logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/07/2017

Bordeaux gare Saint Jean, avant -après

Grand chassé - croisé  entre ceux de juillet et ceux du mois d'août.

Chaque année,  c'est le même  scénario .

 

Les mêmes prévisions,  le même cirque .

    Pourtant, on a connu des temps plus paisibles,

  Quand les vacances évoquaient  l'évasion à vélo,  au calme de la

campagne, de la forêt .

en-1936-pour-les-premiers-conges-payes-on-partait-surtout-a-velo-1.jpg

   Mais bien vite, la folie - congés  s'empara de tous, les gares

débordèrent,  le trafic se fit délirant. 

Gare-de-Lyon-8342.jpg

1200x768_des-voyageurs-patientent-en-gare-de-paris-montparnasse-le-17-juillet-2017-en-raison-d-une-panne.jpg

4952791_montparnasse-arandel-4_1000x625.jpg

  Retour sur la gare   Saint Jean  à Bordeaux, jour de grande départ

août  1953.

downloadfile.jpg

 

 et ce qu'elle est aujourd'hui avec la   ligne TGV qui met la capitale

de la Nouvelle Aquitaine  à  2 heures  04 de Paris.

1024px-Bordeaux_gare_st_jean.jpg

 Inauguration de la verrière restaurée, avril  2017,

Header_spectacle.jpg

 

arrivée du premier TGV  1er  juillet 2017

le-tgv-a-file-a-plus-de-300-km-h.jpg

une-arrivee-sous-les-projecteurs.jpg

debarquement-des-premiers-passagers.jpg

Verrière bleutée  aux couleurs de l'océan , larges couloirs lumineux

et fonctionnels  .

20170701_120049_resized_3.jpg

20170701_120321_resized.jpg

20170701_120234_resized_2.jpg

Autre temps.

25/07/2017

Avant c'était......mieux ? ou simplement autrement ?

Jolis témoignages d'un autre temps, temps où Arcachon était

-moins - connu, moins  envahi.

  Mais quel charme  dans  cet Arcachon délicieusement

suranné,

arboré, où la forêt omniprésente dévalait jusqu'aux  vagues

du bassin, où le train ne  mettait pas les  2h45 du TGV depuis

Paris, oui, 2h 45 !  Il fallait 9 heures,  on  a du mal à réaliser cette

proximité  actuelle,   le prix en est l'invasion.

Revenons donc à cette galerie d'images  charmantes

arcachon,été 2017,images anciennes,tgv,paris,rapprochement,tourisme,invasion

arcachon,été 2017,images anciennes,tgv,paris,rapprochement,tourisme,invasion

arcachon,été 2017,images anciennes,tgv,paris,rapprochement,tourisme,invasion

arcachon,été 2017,images anciennes,tgv,paris,rapprochement,tourisme,invasion

arcachon,été 2017,images anciennes,tgv,paris,rapprochement,tourisme,invasion

 

arcachon,été 2017,images anciennes,tgv,paris,rapprochement,tourisme,invasion

arcachon,été 2017,images anciennes,tgv,paris,rapprochement,tourisme,invasion

arcachon,été 2017,images anciennes,tgv,paris,rapprochement,tourisme,invasion

arcachon,été 2017,images anciennes,tgv,paris,rapprochement,tourisme,invasion

arcachon,été 2017,images anciennes,tgv,paris,rapprochement,tourisme,invasion

24/07/2017

Albert Dupontel au sommet du grand écrran

 

au revoir  là hau,t   albert  dupontel,adaptation,pierre lema,sortie en avant première

HIer soir, en avant première, et en présence d'Albert  Dupontel  

son film attendu,  adaptation du roman de Pierre Lemaitre  qui

avait bouleversé les lecteurs.

  Le film réalisé , scénarisé par Albert  Dupontel  fait bouger -enfin

- les lignes du cinéma français,  nous offrant un moment d'une

rare intensité, servi par une distribution exceptionnelle.

(  Nahuel  Perez Biscayart,     Laurent Lafitte,  Niels Arestrup,

 Albert Dupontel,  Émilie  Dequenne,   Mélanie   Thierry , Michel

 Vuillermoz, )

 

   Une belle et riche étude de la  psychologie complexe des

personnages  , des modifications   réussies de la trame

romanesque,  tout contribue  à placer et  à  confirmer  Albert

Dupontel  au firmament  de la réalisation et de l'interprétation.

 

           Un film à  ne manquer sous aucun prétexte. 

 

Sortie nationale le 25 octobre.

Et en attendant,  précipitez  vous sur le roman de Pierre Lemaitre 

 

 

 

http://fatrasenbleu.blog50.com/archive/2014/05/07/pierre-lemaitre-du-polar-au-goncourt-et-vice-versa.html

21/07/2017

Le grand barnum

Tour de France,  col de l'isoard,  alpes, etap9,montagne, dénivelé,  spectateurs,  selfies

 

il faut voir ces blaireaux de spectateurs le long du tour de France 

 

 

  Certains invectivent  les coureurs , trouvant sans doute que

l'effort des sportifs  n'est pas à la hauteur de leurs propres efforts

sur les canettes de bière.  

  Un dernier effort avec la perche à selfies,  histoire de montrer sa

face rougeaude   et hilare sur fond de cyclistes souffrant  qui font

le spectacle  et de  meute de spectateurs,  hurlante, courant et

grimaçant .Tour de France,  col de l'izoard,  alpes, etap9,montagne, dénivelé,  spectateurs,  selfies

Ils ne regardent pas, ils se contemplent

et se mettent eux en images 

devant l'effort des autres.

 Lamentable. 

 

Ça m'écoeure. 

 

 

Mais au dessus de tout ce barnum, la Case déserte et les

demoiselles  coiffées,

Tour de France,  col de l'isoard,  alpes, etap9,montagne, dénivelé,  spectateurs,  selfies

Tour de France,  col de l'isoard,  alpes, etap9,montagne, dénivelé,  spectateurs,  selfies

  les Alpes  immortelles et

somptueuses   qui regardent, impassibles, passer la caravane.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique