logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/01/2015

Juliette,les Putti-chérubins et moi...

 

 

un petite fraicheur d'octobre.jpg

vous souhaitons une belle semaine

 

merci Juliette, pour ce congrès des Chérubins



 

 

 

 

 

putti Raphaël.jpg
 
putto par Mantegna.jpg

qui me donne  plus encore envie d'aller vers l'Italie, vers Mantoue, Rome  et Florence.

 

20/05/2014

"The Best Offer " l'amour de l'art, l'art de l'amour

 

 

 

 Une ville  que l'on devine italienne, un marchand  d'art et commissaire  - priseur , solitaire et vieillissant, The Best Offer : Photo Geoffrey Rush

 

dandy raffiné, 

The Best Offer : Photo Geoffrey Rush

hanté par l'hygiène, vit dans un luxueux appartement au goût exquis, mais  totalement dépourvu  de vie, presqu' un musée ! collectionneur un peu fou de toiles,

 

mais pas n’importe lesquelles,

 The Best Offer : Photo

 des portraits, mais pas n’importe lesquels,

des portraits  de femmes exclusivement,

lui, le misanthrope misogyne, a son jardin secret : 

un amour fou de l'art et de ces visage femmes, (on reconnaît des

primitifs  flamands, renaissance  italienne, impressionnisme,

classicisme, chefs d’œuvre  français, anglais, italiens,  ...) 

 

 c'est là  son secret,



 

il acquiert  grâce à la complicité d'un vieil ami, Billy interprété par Donald  Sutherland  ( le "chirurugien- professeur de  golf "dans Mash  de Robert Atlman en 1970 )

 

Donald Sutherland dans le film italien de Giuseppe Tornatore, "The Best Offer" ("La Migliore Offerta"). 

peintre qu'il juge  raté, les toiles convoitées lors des enchères qu'il dirige, une petite escroquerie bien huilée,

 

il n'aime les femmes qu'en peinture,  et ces portraits, il les  garde jalousement dans une pièce secrète, sorte de  coffre fort de l’Histoire de la femme en peinture; la femme dans  tous ses  états, mais pas  de femme dans sa vie, en a-t-il d'ailleurs  jamais eu une ?

 

                 mais la vie réserve parfois bien des surprises.

 Appelé par Claire, une jeune héritière à estimer le contenu d'une ancienne villa héritée  de  ses parents disparus , le vieil antiquaire se prend d'un soudain intérêt pour cette étrange cliente qui lui tient tête et qu'il ne connaît qu'au travers d'une voix ensorcelante au téléphone.

The Best Offer : Photo Sylvia HoeksThe Best Offer : Photo Sylvia HoeksThe Best Offer : Photo Sylvia HoeksThe Best Offer : Photo Sylvia Hoeks

 Avouant souffrir d'agoraphobie depuis une dizaine d'années, cette jeune femme mystérieuse et invisible fascine tellement Virgil Oldman qu'il en tombe amoureux...

 

Et puis, il y a Robert, Jim SturgessJim Sturgess

 cet artiste d'un autre genre, spécialiste  es-rouages

d'horlogerie,il remonte des engrenages, des pièces  étranges

 fournies par Virgil qui les découvre progressivement

dans la villa de Claire,

 

un automate ?

 

nous verrons, le talent de Robert conjugué à la perspicacité

artistique de Virgil nous mèneront loin, et eux aussi...

 

 

 

FILM

 



Voici donc le point  de départ d'une histoire aussi fascinante qu'étrange, un brin d' Hitchcock, ou d'Edgar Poe, 

musique  d'Ennio Morricone que l'on retrouve  avec bonheur,  Geoffrey Rush, (l'incroyable thérapeute du "Discours d'un roi" ) les ingrédient pour un film captivant, 130 minutes  qui vous laissent sans voix, et dans l'attente du dénouement,  bien  fort celui qui le prévoit....

 L'amour de l'art, l'art de l'amour : Giuseppe Tornatore (Cinéma Paradiso) qui nous revient  avec une mise  en scène  de haut vol, dans une performance esthétique  parfaite, l'Italie,  Prague, 


Geoffrey Rush, éblouissant, élégant,  fin et ambigu à souhait,Geoffrey Rush dans le film italien de Giuseppe Tornatore, "The Best Offer" ("La Migliore Offerta").

 

un film virtuose dans lequel chacun joue  sa partition, le dénouement vous laissera ...non, je ne dis rien...

ce serait trahir le scénario que d'en révéler davantage

 

Ce film  ne sortira pas  dans les grands réseaux de distribution,

 

  bien sûr que non,  il faudra le bouche à oreille pour que le public bénéficie de ce moment  remarquable de  très grand cinéma,

retenez  bien

 

 

"The  Best Offer "

 

 

 

 

Molte grazie Signore Tornatore. 

 

 

 

 

Et pour rester dans la tonalité du film :

 



 

CADEAU, pour ceux qui auront lu jusqu'au bout, "The Best Offer "est déjà visible en streaming ( incroyable ! il est sorti en France  le 16 avril)  voici le lien :

http://papystreaming.com/fr/p/the-best-offer/

 

sélectionner  le lien  avec clic gauche puis   faire  clic  droit et aller direct sur le film, ou bien copier - coller, vous ne le regretterez pas

 

26/04/2013

La perspective BORROMINI

 

 Ce soir, une conférence à  Pau sur le baroque à Rome,

Borromini et Bernini, les deux grands  architectes   "rivaux "

 

    Occasion   de republier deux notes , consacrées  à ces deux artistes exceptionnels qui ont marqué  Rome  de l'empreinte  de leur art. 





------------------------------------------------------

Mars 2011

Samedi,une première journée  à Rome qui nous a conduits au palais Spada pour une visite que j'attendais de toujours.

 
 
Le Palais Spada a été construit en 1540 pour le cardinal Girolamo Capodiferro par l'architecte Bartolomeo Baronino
cadre façade spada. bis.jpg
cadre cour spada.jpg

Le palais acquis en 1632 par le Cardinal Bernardino Spada se vit modifié selon les goûts du nouveau propriétaire par Francesco Borromini .


Splendeur du palais, évasion vers les façades trompe l'œil,

cadre façade en trompe l'oeil à Spada.jpg
cadre jardins palazzo spada.jpg

collection d'exception, tableaux, sculptures, mais surtout, la chance de pouvoir enfin constater de visu la réalisation étonnante de la perspective de Borromini.

C'est donc à la demande du cardinal Spada que Borromini, architecte de l'époque baroque et grand rival du Bernin (http://fatrasenbleu.blog50.com/archive/2011/04/06/l-art-du-bernin.html ) architecte de Rome (San Carlo alle quattro fontane, sant'Agnese in Agone, Sant'Ivo alla Sapienza, Saint Jean de Latran, l'escalier hélicoïdal du palais Barberini,
façades ondoyantes , incurvées, refus des façades planes, illustration du baroque et de l'illusionnisme) a conçu cette étonnante expérimentation dans la pierre et le marbre de la perspective telle que nos yeux nous la proposent.

 

la galerie des colonnades au palais Spada,

cadre perspective borromini denuit.jpg

 

 

apparemment rien de bien spectaculaire, une colonnade qui s'enfonce perpendiculairement au jardin intérieur du palais, planté d'orangers odorants.

Des colonnes, bon et alors  ?

En quoi cela est-il formidable et admirable  ?

Des colonnades, on a en vu cent fois !

 

Oui, mais à mieux y regarder …

Cette longue galerie de colonnes est un trompe-l’œil architectural. Une illusion construite à partir  de plans et de calculs savants.

La galerie qui paraît profonde d'au moins 35 mètres est en réalité de modeste dimension :

 

elle mesure 8,82 mètres de la première colonne au fond du jardin et  la statue qui nous semble de taille humaine , ne mesure que 50 centimètres.

Le plan et la coupe en révèlent la conception. Borromini a conçu une architecture théâtrale en raccourci, dite aussi perspective accélérée qui donne une illusion de distance et de profondeur, illusion saisissante qui nous procure  une furieuse envie d'aller voir de près , toucher, constater la réalité architecturale sans y croire seulement ses yeux.

cadre perspective coupe.jpg


Mais la chaîne interdit l'accès, interdit de pénétrer dans l 'espace, interdit de faire des photos.

Interdit, vraiment ? ? ?

 

Et si un coup du destin, un coup du hasard levait l'interdiction?

 

Et si tout à coup, on avait l'autorisation de dépasser la première colonne, de marcher entre les colonnes, qui soudain apparaîtraient dans leurs véritables dimensions, allant s'abaissant jusqu'à la dernière, pas plus haute que nos épaules ? Et si la statue du fond, arrivait tout juste à hauteur de nos cuisses ?

Et si cela était vrai, une illusion conçue et bâtie par la volonté d'un architecte incollable sur les données et les calculs de la perspective,

 oui, c'est vrai, les premières colonnes et les dernières ne sont pas du tout de la même taille, décroissantes en taille et en diamètre au fur et à mesure que la colonnade s'enfonce vers la cour jardin, créant une accélération des lignes de fuite et de l'effet de perspective,

         oui, c'est vrai, elles  ne sont pas parallèles et convergent vers la statue

         oui, c'est vrai, le sol n'est pas plan mais monte,

         oui, c'est vrai la demi - voûte en berceau à caissons n'est pas horizontale mais descend au fur et à mesure que l'on pénètre dans la profondeur de la galerie,

         oui, c'est vrai, les motifs décoratifs  du sol et de la voûte diminuent  de taille

         oui, c'est vrai, la statue du fond est toute petite,

         oui, c'est vrai, ce que l'on prend pour des buis taillés ne sont que pierre peinte en vert


illusion, tout n'est qu'illusion portée à son paroxysme, et l'on y croit, impossible de faire autrement, nos yeux nous disent : la colonnade est vaste et profonde, la réalité est toute autre;


   j'en témoigne car une chance extraordinaire m'a été donné de pénétrer dans l'enceinte interdite.


La dernière arcade, qui nous semble seulement plus petite par l'effet de la perspective est dans la réalité beaucoup plus étroite que les premiers, beaucoup plus basse également, arrivant à hauteur du regard,

troublante réalisation d'un passionné de perspective qui nous en met ...plein la vue !

 

 

cadre perspective borromini denuit.jpg

 

 

 

 

 

15/03/2013

Désinformation et media,

N'hésitez pas à suivre  ce lien   pour lire l'article proposé  par "La Croix "

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Sur-Internet-des-photos-faussement-legendees-pretendent-accuser-le-pape-Francois-de-liens-avec-la-dictature-argentine-_NG_-2013-03-14-921074#.UUItThh2DWQ.facebook

(faire un copier coller )


   Jeudi, le prix Nobel de la Paix, l'Argentin Adolfo Pérez

Esquivel 

opposant historique du régime de Jorge Videla,a estimé que le

nouveau pape n'avait aucun lien avec la dictature.

 "Ce fut le  cas de certains  évêques, mais pas  de Bergoglio"


(La Croix   , vendredi 15 mars page 8)

 

 

 

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique