logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/11/2017

Rencontrer un irremplaçable

       Avez-vous déjà rencontré,  vécu de beaux moments à côté

d'un enchanteur ?

  Une expérience qui bouleverse l'existence et réclame à  coeur

et sans  cris de revenir encore et toujours cette expérience.

 

Pas si simple.

 

  Et   puis,  hasard , déterminisme,  l'experience vient à vous,

sans préméditation,  sans avertir.

       C'était samedi dernier, à 19 heures, un véritable  rendez vous d'amour.

 

          Comme quoi, il n'y a pas d'âge...

   Évincé du service public une première fois en 2016, quand on l'a

éjecté du  studio d'où il  nous  présentait le samedi midi sur

france  inter  sa délicieuse émission

 " La prochaine fois je vous le chanterai "

éjecté une seconde fois en juin 2017 de France Culture  où il

animait le dimanche à 11 heures,

" L'esprit public " depuis 19 ans, entouré d'un aréopage

d'intellectuels, de politiques,  d'écrivains, de journalistes.  

       Esprit Public qui était notre  incontournable rendez-vous

 hebdomadaire sur ce  service public  qui  avait tellement besoin

 de ce ton de liberté,  d'intelligence, de respect  de la parole.

philippe  meyer,les idees menent le monde,rencontres litteraires,pau,palais beaumont,novembre 2017,humour,chroniqueur,france culture,france inter

   Éjecté donc, Philippe Meyer n'en finit pas d'écrire ,  de raconter

de sa belle voix profonde de  violoncelle , et depuis septembre ,

de revenir vers nous  grâce  à internet  avec    Le Nouvel Esprit

Public     tous les dimanches à  partir de 18h  en peau de caste......

 

              https://www.lenouvelespritpublic.fr

philippe  meyer,les idees menent le monde,rencontres litteraires,pau,palais beaumont,novembre 2017,humour,chroniqueur,france culture,france inter

   Et quand,  en plus,   il nous gratifie de sa présence ,

ça  donne plus d'une heure d'un échange magnifique autour de sa " passion   radio ",

 passion d'écouteur, comme il se plaît à dire,  et d'animateur.

 


 Profitez-bien de ce moment tellement heureux. 

 

11/11/2017

11 novembre, mémoire, Les Tragiques

 

 

11 novembre, mémoire  

guerre de   14-18,armistice,11 novembre,lire,guerre de 14-18,mobilisation,monuments aux morts,jean rouaud,jacques tardi,e-m remarque,dorgelès,echenoz,barbusse,vercel,dugain,genevoix,louis guilloux,pierre lemaître,au revoir là-haut,goncourt,centenaire

Et   bientôt  centenaire de   cet anniversaire de l'horreur,

        

.... " déjà vous n'êtes plus que pour avoir péri."  

 

                         Aragon " le roman inachevé  1956

 

Retour dans le temps  :

 

                   1 août 1914 , il y a cent trois   ans

   

  tous les clochers   de   France sonnaient le tocsin,

  un siècle ! si loin  , si  proche, mes grands parents

  paternels avaient 23 et 24 ans et allaient   se marier,

  ils attendront quelques années...banale anecdote dans la

  fournaise de ces années sans nom.

 

 

 

guerre de   14-18,armistice,11 novembre,lire,guerre de 14-18,mobilisation,monuments aux morts,jean rouaud,jacques tardi,e-m remarque,dorgelès,echenoz,barbusse,vercel,dugain,genevoix,louis guilloux,pierre lemaître,au revoir là-haut,goncourt,centenaire

guerre de 14-18,monuments aux morts,armistice,jean rouaud,jacques tardi,e-m remarque,dorgelès,echenoz,barbusse,vercel,dugain,genevoix,louis guilloux,pierre lemaître,au revoir là-haut,goncourt,centenaire

"Il regarda tous les clochers de l’horizon l’un après l’autre, à sa gauche les clochers de Courtils, de Précey, de Crollon et de la Croix-Avranchin ; à sa droite les clochers de Raz-sur-Couesnon, de Mordrey et des Pas ; en face de lui, le clocher de Pontorson. La cage de tous ces clochers était alternativement noire et blanche.
Qu’est-ce que cela voulait dire ?
Cela signifiait que toutes les cloches étaient en branle.
Il fallait, pour apparaître et disparaître ainsi, qu’elles fussent furieusement secouées.
Qu’était-ce donc ? évidemment le tocsin.
On sonnait le tocsin, on le sonnait frénétiquement, on le sonnait partout, dans tous les clochers, dans toutes les paroisses, dans tous les villages, et l’on n’entendait rien."

Victor Hugo, Quatrevingt-treize, Première partie, Livre IV, 2

 

(Aures habet, et non audiet)

 

 

1914 les Français découvraient sur la porte des mairies l'ordre de

" mobilisation générale" invitant notamment trois millions de

réservistes à rejoindre dès le lendemain les 800.000 soldats en

service actif.

 

Deux jours après, l'Allemagne déclarait la guerre à la France et

débutait le premier conflit mondial, au cours duquel 8,5 millions de

Français seront mobilisés de 1914 à 1918.

 Celle que l'on croyait la der des ders

   à travers leur  jeunesse, leurs  vies  fracassées,  tranchées,  hôpitaux,

combats, désertions, mutineries, violence, horreur,  folie, courage et

lâcheté, côté français, côté allemand,

 

 

1 million  400 000 ,

 

   ils  furent  1 400 000  Français à n'en point revenir

des familles entières   dispersées, qui le père, un fils, deux fils, trois fils,

l'oncle,  les cousins, les amis, les  fiancés, les  voisins

 

  sur les Monuments aux Morts, atroce de    voir s'aligner le même

patronyme   précédé de prénoms différents.

  J'avais  été  bouleversée à Barcus, à Sainte Engrâce, ces petits bourgs du

 Pays Basque, qui payèrent un  tribut effroyable   et virent leurs forces

vives vidées, englouties;

 partout  en France,  regardez ces listes noires  gravées dans la  pierre,

elles nous rappellent l'horreur, l'arrivée des nouvelles  auprès des familles

martyrisées.

 

      Au total, la guerre  faucha  plus de  9 700 000 militaires

et 8 800 000 civils de par le  monde. 

 

 Quelques titres pour donner corps,  visages,  âmes , à ces  années terribles

et à leurs conséquences  sur la vie des Hommes

 

"Au revoir là-haut "

  extraordinaire Prix Goncourt 2013, lisez-le vite  et allez voir l'adaption  de Dupontel  pour le grand écran    si ce n'est déjà fait :

 

guerre de 14-18,monuments aux morts,armistice,jean rouaud,jacques tardi,e-m remarque,dorgelès,echenoz,barbusse,vercel,dugain,genevoix,louis guilloux

 

 

 

 

 

30/10/2017

A l'heure des montres...

  

Avertissement au lecteur

 

je ne saurais tolérer

les lazzi et autres impertinentes remarques  en ce qui concerne

les prénoms des membres de ma famille.

Regardez chez vous

et ne raillez plus ceux des miens cousins, oncles, tante, frères et sœurs. . .


Non mais des fois. Et au fait....vous avez réglé vos montres ...?

*

Vous n'en avez pas fini,

et moi non plus  avec ma famille.


Avant que de vous montrer 
le buffet préféré de l'oncle Hadulphe,

ce cher vieux monsieur,

je m'attarderai , si vous y consentez, sur une autre particularité

des objets et bijoux de famille.

*

 

Car si certains membres de la grande déjante

ont la passion des buffets,

d'autres sont toqués de montres, ce qui reste,

vous constaterez plus tard,  dans la tonalité.

*

Ainsi Phébalde, entomologiste,  ne se dépare que rarement de ses chers papillons

famille,prénoms,originalité,montres,buffet d'orgue,tuyaux de montre

Ainsi ma grand tante par alliance

Raingarde,  hypocondriaque notoire,

arbore toujours en sautoir cette vieillerie qu'elle prétend d'or

*

 
medium_en_sautoir.jpg
 

*

alors que son époux , le délicieux et ex ingénieur des chemins de fer

 Paphnuce,  ne saurait se séparer de sa loco .

*

medium_pr_le_tonton_chemin_de_fer.jpg

*

 

 Un de mes cousins issu de germain

Radbod, ornithologue,

se vit offrir par son plus jeune fils, Pamphalon,

un objet tenant de la montre et du porte-clé,

à l'effigie de son oiseau fétiche, la chouette.

 

*

medium_celle_du_cousin_ornithologue.jpg

*

La plus versaillaise de mes belles sœurs,

Wenefride,

toujours très soucieuse de son chic très classe, a adopté la sobriété du lézard

*

medium_chic_et_classe.jpg

*

Aycard,  fou de chats, jusqu'autour  du cadran

famille,prénoms,originalité,montres,buffet d'orgue,tuyaux de montre

 

 

 

 

Sans oublier notre globe-trotter invétéré,  mon adoré cousin Tancrède

famille,prénoms,originalité,montres,buffet d'orgue,tuyaux de montre

 

Mais la montre qui nous vaut encore  le maximum d'interrogations

est sans nul doute celle de mon beau frère  Herménégilde

qui arbore sa maçonnerie  mais ne nous en dit guère plus.

*

medium_montre_maçonnique.jpg,

*

Curieux d'ailleurs,

le double point commun avec Hadulphe...

*

*
Je vous en entretiendrai plus tard.

*

Revenons donc à ce brave oncle Hadulphe

car côté montre, il en a à nous révéler.

*

*

medium_montre_détails_du_buffet_d_oloron.jpg

28/10/2017

Prague que j'adore

balade dans Prague, 

Sous la neige, de nuit, ou depuis la fenêtre.

Et l'ombre de Mozart 

à l'église Saint  Nicolas , dont il joua l'orgue,

partout sa musique , ses opéras.

prague,tchèquie,pont charles,château,cathédrale saint  guyg

prague,tchèquie,pont charles,château,cathédrale saint  guy

prague,tchèquie,pont charles,château,cathédrale saint  guy

prague,tchèquie,pont charles,château,cathédrale saint  guy

prague,pont charles,château,republique tchèque,mozart,saint nicolas,orgue,cathédrale saint  gu


22688814_1476529035750303_5918145757658634802_n.png

 

18157056_826002430885788_829991624934549074_n.png

18193858_826003324219032_9050126405905828123_n.jpg

18581538_834938096658888_4795704724438918814_n.jpg

 

 

15541503_750901975062501_7534665601142921260_n.jpg


prague,pont charles,château,republique tchèque,mozart,saint nicolas,orgue,cathédrale saint  gu

prague,pont charles,château,republique tchèque,mozart,saint nicolas,orgue,cathédrale saint  gu

17098522_793218237497541_6928076810695113195_n.jpg

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique