logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/08/2016

La version la plus drôlatique pour une "increvable"

 

Une chanson déjantée,

ça fait du bien !

 

Un jour une petite chatelai-ai-ne
Enlevée par des romanichels
Fut mise dans une chambre malsaine
Tout en haut d'la rue Saint-Michel
La p'tite au caractére rieur
Prit joyeusement son malheur

Refrain:
Le lendemain, elle était souriante
A sa fenêtre fleurie chaque soir
Elle arrosait ses petites fleurs grimpan-an-antes
Avec de l'eau de son arro-ze-zoir

elle était souriante,les dénicheurs,montel,le lendemain

Les brigands furieux de la voir ri-i-re
Lui attachérent les mains, les pieds
Puis par les cheveux la pendi-i-rent
Au plafond, en face du plancher
Puis la laissant là les voyous
Allèrent chez l'bistro boire un coup

Les bandits jaloux d'son coura-a-ge
Un soir à l'heure de l'Angélus
La jetèrent du sixième éta-a-ge
Son corps tomba d'vant l'autobus
L'autobus qui n'attendait qu'ça
Sur le corps de la p'tite passa
mais...Le lendemain, elle était souriante
A sa fenêtre fleurie chaque soir
Elle arrosait ses petites fleurs grimpan-an-antes
Avec de l'eau de son arro-ze-zoir

elle était souriante,les dénicheurs,montel,le lendemain

Mais les assasins s'acharnè-è-rent
Sur elle à coups d'pieds, à coups d'poings
A coups de couteau la lardè-è-rent
Pour lui faire passer l'goût du pain
Et pour en finir les ch'napans
Ils la noyèrent dans l'océan
mais...Le lendemain, elle était souriante
A sa fenêtre fleurie chaque soir
Elle arrosait ses petites fleurs grimpan-an-antes
Avec de l'eau de son arro-ze-zoir

Elle disparut dans l'eau profon-on-de
Une baleine lui bouffa les mains
Sa jolie chevelure blon-on-de
Fut arrachée par les requins
Un p'tit maquereau qui s'baladait
Lui barbota son porte-monnaie
mais...Le lendemain, elle était souriante
A sa fenêtre fleurie chaque soir
Elle arrosait ses petites fleurs grimpan-an-antes
Avec de l'eau de son arro-ze-zoir

elle était souriante,les dénicheurs,montel,le lendemain

Vous croyez p'tète qu'elle en est mor-or-te
Et cependant il n'en est rien
Malgré cette secousse un peu for-or-te
La p'tite ne se sentait pas bien
Elle prit pour se remettre d'aplomb
Un p'tit cachet d'Piramidon.

Le lendemain, elle était souriante
A sa fenêtre fleurie chaque soir
Elle arrosait ses petites fleurs grimpan-an-antes
Avec de l'eau de son arro-ze-zoir































 

 

 

 
  ..
.

Commentaires

C'est fort drôle et bien dans la tradition d'une certaine chanson française qu'on ne connaît plus guère.
Je ne connaissais pas ce groupe déjanté.
Bon début de semaine, ici, sous la pluie.

Écrit par : Clara65 | 29/08/2016

Une chose est sure ilss'éclatent bien les gars de ce groupe
La tarte aux légumes fait envie
Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 29/08/2016

bonsoir

Écrit par : cheval pour tous | 30/08/2016

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique