art gothique

Note  documentaire :

 

Peintre tchèque (actif v.  1350).

 

Le maître du Cycle de Vyšší Brod, sans doute originaire de Prague, est l'auteur de 9 tableaux d'un retable dispersé représentant des scènes de l'Enfance du Christ et de la Passion. Cette œuvre (av. 1350, musée de Prague) provient du couvent cistercien de Vyšší Brod (en allemand Hohenfurth), dans le sud de la Bohême, et a peut-être été exécutée pour Pierre Ier de Rozmberk, mort en 1347. C'est un des monuments les plus remarquables de la peinture sur panneaux du Moyen Âge, caractérisée par la synthèse de la conception septentrionale, linéaire et rythmique, et des influences italiennes dans la recherche des formes spatiales (synthèse dont on peut suivre l'évolution depuis le Codex de la reine Eliska Rejcka [1315-1323] jusqu'au Missel de Jean de Drazice, au Bréviaire de Vitek et aux peintures murales). On a parlé de l'influence de Giotto et de Duccio, et fait des rapprochements avec les panneaux du retable de Klosterneuburg (1331). Au Maître de Vyšší Brod sont attribuées l'Annonciation, la Nativitéet peut-être l'Adoration des mages et la Résurrection ; à l'atelier du peintre, les autres épisodes. L'auteur de la Descente du Saint-Esprit se distingue par un modelé plus souple et une facture plus dynamique, annonçant l'évolution de la peinture tchèque.

Commentaires

Une belle évocation loin des niaiseries lapinesques... qui me lassent autant que les décos de Noël! Merci et bon dimanche pascal!

Écrit par : Gine | 27/03/2016

Répondre à ce commentaire

Que de beauté dabs ces tableaux.....mieux que des œufs de Pâques ou autres babioles. La solanité est présente. Bonnes fêtes pour toi. Bises Hélène

Écrit par : héléne | 27/03/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique