logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/10/2017

Un automne de lumière

couleur de bruyère 

   J'adore l'automne dans la haute Lande,

 parfums de feuilles mouillées  et de champignons,

 chute sonore des glands, 

 chute discrètement amortie des bogues de châtaignes . 

Landes, bruyère,  châtaignes,  automne, champignons,

Landes, bruyère,  châtaignes,  automne, champignons,

Landes, bruyère,  châtaignes,  automne, champignons,

Landes, bruyère,  châtaignes,  automne, champignons,

 

 

 

02/05/2017

Pavillon du Butard, patrimoine en danger.

muguet,premier mai,architecture,rénovation,restauration

muguet,premier mai,architecture,rénovation,restauration

muguet,premier mai,architecture,rénovation,restauration

Connaissez-vous le pavillon de Butard, à la Celle -Saint - Cloud ? 

   Ce  ravissant pavillon de chasse  voulu par Louis XVI, et conçu par  Ange -Jacques Gabriel entre 1750 et 1754, au  coeur de la forêt de  Fausses Reposes,   faisait partie du Domaine   de Versailles et à  ce titre , devrait y  rentrer aujourd'hui au même titre que les pavillons des jardins de Trianon.

muguet,premier mai,architecture,rénovation,restauration,pavillon du butard,la celle saint cloud,patrimoine,domaine de versailles

 L'Etat en a décidé autrement :

 la vente du Pavillon du Butard  menace comme déjà beaucoup de notre patrimoine. 

 

 Une association de citoyens engagés  lutte contre ce projet, et pour la sauvegarde et l'ouverture au public de ce bijou.

             Les amis du Butard

Malheureusement, les dernières nouvelles sont fort inquiétantes.

Comme nous nous y attendions, le Conseil d'Etat, dans sa décision N°393610 du 15 mars 2017, a rejeté le recours de la SPPEF et de l'association Yvelines Environnement contre le décret de février 2015 qui avait inclus le Pavillon du Butard et ses maisons forestières dans la liste des biens pouvant être vendus par l'Etat. 

Le vente pourrait donc s'engager avec France Domaine à la manœuvre. Notre mobilisation et nos actions vont donc redoubler pour trouver une alternative à une privatisation pure et simple du Pavillon du Butard qui priverait le peuple français d'un bien magique et unique qui fait partie de son patrimoine national et que nous voulons faire revivre. Qu'on se le dise !

 

muguet,premier mai,architecture,rénovation,restauration,pavillon du butard,la celle saint cloud,patrimoine,domaine de versailles

 

26/04/2017

Un peu de mon printemps

bougainvillier,capucine,fraise,mara des bois,balcon

      capucine et bougainvillier ,  premières Mara des bois, 

le tout sur fond bleu azur,  ça fait du bien.

 bougainvillier,capucine,fraise,mara des bois,balcon

Bougainvillier, capucine,  fraise,  mara des bois,  balcon,

Bougainvillier, capucine,  fraise,  mara des bois,  balcon,

Bougainvillier, capucine,  fraise,  mara des bois,  balcon,

Bougainvillier, capucine,  fraise,  mara des bois,  balcon,

Bougainvillier, capucine,  fraise,  mara des bois,  balcon,

 

 

Bougainvillier, capucine,  fraise,  mara des bois,  balcon,

22/04/2017

La glycine, Edmond Rostand

pau,  glycine, printemps, balcon, edmond  rostand, glycine,

 

 

"À mon balcon cette glycine
Tord ses bras fleuris dans le soir,
Avec le tendre désespoir
D’une princesse de Racine.

Elle en a la fière langueur
Et la mortelle nonchalance ;
Et lorsqu’un souffle la balance,
Et que le jour traîne en longueur,

Et tarde à partir, et recule
Le déchirement tant qu’il peut,
Elle exhale une âme d’adieu,
Bérénice du crépuscule !

Le livre glisse de mes mains.
Le petit drame se termine.
« Cruel ! » dit au jour la glycine.
Les cieux blessés ont des carmins.

Par la haute porte-fenêtre,
Mystérieusement, alors,
Une des branches du dehors,
Comme un geste vivant, pénètre.

Du frémissant encadrement
Ce bras jeune et souple s’échappe ;
Et je sens sur mon front la grappe
Qu’il laisse pendre tendrement !

Tout s’embaume. Et je remercie.
Et, pour lui dire mon amour,
Je donne à la fleur, tour à tour,
Le nom d’Esther et d’Aricie.

Et je compare, les yeux sur
Mon livre tombé sans secousse,
L’odeur plus forte d’être douce
Au vers plus ardent d’être pur !

Un divin poison m’assassine !
Et je doute, en le chérissant,
Si de ma glycine il descend
Ou s’il monte de mon Racine !"

           Edmond Rostand,

 

                Les Musardises, 1911

pau,  glycine, printemps, balcon, edmond  rostand, glycine,

pau,  glycine, printemps, balcon, edmond  rostand, glycine,

pau,glycine,printemps,balcon,edmond  rostand,glycine

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique