logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

17/03/2017

Pollution ? Ou bien....?

    Qu'arrive-t-il vers le 17    mars  à Chicago River 

Tiens,  tant que j'y pense,   bonne fête. ...

us,chicago,vert fluo,chicago river,17 mars, saint Patrick, Irlande,  vert,

 

us,chicago,vert fluo,chicago river,11 mars,devinette

us,chicago,vert fluo,chicago river,11 mars,devinette

us,chicago,vert fluo,chicago river,11 mars,devinette

us,chicago,vert fluo,chicago river,11 mars,devinette

us,chicago,vert fluo,chicago river,11 mars,devinette

 

 

10445586.jpg

16/03/2017

Pasa calle, Passacaille, à JACA, en musique de circonstances

 

    Jaca, petite ville  du haut Aragon ne manque pas  de charme;

  toute proche des Pyrénées, elle ne  bénéficie plus du climat

  humide   du versant nord .

 

      En fin d'après midi, on se retrouve tous  pour el paseo, balade

  rythmée à travers les rues par les arrêts  tapas...

passacaille,lully,espagne,paseo,bach,calle,richter,orgue,lente,jaca,maurice duruflé,haut  aragon,balade

passacaille,lully,espagne,paseo,bach,calle,richter,orgue,lente,jaca,maurice duruflé,haut  aragon,balade

passacaille,lully,espagne,paseo,bach,calle,richter,orgue,lente,jaca,maurice duruflé,haut  aragon,balade

passacaille,lully,espagne,paseo,bach,calle,richter,orgue,lente,jaca,maurice duruflé,haut  aragon,balade

je pense  à la passacaille ...

 

Le  terme  de passacaille  vient  de l'espagnol, puis de l'italien

 

 

 

calle,   c'est la rue en espagnol,  le mot  exprime dont une déambulation à travers les rues, nostalgie des marins    rivés  à leur  bateau et qui  chantaient en boucle la nostalgie  de la terre,  sous  forme  de lentes litanies,  l'usage  du mot a abouti à nommer une pièce musicale , danse  lente à trois temps, d'une grande  noblesse.

 

 Très  connue  dès la Renaissance espagnole, la Passacaille trouvera  son apogée   avec  Bach  qui la magnifiera    dans la Passacaille et fugue en do mineur  BWV 582 pour orgue,(deux  versions  bien différentes ici) un  faible  personnel indéniable pour la deuxième,

(Maurice Duruflé aux Grandes Orgues Victor Gonzalez de la Cathédrale Saint-Gervais & Saint-Protais de Soissons  1963  ) Maurice Duruflé, un    de nos très  grands  compositeurs, et virtuose de l'orgue,   fut titulaire  de Saint-Etienne - du - Mont à Paris, il nous a  laissé, parmi  un grand nombre d'œuvres très riches,  un sublime  Requiem.

 La première vidéo  permet  de suivre le jeu de l'organiste,

intérêt plus visuel que musical, je ne suis pas  fan de Richter

à l'orgue...

 

 

en fin  de note, je  vous propose une autre passacaille  d'un rare

noblesse, extraite de l'opéra  Armide  de J B Lully,

musique sur laquelle on voit le Roi puis les dames de cour danser

dans "L'allée du Roi " de Nina Companez .

 

 

 

cadre avenida de oroel.jpg
cadre azulejos en jaca.jpg

passacalle,passacaille,lully,jaca,promenade,espagne,aragon,balade,armide,paseo,federico monpou,musica callada

passacalle,passacaille,lully,jaca,promenade,espagne,aragon,balade,armide,paseo,federico monpou,musica callada

 
cadre corazones.jpg

passacalle,passacaille,lully,jaca,promenade,espagne,aragon,balade,armide,paseo,federico monpou,musica callada

cadre traversia.jpg
cadre citadelle.jpg
cadre jaca la citadelle sud.jpg
cadre canon de la citadelle.jpg
cadre calle de la salud.jpg
cadre farmacia.jpg

15/03/2017

Faire-part basque

 

    A l'occasion  d'un passage récent  à  Barcus, j'ai eu envie de re publier cette note

  reflet typique  de la tradition basque .  Je laisse les commentaires de l'époque,

 retrouvant  ainsi avec émotion  les mots si bien choisis de Christian. 

 

  Bien que peu encline à la lecture de la rubrique nécrologique, je m’y plonge pourtant

depuis quelques temps avec avidité, pour vous entretenir d’une caractéristique de ma

" presque " région , de la Soule, une des composantes du Pays Basque la plus proche du

Béarn.

(  cette particularité est étendue à tout le Pays basque  )

 


Figurez- vous que le défunt dont le décès  est annoncé par voie de  presse
ne part

jamais tout seul :

 

Classiquement, parents, famille, alliés et amis sont nommés dans

 

« la douleur du décès »,

 

« le chagrin, de la disparition »,

 

«  la peine de la mort »,…

 

Mais la particularité de ces annonces basquaises réside en l’accompagnement

après le nom du défunt du nom de sa maison

 

faire  part,tradition,etchea,maison,pays  basque,oldarra,chants  basques,barcus,chant basque,je vous salue marie

 

Bernard Itturbide

 

Maison  Gure Etchea

 

 

Maïtena Iratzabal

Maison Etxegorri

 

 

Gaston Haristoy

Maison  Etxe Mahitsuru

 

 

Panxa Jaureguiberry

 

Maison Etxemendi

 

*

*

 

*

medium_sur_rue.2.jpg

faire  part,tradition,etchea,maison,pays  basque,oldarra,chants  basques,barcus,chant basque,je vous salue marie

faire  part,tradition,etchea,maison,pays  basque,oldarra,chants  basques,barcus,chant basque,je vous salue marie

faire  part,tradition,etchea,maison,pays  basque,oldarra,chants  basques,barcus,chant basque,je vous salue marie

*

medium_mur_basque.JPG

 

Etxea, (prononcez Etchea )

la maison, lieu de vie,

 

d’héritage et de coutumes, de patrimoine et de matrimoine,

 

lieu de joies et de  peines, est intimement liée à la vie, à la mort.

faire  part,tradition,etchea,maison,pays  basque,oldarra,chants  basques,barcus,chant basque,je vous salue marie

stèles.jpg

 

faire  part,tradition,etchea,maison,pays  basque,oldarra,chants  basques,barcus,chant basque,je vous salue marie

 

Sortetxeari

 

Oi gure etxe maitea,
orroitzapenez betea,
zorionaren atea !
Zure altzoan iragana dut
sortzetik orai artea.
Izanagatik pobrea,
bertzeak baino hobea
ni sortu nintzan etxea.

 

Amak, munduratekoan,
etxea, zure xokoan
hartu ninduen besoan.
Geroztik hunat eduki nauru
zure geriza goxoan.
Nabilalarik kanpoan
ez naiz sosegó osoan,
beti etxea gogoan.

 

Dudalarik zerbait pena
zu zaitut lagun lehena,
ihes leku hoberena.
Zure alderat inguratzen naiz
ahalik eta maizena.
Munduko leku maitena,
zuri zor dautzut naizena :
izana eta izena.

 

Arbason eskutik jina,
o egoísta atsegina,
ez dakit zure adina.
Heiek lurpean estale ziren
zutan utzirik arima.
Hain amultsuki egina,
heientzat zer bihotz mina
zutaz gabetzen bagina ! Etxetik hoinbertze gazte,
kanporat zorion eske
zoraturik bazoazte,
bizi-moduak behartuz edo
etxea ez aski maite ?
Gure faltaz balezate
Arrotzek etxe hau bete,
hobendun haundi gintaizke.

 

Zutaz hainbertze entzuna,
aunitzentzat ezaguna,
o bizipide urruna !
Nik betidanik arbuiatu dut
Zure aberastasuna.
Hau da guk deraukaguna,
zu baitan eskas duzuna :
etxeko goxotasuna.

 

Ene haur onak, badakit
Luzaro gabe engoitik
Joanen naizela mundutik.
Arbason ganik ukan dohaina
Ez utz sekula eskutik,
aldegitean hemendik
heier erraitea gatik :
Etxea han dago xutik !

 

Pertsu hauk bururatzean,
asken finez orroitzean,
emanen naiz otoitzean :
Etxea, noizbait utziko zaitut
Aunitz pena bihotzean ;
Jaunak, zure babesean,
nola bainintzan sortzean,
naukala heriotzean.

 

 

A la maison natale

 

O notre maison bien-aimée,
pleine de souvenirs,
porte du bonheur !
Je suis resté dans ton giron
depuis ma naissance jusqu’à ce jour.
Bien que pauvre,
meilleure que les autres
la maison où je naquis.

 

Au moment de ma naissance
ma mère me prit dans ses bras
etxea au creux de toi.
Depuis lors et jusqu’aujourd’hui tu m’as gardé
sous ta douce protection.
Lorsque je me promène au dehors
je ne suis pas dans une totale quiétude,
ayant toujours l’etxe à l’esprit.

 

Lorsque j’ai quelque peine
c’est toi mon premier soutien,
mon meilleur refuge.
Vers toi je reviens
aussi souvent que possible.
Endroit du monde le plus cher à mon cœur ,
c’est à toi que je dois ce que je suis :
et mon être et mon nom.

 

Reçue des mains des ancêtres,
ô agréable demeure,
je ne connais pas ton âge.
Ils ont été recouverts de terre
mais ont laissé leur âme en toi.
Construite avec tant d’affection,
quelle serait leur peine
si nous devions t’abandonner !

 

Hors de la maison tant de jeunes,
en quête de bonheur
s’en vont éblouis,
parce que la vie actuellement l’exige ou
faute d’aimer assez l’etxe ?
Si par notre faute
les étrangers emplissaient cette maison,
nous en serions les grands coupables.

 

O modes de vie lointains
on en entend tellement sur vous
et tant vous connaissent !
De tout temps
j’ai méprisé vos richesses.
Voici ce que nous avons-nous
et qui vous fait défaut :
la douceur de l’etxe.

 

Mes chers enfants, je sais
que désormais avant longtemps
je m’en irai de ce monde.
Le legs de vos ancêtres
ne le laissez jamais quitter vos mains,
en quittant ce monde
que je puisse leur dire :
la maison est là-bas debout !

 

En terminant ces vers,
me rappelant ma fin dernière,
je vais me mettre en prière :
Etxea, je te laisserai un jour
le cœur rempli de peine ;
que le Seigneur me garde sous ta protection,
au moment de la mort,
comme lors de ma naissance.

*

 

 

11/03/2017

C'est si bon. ...

 des  semaines d'immobilisation  m'auraient pour un peu fait

oublier la verticalité  et le sens de la marche.  Je n'ai vu passer ni

l'automne,  ni l'hiver.  Comme si je me réveillais au printemps

 après un long sommeil engourdissant.  Bien  sûr,   même  à

la maison , le printemps me fait de l'oeil, jasmin,  kumquat,

 première tulipe, bougainvillier qui se déchaîne , 

remarcher,pau,printemps,boulevard des pyrénées,tulipiers,parc beaumont,prunus,écobuages

remarcher,pau,printemps,boulevard des pyrénées,tulipiers,parc beaumont,prunus,écobuages

mais quand même, aller voir dehors  ce n'est pas mal non plus. ....

 

remarcher,pau,printemps,boulevard des pyrénées,tulipiers,parc beaumont,prunus,écobuages

Ce n'est pas encore la possibilité de grandes balades, mais déjà,

 aller jusqu'au  boulevard des Pyrénées pour constater que le

printemps est au rendez-vous,  que les garçons   se donnent des

sensations  rugby,  

remarcher,pau,printemps,boulevard des pyrénées,tulipiers,parc beaumont,prunus,écobuages

   oserais-je  vous parler des 24-25

degrés aujourd'hui ,  oserais-je  vous montrer le ciel du Béarn,  la

lumière sur la chaîne,  au loin les fumées des écobuages , ici , les

somptueux tulipiers ,  les prunus, les pâquerettes  , petites fleurs

de Pâques prennent  de l'avance ,  oui,    j'ose !

 

Remarcher, pau,printemps, boulevard des Pyrénées,  tulipiers,parc Beaumont,  prunus, écobuages,

Remarcher, pau,printemps, boulevard des Pyrénées,  tulipiers,parc Beaumont,  prunus, écobuages,

 

Remarcher, pau,printemps, boulevard des Pyrénées,  tulipiers,parc Beaumont,  prunus, écobuages,

Remarcher, pau,printemps, boulevard des Pyrénées,  tulipiers,parc Beaumont,  prunus, écobuages,

Remarcher, pau,printemps, boulevard des Pyrénées,  tulipiers,parc Beaumont,  prunus, écobuages,

Remarcher, pau,printemps, boulevard des Pyrénées,  tulipiers,parc Beaumont,  prunus, écobuages,

Remarcher, pau,printemps, boulevard des Pyrénées,  tulipiers,parc Beaumont,  prunus, écobuages,

Remarcher, pau,printemps, boulevard des Pyrénées,  tulipiers,parc Beaumont,  prunus, écobuages,

Remarcher, pau,printemps, boulevard des Pyrénées,  tulipiers,parc Beaumont,  prunus, écobuages,

Remarcher, pau,printemps, boulevard des Pyrénées,  tulipiers,parc Beaumont,  prunus, écobuages,

 

remarcher,pau,printemps,boulevard des pyrénées,tulipiers,parc beaumont,prunus,écobuages

remarcher,pau,printemps,boulevard des pyrénées,tulipiers,parc beaumont,prunus,écobuages

remarcher,pau,printemps,boulevard des pyrénées,tulipiers,parc beaumont,prunus,écobuages

remarcher,pau,printemps,boulevard des pyrénées,tulipiers,parc beaumont,prunus,écobuages

Remarcher, pau,printemps, boulevard des Pyrénées,  tulipiers,parc Beaumont,  prunus, écobuages,

 

remarcher,pau,printemps,boulevard des pyrénées,tulipiers,parc beaumont,prunus,écobuages

remarcher,pau,printemps,boulevard des pyrénées,tulipiers,parc beaumont,prunus,écobuages

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique