logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/01/2018

28 janvier, soirée SENSATIONNELLE

  Il y a parfois des cadeaux qu'on  n'ėchangerait pour rien  au

monde.

 

 Dans une programmation bien souvent déprimante, mais qui nous

donne l'opportunité  de laisser les lucarnes éteintes au profit de la

radio, musique ou blabla,  d'un livre captivant

 ( plongez vite fait dans Couleurs de l'incendie  de Pierre Lemaître ,

 la suite inspirée de   Au revoir là haut  )

           Au milieu donc de ces nullités télévisuelles    ,   une pépite  !

 

  Il faudra, pour ceux qui ne m'ont pas encore vu, patienter encore un

peu.  Mais ensuite,  la récompense !

   Réservez donc votre soirée du dimanche 28 janvier à France 2 qui

nous gâte   avec la rediffusion d'un film jubilatoire

 

                                        Neuf mois ferme

♡♡♡♡♡♡♡♡

 

 une de ces solutions radicales à   la mélancolie et au manque de

soleil de cet hiver grisounet.  Vous serez réjouis pour des jours,

des semaines , des mois,  plus de  9 mois...grâce au scénario

foldingue de Dupontel, grâce  aux interprétations  épatantes de

Sandrine Kiberlain,  AlbertDupontel, Nicolas Marié ...

     une soirée que je vous promets délirante et  géniale. 

 

  En avant goût, la bande annonce

 

et le numéro irrésistible de  Nicolas  Marié en avocat bègue 

 



 

 

09/12/2017

La grande librairie pour d'Ormesson

 

  Hier soir, une  soirée épatante,  cet adjectif dont vous raffoliez,

une  soirée  que l'on gardera en  mémoire et que vous auriez

adorée. 

 

 Si vous, lecteur,  l'avez ratée, la voici, cette Grande Librairie,  et

l'émotion palpable de François  Busnel quand Héloïse  lui tend les

dernières  lignes   écrites samedi par son père.

 Et ce matin,  dans la cour des Invalides, admirable hommage très

littéraire  par Emmanuel Macron.

 

 

    Jean  d'Ormesson  aura eu une  sortie splendide  , et il nous

laisse au bord du coeur  cette  lisière  d'écume   que les larmes de

la gratitude provoquent.   


29/11/2017

Et Smaïn...

   Décidément, ces rencontres des " Idées mènent le monde " ont

tout mis en oeuvre pour nous surprendre, nous  passionner, nous

charmer.

 

 

  L'intervention de  Smaïn  le dimanche matin a eu de quoi secouer

nos idées préconçues. 

 

 Non, Smaïn  n'est pas un rigolo inconséquent tout juste capable

d'amuser les adeptes de la télé.  Oh que non ....!

les idees menent le monde,smaïn,algerie,multiculturalisme

 

  Amoureux de la langue française,  la seule qu'il connaisse,  né en

Algérie,  adopté par un couple maghrébin à  Paris, élevé  dans

l'amour, le respect, l'intelligence,  Smaïn  nous a touchés au coeur,

l'émotion était au rendez vous avec le petit monde de son enfance

 qu'il nous a fait connaître, avec ses parents formidables et la

 tendre expérience d'une vie accomplie  et réussie .

  Profondément gentil,  fin, d'une intelligence  aiguisée,  il a révélé

une personnalité  attachante, humaniste, loin   des clichés de

l'amuseur.  Aujourd'hui,  il écrit,  beaucoup, il rédige d'adorables

contes souvent mis en musique,  des textes de chansons,

participe à des spectacles   avec orchestre.  

Je l'avais entendu il y a quelques années  comme récitant  

de "  Pierre et le Loup " . 

  Si vous voulez le mieux connaître,   écoutez son intervention,

 c'est une heure charmante. 

les idees menent le monde, smaïn, Algerie, multiculturalisme,

 


23/10/2017

Ce soir sur la Cinq "Le Guépard " Palme Cannes 1963

souvenirs d'un des  plus beaux films  Palme  d'Or
 
 
 
Visconti adaptant le roman    de  Lampedusa, 
 
 
Le relire,   le voir,  le revoir le re .....revoir
 
 
Eternel "Guépard "
 
 
 
 Sur fond historique de la construction de l'Italie moderne, les
 
bouleversements de la société, montée de la bourgeoisie qui va prendre
 
pleinement sa place, au détriment d'une aristocratie déclinante. L'union
 
de Tancrède et d'Angelica en sont le symbole.
 
Visconti filme au plus près Lancaster, Delon, Cardinale, dans
 
une explosion esthétique qui culmine pendant les 45 minutes de la scène
 
du bal, apogée de la métaphore .
 
 
Un film au delà du qualificatif de splendide et intemporel, qui 
 
n'a pas pris une ride.Ce qui restera , c'est la sagesse résignée et
 
philosophique du Prince Salina, devant les changements de la société qu'il
 
entérine et provoque au sein même de sa famille.La chûte des valeurs
 
filmée comme on ne l'avait jamais réussi, chef d'oeuvre absolu de
 
l'Histoire du cinéma.
 
 
 La télé est bien réductrice pour ce spectacle somptueux, mais l'occasion est trop belle


 






 


 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique