logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/07/2016

La pêche à l'oreille

Connaissez vous la pêche à l'oreille  ?

Oui, je sais, il y a la puce à l'oreille

 

mais la pêche à l'oreille ? ? ?

 

 Elle ne  se pratique que dans des lieux spécifiques, à

commencer par l'estuaire  de la Gironde, ce merveilleux

endroit, que longe le vignoble médocain

pêche à l'oreille,  estuaire ,gironde,Médoc, maigre,

 

pêche à l'oreille,maigre,estuaire,gironde,médoc

 

pêche à l'oreille,maigre,estuaire,gironde,médoc

pêche à l'oreille, pour localiser les bancs convoités, car  dans l'estuaire, quelques temps  au cours  

de   l'été,

  ces poissons surnommés « grogneurs » en raison des sons

qu'ils émettent au moment du frai, ces poissons argentés,

dont certains atteignent pas moins de 2 mètres, pour 100

kilos :

ce sont  les MAIGRES ,Argyrosomus regius, superbes

poissons  qui effectuent leur remontée  de l'estuaire.

 

 Le maigre passe l'essentiel de sa vie dans le Golfe de

Gascogne qu'il remonte en longeant la façade atlantique.


 En mars, il quitte les eaux côtières du pays basque, en

bancs compacts, pour entamer sa migration de

reproduction. Les maigres longent alors les fonds

sablonneux des côtes landaises pour atteindre l'estuaire

de la Gironde à partir du mois d'avril.

pêche à l'oreille,  estuaire ,gironde,Médoc, maigre,

Les pêcheurs de

l'estuaire de la Gironde le capturent essentiellement en

juin et juillet, en utilisant une technique très

particulière :

la pêche à l'écoute ou à l'oreille .

  Le pêcheur détecte les bancs en écoutant les

grognements des poissons au fond de   sa  barque .

  Cela lui permet alors de poser son filet au plus juste.


 Méconnu parce qu'il est rare sur les étals, il est pourtant

d'un excellent rapport qualité/prix. Sa chair, plus ferme

et plus fine que celle du bar, explique son succès actuel

auprès des restaurateurs.

pêche à l'oreille,  estuaire ,gironde,Médoc, maigre,

pêche à l'oreille,maigre,estuaire,gironde,médoc



 Soucieux   de  la préservation  de  l'espèce,

dans l’estuaire de la Gironde, les pêcheurs professionnels

réalisent depuis longtemps une fécondation artificielle du

maigre. Lorsqu’ils pêchent des adultes prêts à se

reproduire, ils recueillent et mélangent la laitance et les

œufs à bord du bateau. Ils mettent ensuite à l’eau ce

mélange, dans l’espoir qu’il apporte une contribution au

renouvellement de cette espèce. La reproduction ne

s'effectue que dans  des eaux  à 20-21 degrés.

   Ainsi, n'a-t-on pas vu autant  de  maigres  en

Gironde que depuis ces dernières années.

 

    Une note  que je dédie à notre   ami  Héraime,

      qui va pouvoir tendre son oreille et sa canne...

pêche à l'oreille,  estuaire ,gironde,Médoc, maigre,

Commentaires

Bon dimanche à toi et merci pour la note. Très belles photos. Tout un poisson pour le pêcheur comblé.
Amitié
Pierrette

Écrit par : Pierrette | 23/07/2016

Répondre à ce commentaire

Intéressante ta note. Je n'ai jamais entendu parler de ce poisson ni de ce type de pêche.
Héraime va venir passer ses vacances dans la région tu crois ?
Bises
Geneviève

Écrit par : Genevieve | 24/07/2016

Répondre à ce commentaire

Oui ma chère mais moi qui suis plutot enrobé je ne connais pas le maigre mais affronter un poisson de 100kg ne me ferait sans doute pas peur surtout s'il est excellent au goût.Belle note d'une non pêcheuse .Bisous et doucement avec le vin dans ton autre note.

Écrit par : heraime | 24/07/2016

Répondre à ce commentaire

Je ne connaissais pas du tout ce poisson, le Maigre. Héraime dit qu'il est plutôt enrobé alors il devrait en pêcher et en manger.
Bises.

Écrit par : pimprenelle | 24/07/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique