logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/07/2016

Mémoire embaumée de tilleul

   Non, je ne vous dirai rien sur le  foot, allez astiquer vos pronostics ailleurs,

 

           je préfère, et de loi'n, évoquer la douce mémoire de Jean-Marie Pelt avec qui  j'ai cultivé  

          le goût  de la passion  botanique. 

tilleul,fleur,pau,jardin,parfum,odorat,effluves,mémoire,souvenir,tilleul d'orsay,grand mère

tilleul,fleur,pau,jardin,parfum,odorat,effluves,mémoire,souvenir,tilleul d'orsay,grand mère

tilleul,fleur,pau,jardin,parfum,odorat,effluves,mémoire,souvenir,tilleul d'orsay,grand mère

  Ce matin,une brève  rediffusion  d'une de ses interventions radio parlait   " cerise  ", je lui répondrai

" tilleul  " en ce chaud dimanche  de  juillet. 

tilleul,fleur,pau,jardin,parfum,odorat,effluves,mémoire,souvenir,tilleul d'orsay,grand mère

Il suffit d'une journée  de     chaleur, même douce,  pour que

  la ville prenne ses quartiers d'été dans  ce bain de tilleul qui

  signifie chez nous l'arrivée des  grands beaux jours .

parfum, tilleul d'orsay,  fleurs, grand mère, pau, floraison

 

  Les tilleuls ont explosé dans une floraison aussi soudaine que violente, leurs parfums inondent tout Pau, la ville aux mille tilleuls.  

  Partout des effluves enivrants, jusque dans les maisons, surtout  le soir, partout des ondes de douceur sucrée.

parfum, tilleul d'orsay,  fleurs, grand mère, pau, floraison

 

 

    Ces jours bénis me plongent dans les souvenirs les plus délicieux

 ceux que véhicule l'odorat, les souvenirs de ma grand mère

maternelle, toujours d'une rigueur soignée et qui utilisait comme

un rituel savon, talc, et parfum au tilleul.

    Une goutte de camomille en contrepoint du miel de la fleur  de

 tilleul, un parfum merveille.parfum, tilleul d'orsay,  fleurs, grand mère, pau, floraison

  Petite fille, j'aimais tout particulièrement les

 baisers dans son cou parfumé, j'aimais ses mains

 toujours frottées de talc raffiné, j'aimais cet arôme,

 et la vie m'a conduite  en Béarn, où chaque fin de printemps ou

 début d'été, je retrouve les délices des souvenirs lointains.

 

  Oui, c'est bien par les parfums, les fragrances, les bouquets, les

senteurs, que notre enfance ressurgit avec le plus d'acuité, de

vivacité, de vérité. 

Tilleuls si beaux dans le ciel palois,  majestueux et précieux

encensoirs, balançant leurs  ombrelles pour déverser le suave

parfum tel un encens sacré en ma mémoire fidèle.

 

  Tilleul, fraîcheur d'été acidulée,

parfum de  nature, printanier et innocent,

tout à la fois léger  et miellé, poudré et paillé ,

voile végétal impalpable , aquatique et lacté,

souvenir merveilleux d'un passé odorant.

parfum, tilleul d'orsay,  fleurs, grand mère, pau, floraison

 

parfum,tilleul d'orsay,fleurs,grand mère,pau,floraison

 

parfum, tilleul d'orsay,  fleurs, grand mère, pau, floraison

 

Commentaires

Tu as raison, les effluves de ces arbres embaument et énivrent, et je ne savais pas qu'il y en avait autant à Pau.
Les souvenirs d'enfance sont toujours les plus beaux.
Bonne journée et amitié

Écrit par : clara65 | 28/06/2016

Un parfum d'enfance... pour moi aussi! Doux et entêtant... A te lire, j'ai entendu les cris de chasse des martinets, indissociables pour moi de ce parfum!
Un moment heureux! Merci!

Écrit par : Gine | 28/06/2016

Chère amie,

Moi aussi, je revis ces longs moments ou je m'endormais assise et appuyée sur notre tilleul en fleurs C'était au bercail, notre maison de ville. Les tilleuls ont la vie courte dans notre beau pays rigoureux. Merci de me permettre de rêver. Tes photos sont magnifiques et tu as l'art de dire les choses.
Bon week end
Pierrette

Écrit par : pierrette | 01/07/2016

Moi aussi je me rappelle l'odeur des tilleuls de mon enfance....
L'avenue qui nous emmenait de notre maison vers le centre ville en était bordée de chaque côté, mais avec la pollution ils ont disparus ......
Bon dimanche
Anita

Écrit par : anita | 10/07/2016

J'adore le parfum des tilleuls, mais je n'aime guère la tisane! je lui préfère la matricaire, peut-être plus âpre mais plus rafraichissante! de mon côté je n'avais guère des grands-mères accueillantes, plutôt revêche, c'est vrai qu'elle avait perdu un fils de 27 ans, c'est ce que me disait ma tante avant de s'enfoncer dans un profond sommeil, quatre-vint-seize ans demain mais partie dans son monde à elle!
bises
Dédé

Écrit par : Andre | 11/07/2016

Bonjour en effet vous avez l'art des mots et des magnifiques photos, j'ai encore découvert aujourd'hui grâce à vous, alors merci pour la belle personne que vous êtes

Écrit par : Lady Catherine | 11/07/2016

"Oui, c'est bien par les parfums, les fragrances, les bouquets, les

"senteurs, que notre enfance ressurgit avec le plus d'acuité, de

"vivacité, de vérité." Tu l' as si bien dit.
Bises.

Écrit par : pimprenelle | 12/07/2016

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique