logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/06/2016

Un dimanche à Lescun

 Suffit d'un dimanche de juin , suffit   de l'anniversaire  de la puce , la délicieuse Mathilde  qui vous restera  inconnue, pas question  de vous montrer son  charmant minois ! lescun,pyrénées atlantiques,vallée d'aspe,anniversaire,tarte à la rhubarbe

 

suffit  d'une tarte à la rhubarbe, lescun,pyrénées atlantiques,vallée d'aspe,anniversaire,tarte à la rhubarbesuffit    que la voiture connaisse la route, par Cœur !

et HOP !

 

nous nous retrouvons là haut, suffit d'arriver  jusqu'à Sarrance, si beau  village,    le prieuré,  le gave,

 

Lescun, pyrénées atlantiques, vallée d'aspe, anniversaire, tarte à la rhubarbe,

Lescun, pyrénées atlantiques, vallée d'aspe, anniversaire, tarte à la rhubarbe,

suffit de continuer plein sud , 

 

Lescun, pyrénées atlantiques, vallée d'aspe, anniversaire, tarte à la rhubarbe,

d'admirer  la montagne à Accous,

 

Lescun, pyrénées atlantiques, vallée d'aspe, anniversaire, tarte à la rhubarbe,

avant que de bifurquer vers l'ouest, et de grimper, suffit cela et nous y voici !

 

 

lescun,pyrénées atlantiques,vallée d'aspe,anniversaire,tarte à la rhubarbe

lescun,pyrénées atlantiques,vallée d'aspe,anniversaire,tarte à la rhubarbe

 

  Le cirque immuable dans  sa  splendeur, la bergerie accueillante, l'affection, le repas au grand soleil, les premières  rougeurs,

 

 

Lescun, pyrénées atlantiques, vallée d'aspe, anniversaire, tarte à la rhubarbe,

 

Lescun, pyrénées atlantiques, vallée d'aspe, anniversaire, tarte à la rhubarbe,

Lescun, pyrénées atlantiques, vallée d'aspe, anniversaire, tarte à la rhubarbe,

Lescun, pyrénées atlantiques, vallée d'aspe, anniversaire, tarte à la rhubarbe,

lescun,pyrénées atlantiques,vallée d'aspe,anniversaire,tarte à la rhubarbe

Lescun, pyrénées atlantiques, vallée d'aspe, anniversaire, tarte à la rhubarbe,

 

des fleurs, l'air si pur,  des insectes,

 

des sommets,  on est si BIEN !

Lescun, pyrénées atlantiques, vallée d'aspe, anniversaire, tarte à la rhubarbe,

Lescun, pyrénées atlantiques, vallée d'aspe, anniversaire, tarte à la rhubarbe,

Lescun, pyrénées atlantiques, vallée d'aspe, anniversaire, tarte à la rhubarbe,

Lescun, pyrénées atlantiques, vallée d'aspe, anniversaire, tarte à la rhubarbe,

 

lescun,pyrénées atlantiques,vallée d'aspe,anniversaire,tarte à la rhubarbe

 

30/05/2016

Un dimanche à la campagne

Ce soir................ 

bertrand  tavernier,un dimanche  à la campagne,sabine azéma

 

 

bertrand  tavernier,un dimanche  à la campagne,sabine azéma

 

 Que sortira-t-il du chapeau cannois? un aussi  grand beau film que celui-ci ? Ce serait une divine surprise..

Un si beau film, revu en DVD,

un  instant   de grâce, de charme,

et d'affrontement  mêlés.

 Œuvre infiniment impressionniste, marquée par le temps proustien, la voix off du réalisateur , qui nous  émeut et nous trouble, la musique  contemporaine  de ces  personnages d'avant la tourmente de  la grande  guerre, musique de chambre   élégamment choisie    ( Gabriel  Fauré ),la polka à l'accordéon  composée par Louis Ducreux , jeu raffiné de tous les acteurs, film  de  sensations et d'impressions, où chaque  bibelot raconte, chaque  image emporte dans un univers délicat, couleurs un peu passées, comme ce  temps,  oui, un moment   de grâce.

Un dimanche de la fin d'été 1912  

M. Ladmiral est un peintre sans réel génie, au crépuscule de sa vie. Depuis la mort de sa femme, il vit seul avec Mercédès, sa domestique. Comme tous les dimanches, il accueille Gonzague, son fils, un garçon rangé, épris d'ordre et de bienséance, accompagné de son épouse, Marie-Thérèse, et de leurs trois enfants, Émile, Lucien et Mireille. Ce jour-là, Irène, la sœur de Gonzague, jeune femme qui se libère en ce début de XXe siècle, personne énergique et anticonformiste, vient bousculer ce paisible rituel, remettant en question les choix artistiques de son père...

bertrand  tavernier,un dimanche  à la campagne,sabine azéma

bertrand  tavernier,un dimanche  à la campagne,sabine azéma

bertrand  tavernier,un dimanche  à la campagne,sabine azéma

 

 

 

17/05/2016

PAU ,17 mai ; il y a 116 ans

 

 

17 mai 1900 , Pau,

un autre  anniversaire

 

et une grande et douce  pensée au nouveau  sexagénaire du jour ;

 

 

 

inauguration  de 54 plaques bleues  le long   de la promenade du

 

 

boulevard des Pyrénées, scellées   sous des entailles  faites  dans

 

 

la rambarde, et qui  indiquent au promeneur   attentif le nom des

 

 

pics, cols,  crêtes, massifs, stations et villes  de France

 

 

 

et d’Espagne depuis l'Ariège jusqu'au Pays Basque.

 

S'ajoutent l'altitude  ainsi que la distance  depuis la ville de Pau

 

 

(à vol d'oiseau ) 

 

Pour   repérer avec exactitude l'endroit, il suffit de  viser le

paratonnerre de la cheminée de brique de l’ancienne usine  de

Tramways et dans son alignement, on localise  ce que l'on vient

  de lire.

Ainsi,  Balaïtous,  Pic du Midi de Bigorre, Gourette, Gabizos,

pic  d'Anie, Mont Perdu, Cauterets, Tourmalet, Aspin,Néouvielle,

lac de Gaube  Jaca, Marboré, pic du Midi d'Ossau, Gavarnie,

 Bassia, Vignemale 3298 mètres, ... au total 47 pics, cols

et crêtes et 14 villes

 tous  ces lieux mythiques  s'offrent à votre imaginaire :

 

 Lire ces 54 plaques conduit au rêve, au voyage immobile et féerique; l'esprit  avance sur un chemin  qui pour certains resterait inaccessible, il suffit d'arpenter le boulevard des Pyrénées pour parcourir la Haute Route Pyrénéenne,

(ou presque ...)

 

NB : D'Hendaye aux lacs d'Arremoulit, 12 étapes pour traverser les Pyrénées-Atlantiques en altitude par la voie la plus directe, celle des hautes crêtes frontalières

Cet itinéraire, souvent hors sentiers, est balisé partiellement et s'adresse à

des randonneurs confirmés équipés pour la haute montagne. Il mène les

marcheurs à plus de 3000 m d'altitude et  se rapproche le plus possible des

lignes de crête en passant alternativement sur les versants français, espagnol et

andorrane.  La Haute Route Pyrénéenne  se  situe au dessus du GR 10 en France

et GR 11 en Espagne et en Andorre

 

Car   ces paysages extérieurs  à la ville, éloignés d'elle, participent depuis toujours à sa vie, 

il n’est que d’évoquer les récits , les exploits des montagnards fous  de leurs " terrains  de jeux", ces Pyrénéistes qui ont marqué l'histoire  de la montagne,  de l'escalade, des premières voies ouvertes, les premières  hivernales. Tous  ces Ramond, Schrader, Jean et Pierre Ravier,...

 qui lit Vignemale, ne peut pas ne pas songer au Comte Henry Russell,  

boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms,cols,comte  henry  russel,pyrénéisme,haute route pyrénéenne

 

si vous le souhaitez,

nous pourrons parler un jour  de son aventure pyrénéenne.boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms,cols,comte  henry  russel,pyrénéisme,haute route pyrénéenne,boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms,cols,comte  henry  russel,pyrénéisme,haute route pyrénéenne

 

 

 

 

 

 

Ces petites plaques nous mettent en relation directe avec un patrimoine  naturel grandiose, et  ce n'est pas là leur moindre intérêt.

 

 

boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms,cols,comte  henry  russel,pyrénéisme,haute route pyrénéenne

 

 

boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms

  Déambuler le long du boulevard, du Parc  Beaumont au Château

c'est repérer tous les lieux prestigieux chers aux Pyrénéistes, aux

Béarnais jaloux  du spectacle.Notice

 

 

boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms,cols,comte  henry  russel,pyrénéisme,haute route pyrénéenne

boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms,cols,comte  henry  russel,pyrénéisme,haute route pyrénéenne

boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms,cols,comte  henry  russel,pyrénéisme,haute route pyrénéenne

boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms,cols,comte  henry  russel,pyrénéisme,haute route pyrénéenne

boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms,cols,comte  henry  russel,pyrénéisme,haute route pyrénéenne

boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms,cols,comte  henry  russel,pyrénéisme,haute route pyrénéenne

 

 

  Au fil des saisons,  la chaîne des Pyrénées  depuis le boulevard

 dans toutes  ses  splendeurs, par tous les temps, par tous les

 ciels.

 

 

boulevard des pyré"nées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms

 

 

 

 

boulevard des pyré"nées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms

 

 

 

 

 

 

boulevard des pyré"nées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms

 

 

 

boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms

 

La balustrade du boulevard  des Pyrénées sous la neige

 

 

boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms,cols,comte  henry  russel,pyrénéisme,haute route pyrénéenne

 

 

 

boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms

 

 

 

boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms,cols,comte  henry  russel,pyrénéisme,haute route pyrénéenne

 

boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms

 

 

boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms

 

 

boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms

 

Le Gabizos en été, en hiver

boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms

boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms

boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms

Le Pic d'Anie enneigé

 

boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms,cols,comte  henry  russel,pyrénéisme,haute route pyrénéenne

 

 cheminée

boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms

 

boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms

Le Pic du Midi d'Ossau

ou comment les Béarnais ont une molaire  dans le cœur...

boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms

Le Pic du Midi de Bigorre et la station météorologique 

 

boulevard des pyrénées,pau,balustrade,plaques,sommets,pics,noms

 

 

06/04/2016

Les vacances , Helconide et sa tribu

Une aventure d'Helconide  Rendez-vous au Parc - Parc national des Calanques

 

                    Organiser l'été des enfants ?

          Tuant, horripilant, démoralisant,  exténuant .

 Il faut les occuper, penser pour eux, organiser, prévoir, amuser, divertir, sortir, veiller à les éloigner  des écrans,  source  de félicité  moderne, mais  les faire bouger, respirer, voir autre chose, ailleurs, mes parents disaient bien  que l'été , c'est fait pour ça, alors , je dis pareil.   

      Fin février, on commence  à y penser sérieux.

 A peine remise des obligations des fêtes  de fin  d'année, à peine rangées toutes les affaires  de ski, lavés, les sacs  de couchage, nettoyées les godasses, plié le linge adequat jusqu'à l'hiver prochain, je me colle à l'organisation des vacances des chers bambins, qui n'en sont plus  vraiment.

 On  sait  que pour la Toussaint  le programme est  familial - serré, nous 6 , rien  que nous en Normandie,

 une vraie semaine de complicité, de partage, crevante, exigeante , exaltante   et sublime semaine que nous adorons, mais les enfants n'en sont plus, réclament maintenant leus vacances, leurs plaisirs, leurs amis,et qui doit  faire, organiser? moi bien sûr.

 

  Entre  temps,  il y aura   Pâques , en Bourgogne, on adore , là, c'est rituel et réglé, départ collectif  des  quatre chez  Papito et Mamita, trop heureux, disent -ils de récupérer leur petite - progéniture pour  10 jours.

 

 Et moi donc...

Et chaque année, c'est pareil, je me  promets  de penser à moi, de débrayer, et  à chaque fois, l'idée obsédante des deux mois d'été me prend aux tripes. Ça  y est,  début  avril,  je commence  à  flipper.

 

  J'ai déjà commencé  à  consulter  les offres et propositions des catalogues  de colos, de camps, d'activités, et même cette année  j'ai plongé dans les voyages linguistiques au long cours, 3 , 4, 6 mois, en immersion totale, loin du berceau, des doudous, des parents, avec l'impossibilité de communiquer en Français, on garantit qu'ils reviennent parfaitement bilingues.

 C'est tentant.( Je n'ai pas encore bien réalisé qu'en échange, il y aura, Franzy, , Pia, , Angus...pour autant  de   temps à la maison, on avisera le moment  venu ...)

  Je m'engouffre dans la brèche, je contacte, je note, j'évalue, j'en parle  .

 

   Pour l'aîné  , c'est pas  gagné :

l'idée  de   3 mois  Outre Manche, pour  soigner son 6 de moyenne annuelle en  fin  de Première  est bien loin  de l'enthousiasmer. C'était sans compter avec Benoît, le meilleur pote, qui, lui, part en Angleterre pour  6 mois. Du coup, Emmanuel se prend illico presto  d'un frénétique " à nous les petites Anglaises " et en deux coups  de cuillère  à pot, l'affaire est réglée; il part de mi  juillet à fin septembre . Yorkshire Dales campagne

                               Ouf ! et d'un !

 

 Le deuxième, ce  sera beaucoup plus simple :

fou de montagne,  d'escalade, caressant du haut  de  ses quinze ans,  le beau projet de devenir berger l'été et chirurgien l'hiver , il passera  un mois avec son parrain Etienne  , le berger aux 400 brebis , comme l'an dernier , dans les estives, à crapahuter, et chasser le "dahu menaçant", à découvrir la rude  vie  du berger: il adore et en redemande  depuis sa première expérience  .

  Etienne  ramène ensuite Augustin dans la vallée, où il poursuivra  l'été avec les trois filles du berger , partageant son temps entre randos, jours d'escalade, bivouac. Pour lui, le bonheur assuré.

 

  Restent les jumeaux : alors , là, pas simple.

 Ils sont inséparables,

 enfin, presque, ...

 mais  ne font rien en commun.  Normal, un garçon, une fille.

 Des muscles et de la douceur.

 

Oui, mais pas dans cet ordre :

  Luc, c'est  bouquins, photo, dessins,  cette année sans doute première tentative d'aquarelle, il ne veut pas  s'éloigner   de la maison ,  de son nid, et de sa prof de peinture qui sera là tout l'été. Nous respectons son désir, son désir aussi de  solitude.

 Marie, elle, c'est  des coups , des plaies et des bosses,

 club de rugby pour filles,  course à pieds, escalade , accrobranche, via ferrata, ...vacances,organisation,clé,famille

 Une  chance  folle pour cet été, une belle soeur prend avec eux la terreur du muscle, pour un mois et demi dans sa propre famille en Suisse. Réunion  de cousins-cousines, pour Marie , l'idéal.

 

  Les choses se mettent bien en place. Pour la rentrée  on avisera.


12 juillet :      Luc a pris ses quartiers d'été, Marie, est partie vers l'Helvétie heureuse,    Augustin a rejoint les estives  des hautes vallées , et nous sommes dans les affres du départ d'Emmanuel.

 Nonchalant, plus qu'ado, il traîne,  et attend  que je fasse sa valise, après avoir montré le maximum  de mauvaise  volonté, jetant pêle - mêle  les tennis crades, les slips, sans  vérifier leur état, les bouquins, des tee shirts  sales, ses Cd, ses romans policiers... Bref, me poussant à mettre mon nez là où je m'étais promis  de  ne pas intervenir.

 Enfin en cette soirée du 13 , nous l'accompagnons à l'aéroport d'où il s'envole, avec Benoît ,  pour trois mois dans la campagne  du  Yorkshire.

 

 Nous regardons  s'envoler notre grand, avec au coeur  cet étrange partage de pincement et de " ouf ", que tous les parents connaissent un jour ou l'autre.

 

  Le 15 , en fin de matinée, je reviens du marché, bien plus légère que  de  coutume , car de six nous ne sommes plus  que trois à partager les repas .

  Rituel suspendu le temps d'un 14 juillet férié, j'ouvre la boîte à lettres. 

 

  Ou plutôt, je voudrais bien ouvrir la boîte à lettres, quand je réalise, que sur mon trousseau, il n'y a pas la clé de la boîte à lettres.

Et que la clé de la boîte à lettres, elle est sur le porte clés d'Emmanuel...

 Et qu'Emmanuel, il est parti avec son trousseau  et avec la clé  de la boîte à lettres...car seule clé  ayant échappé à la perte subie par  les autres exemplaires  de la famille,  celle d'Emmanuel lui accorde d'avoir la charge de relever tous les jours le courrier.

  Et qu'Emmanuel, bien sûr, il a oublié  de la laisser, et que moi, bien sûr, je n'y ai pas pensé, et que Louis, le  père n'a pa réagi non plus. Et que , la clé, et bien, elle est dans le Yorkshire...

 

  Le soir même, long échange téléphonique  en Anglais avec les correspondants d'Emmanuel ; le règlement est strict, nous ne pouvons pas lui parler en Français. Nous expliquons et nous entendons le père  d'Angus prononcer cette ultime  phrase, avant   de raccrocher :

 

 " Keep  cool,  il s'en est aperçu, nous vous l'avons renvoyée par lettre." ......

(traduction assurée par l'auteur, moins les hurlements............................ )

Photo d'un trousseau de clés d'intendant de collège

 

 

 

 

 

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique