logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

23/03/2017

-I comme Intempéries

 

 

peinture,intempéries,pluie,ides  de mars,caillebotte,estampe  japonnaise,impresionnisme

peinture,intempéries,pluie,ides  de mars,caillebotte,estampe  japonnaise,impresionnisme

 

peinture,intempéries,pluie,ides  de mars,caillebotte,estampe  japonnaise,impresionnisme

peinture,intempéries,pluie,ides  de mars,caillebotte,estampe  japonnaise,impresionnisme

Impensable  de  passer à côté.Ce sont les Ides  de mars.

Ou presque...

 

 Les Intempéries  Ici comme ailleurs ,  sans  aller  jusqu'aux

Inondations, Irradient une atmosphère  presqu'Irréelle. 

 

Je m'Interroge : qu'est-ce que le beau temps ?

un Intervale  entre deux soleils ?  une Issue aux orages ?

une Idylle  éphémère dans le fond du ciel Inviolé?

 

  Et si le beau temps, c'était celui des Intempéries ?

 

 

  Il est Inhabituel  de chanter leurs louanges, elles qui , sur  la

toile, dans l'Immensité des ciels nous Initient, pauvres Ignorants

Imbus , à l'Image Illusoire des beautés Imprécises et fugaces.

 

                           Que ce billet  soit leur Interprète.

 

  La peinture nous Invite à appréhender leur Impalpable lumière,

les Inflexions du vent, et nous donne une Idée quoiqu'Imprécise, de

leur Identité.

 

 

              Impéritie, parapluie là  !

( mille pardons pour  ce très mauvais jeu de mots...Betty et Gazelle l'auraient adoré ! )

peinture,intempéries,pluie,ides  de mars,caillebotte,estampe  japonnaise,impresionnisme

 

 

peinture,intempéries,pluie,ides  de mars,caillebotte,estampe  japonnaise,impresionnisme


peinture,intempéries,pluie,ides  de mars,caillebotte,estampe  japonnaise,impresionnisme,paris,parapluie,grands boulevards

 

peinture,intempéries,pluie,ides  de mars,caillebotte,estampe  japonnaise,impresionnisme

15/02/2017

hic haec hoc , un bon et méchant mot de Talleyrand

 Un brin de politique et de bons mots,  

                ça ne peut pas faire de mal. 

 

 

   Charles Maurice  de Talleyrand-Périgord, cynique,

 admiré ou détesté, 1754-1838, usa  de

son jugement impitoyable et fut jugé  à son tour  

sous   la plume de Victor Hugo   :

 

 

     « Il était noble comme Machiavel, prêtre comme Gondi,

 

     défroqué comme Fouché, spirituel comme Voltaire et

 

      boiteux comme le diable. »

 

                           Victor HUGO," Choses vues " 19 05 1838 

 

 

 

      Bonaparte a justement été souvent l’objet

      de ses meilleurs mots.

 

  Ainsi, reprochant le manque de charisme et le caractère

 

féminin du Directoire, version Empire naissant :

 

 Charles-Maurice, toujours laconique, aurait baptisé le

nouvel attelage composant le Consulat  à trois d’une

formule latine cinglante :   

 

                   Hic, Haec, Hoc.

 

 

les trois consuls,

 

      Hic =      Celui-là (le masculin)   pour Bonaparte,

 

bonaparte,

 

 

Haec =    celle-là (le féminin) pour Cambacérès

 

                     dont tout le monde connaît le « petit défaut »

cambares

 

                Hoc =  cela ( le neutre)    pour Lebrun. 

lebrun, consulat

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique