logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/11/2016

Petit passage dans l'Arcachon d'autrefois

   Je pose à peine mes bagages  de retour du Trentin,

je vais repartir très vite  vers la Toscane,

en attendant, je pose mon sac à Arcachon, je trie 

quelques souvenirs pour un petit voyage dans le temps.

 

  Et   comme chaque matin je  salue Tatiana,  amoureuse du

Bassin !

Спасибо Татьяна из вашего прохода, видите вы скоро на берегу (диапазон) сразу после холодов! Дружба

   Sur la première photo, je localiserais   l'allée Emile

Pereire,   en ville d'hiver

quant à la date, je ne l'ai pas,

             sans doute autour  de  entre  1890 et  1910

arcachon  allée pereire.jpg

 

 

 Au fond , la toute neuve  jetée Thiers

le boulevard de la Mer, passablement ensablé,

et le célèbre café  de la Plage

arc  d'avant.jpg

la jetée d'Eyrac depuis la terrasse du  château Deganne

( aujourd'hui le Casino ) 

 

 

arc  d'avant  charmant.jpg

29/10/2016

Retour sur un doux flirt au bord du bassin, à Toussaint 2014

Cette année, le beau temps   se vivra sans  moi, 

 

mais je flirterai à nouveau au bord  du bassin ...

filrt.jpg

 

 

 

03/10/2016

Le pouvoir de l'image et quelques savoureuses injures

   A l'occasion  de la belle expo consacrée à Hergé qui

débute  mercredi 29 au Grand Palais 

tintin, capitaine    haddock,  insultes, voix,  hergé, exposition

 

Jolie remarque d'enfant sortant  de voir une version

dessin  animé  de Tintin

 

" Le capitaine Haddock, il n'a pas  la même

voix que dans les albums! "

tintin, capitaine    haddock,  insultes, voix,  hergé, exposition

 

had  g.jpghad r.jpg

had s.jpg

 

had l.jpghad p.jpg

had b.jpg

Le capitaine Haddock renouvelle votre stock de jurons !

 
 Marin d'eau douce, moule à gaufres, ectoplasme, vous en voulez d'autres ?
 
 À l'occasion de l'exposition Hergé au Grand Palais, le capitaine Haddock vous propose de renouveler votre stock de jurons.  A vos jurons,   moussaillons !

tintin,capitaine    haddock,insultes,voix,hergé,exposition

 Démarquez - vous, bon sang !

   Au milieu  de  ce gigantesque  coprolupanar, n'en avez vous pas assez de traiter votre voisin de cul terreux, votre belle mère de vieille carne, au volant de renvoyer les autres aux enfers des cons , de donner aux  politiciens  de tous poils  les noms d'oiseaux   que vous rêviez  de leur voir  porter  ?

  Voici une liste qui vous permettra de trouver toutes les variétés d'injures possibles, mais croustillantes, inspirées directement d'une étymologie greco-latine un peu capillotractée  d'accord, mais vous allez vous régaler, et je suis certaine que vous ne tarderez pas à utiliser à bon escient ces savoureuses propositions pour élargir le champ de votre lexique injurieux.

 Quand  vous lirez la presse aujourd'hui, ça vous aidera  à passer votre rogne...

 Puis, pour vous détendre,  allez consulter  le site   qui nous est devenu référence, hilarothanatogène à souhait , un petit bijou d'intelligence et de connaissances bien utilisées ! ça  fait un bien  fou.

http://www.cledut.net/xylo.htm

 

Alburostre" : Blanc-bec.


"Alvéopyge" : Personne particulièrement énervante

ou trou du c...


"Ambisenestre" : Maladroit des 2 mains.


"Antirotodongyrateur" : Empêcheur de tourner en rond.


"Archéodendrite" : Vieille branche.


"Aspermogène" : Qui n'en a rien à foutre.


"Bovinoderme" : Peau de vache.


"Cacoglotte" : Mauvaise langue.


"Coprolithe" : Merde fossilisée.


"Coprolupanar" : Bordel de merde.


"Géopyge" : Cul-terreux.


"Hyperthyrroïdien des Alpes" : Crétin.


"Latérograde" : Qui marche à côté de ses pompes.


"Micromyxeux" : Petit morveux (Myxo : morve).


"Nanipabullophile" : Amateur de nain de jardin

à brouette.


"Nodocéphale" : Tête de noeud.


"Oculogynécomane" : Mateur.


"Ostréipyge" : Fesse d'huître.


"Orchidoclaste" : Casse-couille.
A noter que le mot est

prisé par l'excellent Gérard Oberlé, dont la devise mérite

ici d'être rappelée :"Le bagage d'un homme, c'est ce qu'il a

lu et ce qu'il a bu."


"Ovocéphale" : Enarque.


"Paléocapridé": Vieille bique

(variante : Paléotalpidé : Vieille taupe.)


"Phallosophe" : Qui ne raisonne pas avec sa tête.


"Phyllotétanique" : Dur de la feuille.


"Podoclaste" : Casse-pieds.


"Pseudopyge" : Faux-cul.


"Pyropyge" : Qui a le feu aux fesses.


"Stratocumulocéphale" : Rêveur.


"Suprapygoflatulent" : Personne qui pète plus haut que son c...

"Tabulopodosophe"  qui raisonne  comme un pied  de  table

"Tachycollapsotracteur " mauvais amant

(qui tire  son coup en vitesse )

"Ypéritorhinotachytrope" :

Colérique, qui s'énerve  rapidement .

"Zoocopulatoire" : Qui fait l'amour comme une bête

 

13/09/2016

L'organiste et les tireurs de jeux

   Si le piano est une instrument à cordes  frappées ,

(les marteaux frappent les cordes ), l'orgue est un

instrument à vent. Le vent arrive -ou non - à la base des 

tuyaux et la vibration des anches ou le souffle  sur toute

la hauteur des tuyaux ( jusqu'à 32 pieds ) produit  les

notes.

daniel  roth,registration,orgue,saint sulpice,paris,tireurs de jeux,combinateur électronique,franz  liszt

daniel  roth,registration,orgue,saint sulpice,paris,tireurs de jeux,combinateur électronique,franz  liszt

daniel  roth,registration,orgue,saint sulpice,paris,tireurs de jeux,combinateur électronique,franz  liszt

 

 Mais quels tuyaux  faire parler ?  C'est là le rôle  en

premier lieu  des tirants  , qui placés  de  chaque côté

des  claviers, 

daniel  roth,registration,orgue,saint sulpice,paris,tireurs de jeux,combinateur électronique,franz  liszt

daniel  roth,registration,orgue,saint sulpice,paris,tireurs de jeux,combinateur électronique,franz  liszt

commandent  vergettes et abrégés, toute

une mécanique jusqu'au registre , qui en coulissant,  

permet l'ouverture ou la fermeture de

l'arrivée de l'air dans les tuyaux  du jeu choisi.

daniel  roth,registration,orgue,saint sulpice,paris,tireurs de jeux,combinateur électronique,franz  liszt

 

 Sur un orgue  à traction mécanique, l'organiste arrive à

se débrouiller seul quand la partition n'exige pas trop de

changements  de registres,  mais ce n'est pas  toujours le

cas...

daniel  roth,registration,orgue,saint sulpice,paris,tireurs de jeux,combinateur électronique,franz  liszt

daniel  roth,registration,orgue,saint sulpice,paris,tireurs de jeux,combinateur électronique,franz  liszt

daniel  roth,registration,orgue,saint sulpice,paris,tireurs de jeux,combinateur électronique,franz  liszt

Une vidéo passionnante   révèle, non seulement

le travail   musical et   physique  de l'organiste  , mais

également le rôle des tireurs de jeux, sur les tirants des

registres, et les accouplements, les tirasses  du pédalier,

 

il  s'agit  de  surtout  ne pas se tromper.......

 

.......... il faut suivre rigoureusement les indications de

l'interprète,

cela demande des heures  de mise en place 

et de répétitions, et je sais  de quoi je parle............

le tirage de jeux par la machine Barker permet de faire 

venir les jeux choisis par l'organiste , au bon moment.

Dès que les registrations  se font nombreuses,

rapprochées sur la partition, les manœuvres   sont

impossibles à effectuer  par l'organiste seul dans des

pièces aussi complexes , ses mains , ses pieds déjà bien

occupés par les clavier et le pédalier.

daniel  roth,registration,orgue,saint sulpice,paris,tireurs de jeux,combinateur électronique,franz  liszt

 

 Ecoutez  Daniel Roth qui annonce  à ses tireurs  de jeux 

"attention ! ", puis le numéro de  la registration à faire

venir, ça me rappelle des souvenirs...

 

la plus  grande  trouille de  ma vie,   " L'Ascension  "

d'Olivier Messiaen,  sur un orgue entièrement mécanique,

pas de  combinateur électronique comme maintenant   très

souvent, je n'ai jamais  autant transpiré de ma vie, tant

ma trouille  de me tromper fut  grande  ce soir - là.


  Ici, Daniel Roth  sur l'orgue de Saint Sulpice 

interprète  la  spectaculaire Fantaisie et Fugue sur le

choral " Ad Nos , ad salutarem undam "  de Franz Liszt.

 Si l'orgue demande  une technique  de très haut niveau ,

différente  et complémentaire  de celle du piano, il exige,

en plus ,la " science  "  de la registration, le choix des

timbres, la parfaite maîtrise des équilibres des plans 

sonores.


 La registration  s'enseigne, comme le reste. Elle est

exigeante , et révèle le sens artistique de l'organiste 

lors  de  ses interprétations, car tous les musiciens  ne

précisent pas  sur les partitions l'intégralité de la

registration requise. Il y va  du goût, du bon gout.

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique