logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/10/2016

Objectif........plumes ! palombes et paloumayres...

Mon grand père maternel le proclame

haut et fort

 

" Mon cor est à moi " 

 

gd père maternel.jpg

   Sans doute beaucoup de réactions  négatives

       devant cette  chasse de  sauvages,

 

 mais  laissez moi rire !  les fêtes approchent  vous allez

 tous baffrer et bouffer  foie gras, dinde , oie grasse, filet  de

 bœuf et autres  mets   dont vous savez pertinemment  qu'ils

sont animaux, et que leur abattage  ou leur engraissement  sont à

tout le moins  moyens- moyens,

(  je vous entends  déjà: "ah oui, mais là, c'est pas pareil..." )

 

Alors   allez  jusqu'au bout  de vos idées, soyez  logiques

 

et honnêtes  avec vous mêmes 

 

 renoncez à TOUT APPORT ALIMENTAIRE ANIMAL 

 

    Mais  c'est culturel:

 

      la chasse à la palombe, les exquis passereaux ,

 

     faut pas ! tant pis, moi,  je revendique !

 

                           Sud Ouest toujours !

 

   C'est  de saison  on remet  en ligne, d'autant plus que

 samedi dernier, nous les avons  dégustés et testés, ces exquis

 volatiles qui n'ont , pour eux  que le tort  de passer au dessus

 du Sud Ouest

 

   et  en plus, en terre d'Ovalie on est à la fête, putaing,

      top 14 , et bientôt le tournoi des  Six Nations,

 

 

 

je ne  saurais jamais pondre une note plus  informative,

et au cas où des petits  nouveaux  y auraient échappé....

 

 

 

                                   re re belote !

et régalons - nous  de l'automne,

de  ses  champignons,  de  ses petits matins brumeux

et frais, de l'air léger, en Béarn, en Pays Basque, dans les Landes,  partout ! ! 

 

 

   Ce matin , un parfum de landes , de  cèpes ,

 de  girolles  et de  fougères  humides  flotte sur le

 Béarn,

palombe,palombière,paloumayres,chasse,tradition,pays basque,landes,gironde,sud ouest,famille

 

les vallées d'Aspe et d'Ossau regorgent  de champignons,

 

et la saison se profile

 

passée aux palombes,barcus,paloumayre,palombières,chabrol,cuite,apéro,confit,pastis

 

premier article  de saison  

dans le local "La République des Pyrénées"

alors c'est vraiment incontournable aujourd'hui. 

 

Article du  6 octobre

 

 

 A la Saint-Michel, monte l'appeau. A l'approche de la migration des

palombes, le dicton est suivi à la lettre par les chasseurs de Béarn et

Soule. Cela fait quelques jours que les forêts résonnent de coups de

marteau, que les arbres de pause sont taillés ou que les tireurs des cols

pyrénéens habillent leurs postes de tir. Certains sont déjà prêts, d'autres

finalisent le secteur de pause, et dans quelques jours les appeaux auront

pris place sur les raquettes.

Quelques vols de rouquets ont été aperçus çà et là, prenant la direction

des Pyrénées, mais rien de bien significatif. Les palombières du nord du

département ont ouvert leur compteur grâce à quelques palombes

sédentaires qui viennent glaner sur les chênes. Il y a des glands à foison

cette année, et déjà de grandes parcelles de maïs sont ramassées, ce qui

fait le bonheur des belles bleues.

En montagne, les chasseurs ont les yeux rivés au ciel, mais pas de plume

à l'horizon. La clef des quatre temps annonce toutefois un mois d'octobre

doux et ensoleillé, avec un léger vent de nord-est, ce qui devrait porter les

palombes vers les cols.

La saison passée, les comptages organisés par le Groupe d'investigation

sur la faune sauvage (GIFS) ont fait ressortir un passage à hauteur de 1,6

million d'oiseaux. Pour le retour, en mars, les observateurs ont pu constater

un passage important de jeunes palombes.

Mais compte tenu de la semaine annoncée, il faudra prendre son mal en

patience : les grandes migratrices ne prendront le départ vers le soleil que

lorsque les températures auront sérieusement baissé en Europe de l'Est et

du Nord .

 

 

.

passée aux palombes,barcus,paloumayre,palombières,chabrol,cuite,apéro,confit,pastis

  Je  précise  que  je  ne prends  position

ni pour ni contre,

mais  relate un fait  de société de ma région,

faites -en ce qui vous plaira.

 

 

           Et que perdurent les traditions,

même controversées...

____________

 

L'éternel retour

quelques acquisitions dans un grand magasin  de sport 

un  après midi, à la caisse, nombre  de chasseurs avec

des boîtes  de cartouches, permis  de chasse en main pour

pouvoir en faire l'emplette

ça m'a rappelé quelque chose..........................

 chasse.jpg

c'est de   saison tous les ans,

c'est pareil, mais on ne  s'en lasse pas !

 

palombe,palombière,paloumayres,chasse,tradition,pays basque,landes,gironde,sud ouest,famille

 le temps  a changé , automne, palombes, palombières....

 

palombe,palombière,paloumayres,chasse,tradition,pays basque,landes,gironde,sud ouest,famille

 

A sujet brûlant, débats ardents,qu'en dites -vous?

En avant, à vous plumes  à vous,   c'est fait pour....

*

 

Paloumayre , c’est un art de vivre.

Parlons-en entre  confit et apéro

*

 

palombe,palombière,paloumayres,chasse,tradition,pays basque,landes,gironde,sud ouest,famille

 

 Vivre quelques jours,  

voire six  bonnes semaines

entre spécialistes du rien à foutre,

de la bonne bouffe, de  la convivialité, du chabrol,  

entrecôte bordelaise, confit, foie gras,

des palombes au capucin,

haricots maïs, fromage  de  brebis,

gâteau basque... et quelques bouteilles

palombe,palombière,paloumayres,chasse,tradition,pays basque,landes,gironde,sud ouest,famille

( n'oubliez pas  de regarder  la vidéo en fin de note...)

*

 

 

La fièvre chasseresse s'empare du Sud-Ouest et le Pays

Basque est le centre de cette ferveur collective.

medium_drapeau.jpg
 

 

Le mal bleu va encore frapper cette année et ce   jusqu'à

fin novembre, voire  début décembre

 

*

 

Les palombes en font les frais pour finir grillées

ou  en salmis.

On chasse de  tradition, au filet vertical , (la pantière )

dans les cols basques.

medium_palom1.jpg

 

*

Chasse cruelle,  tradition oblige.

La chasse à la pantière est une ancestrale pratique.

 

Mais, en plus de la chasse,

 la période de la passée est celle de la fraternité

et de la camaraderie   gastronomique.

A Bétharamm

le médecin prend  deux semaines  échelonnées

entre le  1° octobre

et le  15 novembre, les commerces ferment,

les arrêts maladie ,les RTT ..

On parle alors de "congé de la plume "

 A Barcus le presbytère  annonce la couleur,  

medium_Resize_of_panneau_barcus.JPG
medium_Resize_of_P1020302.JPG

 

« Curé à  la chasse »

 

 sur la porte du presbytère.

 

Quantité de villages du Béarn,  des Landes,

 

 du Pays Basque , vivent au ralenti.  

 

Les paloumayres sont   de  sortie.

 

 Voici quelques aspects des palombières, 

 

en pleine activité saisonnière.

 

De la maladie bleue,

tous n'en meurent pas

mais tous sont touchés...

 

et pour tout savoir, ne ratez pas la vidéo...

je redis...

*

On s'active pour rendre les palombières les plus accueillantes possible, en prévision des longues heures à attendre les migratrices.

medium_Resize_of_P1000390.JPG
medium_Resize_of_P1000389.JPG
medium_Resize_of_P1000415.JPG
medium_Resize_of_P1000393.JPG

     medium_P1000387.JPG

medium_Resize_of_P1000404.JPG

 

medium_Resize_of_P1000409.JPG
 
 

 

03/10/2016

Le pouvoir de l'image et quelques savoureuses injures

   A l'occasion  de la belle expo consacrée à Hergé qui

débute  mercredi 29 au Grand Palais 

tintin, capitaine    haddock,  insultes, voix,  hergé, exposition

 

Jolie remarque d'enfant sortant  de voir une version

dessin  animé  de Tintin

 

" Le capitaine Haddock, il n'a pas  la même

voix que dans les albums! "

tintin, capitaine    haddock,  insultes, voix,  hergé, exposition

 

had  g.jpghad r.jpg

had s.jpg

 

had l.jpghad p.jpg

had b.jpg

Le capitaine Haddock renouvelle votre stock de jurons !

 
 Marin d'eau douce, moule à gaufres, ectoplasme, vous en voulez d'autres ?
 
 À l'occasion de l'exposition Hergé au Grand Palais, le capitaine Haddock vous propose de renouveler votre stock de jurons.  A vos jurons,   moussaillons !

tintin,capitaine    haddock,insultes,voix,hergé,exposition

 Démarquez - vous, bon sang !

   Au milieu  de  ce gigantesque  coprolupanar, n'en avez vous pas assez de traiter votre voisin de cul terreux, votre belle mère de vieille carne, au volant de renvoyer les autres aux enfers des cons , de donner aux  politiciens  de tous poils  les noms d'oiseaux   que vous rêviez  de leur voir  porter  ?

  Voici une liste qui vous permettra de trouver toutes les variétés d'injures possibles, mais croustillantes, inspirées directement d'une étymologie greco-latine un peu capillotractée  d'accord, mais vous allez vous régaler, et je suis certaine que vous ne tarderez pas à utiliser à bon escient ces savoureuses propositions pour élargir le champ de votre lexique injurieux.

 Quand  vous lirez la presse aujourd'hui, ça vous aidera  à passer votre rogne...

 Puis, pour vous détendre,  allez consulter  le site   qui nous est devenu référence, hilarothanatogène à souhait , un petit bijou d'intelligence et de connaissances bien utilisées ! ça  fait un bien  fou.

http://www.cledut.net/xylo.htm

 

Alburostre" : Blanc-bec.


"Alvéopyge" : Personne particulièrement énervante

ou trou du c...


"Ambisenestre" : Maladroit des 2 mains.


"Antirotodongyrateur" : Empêcheur de tourner en rond.


"Archéodendrite" : Vieille branche.


"Aspermogène" : Qui n'en a rien à foutre.


"Bovinoderme" : Peau de vache.


"Cacoglotte" : Mauvaise langue.


"Coprolithe" : Merde fossilisée.


"Coprolupanar" : Bordel de merde.


"Géopyge" : Cul-terreux.


"Hyperthyrroïdien des Alpes" : Crétin.


"Latérograde" : Qui marche à côté de ses pompes.


"Micromyxeux" : Petit morveux (Myxo : morve).


"Nanipabullophile" : Amateur de nain de jardin

à brouette.


"Nodocéphale" : Tête de noeud.


"Oculogynécomane" : Mateur.


"Ostréipyge" : Fesse d'huître.


"Orchidoclaste" : Casse-couille.
A noter que le mot est

prisé par l'excellent Gérard Oberlé, dont la devise mérite

ici d'être rappelée :"Le bagage d'un homme, c'est ce qu'il a

lu et ce qu'il a bu."


"Ovocéphale" : Enarque.


"Paléocapridé": Vieille bique

(variante : Paléotalpidé : Vieille taupe.)


"Phallosophe" : Qui ne raisonne pas avec sa tête.


"Phyllotétanique" : Dur de la feuille.


"Podoclaste" : Casse-pieds.


"Pseudopyge" : Faux-cul.


"Pyropyge" : Qui a le feu aux fesses.


"Stratocumulocéphale" : Rêveur.


"Suprapygoflatulent" : Personne qui pète plus haut que son c...

"Tabulopodosophe"  qui raisonne  comme un pied  de  table

"Tachycollapsotracteur " mauvais amant

(qui tire  son coup en vitesse )

"Ypéritorhinotachytrope" :

Colérique, qui s'énerve  rapidement .

"Zoocopulatoire" : Qui fait l'amour comme une bête

 

22/09/2016

Le bonheur et les joies de la retraite

au bord  du Bassin ..............sans commentaire ,

juste pour les copains  de là bas.

 

 

Et pour ceusses  du nord,  qui ne  connaîtront  jamais  ,

 

les pôvres,

 

 les  casserons de septembre

retraite,bonheur,cabanes,gujan,bassin d'arcachon,ostréiculture

retraite, bonheur, cabanes, gujan, bassin d'arcachon, ostréiculture,

retraite, bonheur, cabanes, gujan, bassin d'arcachon, ostréiculture,

retraite, bonheur, cabanes, gujan, bassin d'arcachon, ostréiculture,

29/08/2016

La version la plus drôlatique pour une "increvable"

 

Une chanson déjantée,

ça fait du bien !

 

Un jour une petite chatelai-ai-ne
Enlevée par des romanichels
Fut mise dans une chambre malsaine
Tout en haut d'la rue Saint-Michel
La p'tite au caractére rieur
Prit joyeusement son malheur

Refrain:
Le lendemain, elle était souriante
A sa fenêtre fleurie chaque soir
Elle arrosait ses petites fleurs grimpan-an-antes
Avec de l'eau de son arro-ze-zoir

elle était souriante,les dénicheurs,montel,le lendemain

Les brigands furieux de la voir ri-i-re
Lui attachérent les mains, les pieds
Puis par les cheveux la pendi-i-rent
Au plafond, en face du plancher
Puis la laissant là les voyous
Allèrent chez l'bistro boire un coup

Les bandits jaloux d'son coura-a-ge
Un soir à l'heure de l'Angélus
La jetèrent du sixième éta-a-ge
Son corps tomba d'vant l'autobus
L'autobus qui n'attendait qu'ça
Sur le corps de la p'tite passa
mais...Le lendemain, elle était souriante
A sa fenêtre fleurie chaque soir
Elle arrosait ses petites fleurs grimpan-an-antes
Avec de l'eau de son arro-ze-zoir

elle était souriante,les dénicheurs,montel,le lendemain

Mais les assasins s'acharnè-è-rent
Sur elle à coups d'pieds, à coups d'poings
A coups de couteau la lardè-è-rent
Pour lui faire passer l'goût du pain
Et pour en finir les ch'napans
Ils la noyèrent dans l'océan
mais...Le lendemain, elle était souriante
A sa fenêtre fleurie chaque soir
Elle arrosait ses petites fleurs grimpan-an-antes
Avec de l'eau de son arro-ze-zoir

Elle disparut dans l'eau profon-on-de
Une baleine lui bouffa les mains
Sa jolie chevelure blon-on-de
Fut arrachée par les requins
Un p'tit maquereau qui s'baladait
Lui barbota son porte-monnaie
mais...Le lendemain, elle était souriante
A sa fenêtre fleurie chaque soir
Elle arrosait ses petites fleurs grimpan-an-antes
Avec de l'eau de son arro-ze-zoir

elle était souriante,les dénicheurs,montel,le lendemain

Vous croyez p'tète qu'elle en est mor-or-te
Et cependant il n'en est rien
Malgré cette secousse un peu for-or-te
La p'tite ne se sentait pas bien
Elle prit pour se remettre d'aplomb
Un p'tit cachet d'Piramidon.

Le lendemain, elle était souriante
A sa fenêtre fleurie chaque soir
Elle arrosait ses petites fleurs grimpan-an-antes
Avec de l'eau de son arro-ze-zoir































 

 

 

 
  ..
.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique