logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

13/03/2017

Je n'ouvrirai pas les guillemets...

Comprenez que j'hésite à ouvrir,

 

            voire , entr'ouvrir les guillemets. Non ,pas les  volets,

 

guillemets,du coup,voilà,tics de langage

             je dis bien,

                               les guillemets 

 « « « «  """"" « « « « « « « « « " « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « 

 

« « « « « « « « «  "" « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « 

 

« « « « « « «

 « « « « « « « «

 « « « « « « « « « « « « « « « « « 

« « « « « « « « « « « 

 

    Imaginons un instant qu'un courant  d' air s'y engouffre, même un

 zéphyr et que le souffle aussi léger soit-il, m'interdise à tout

 jamais de refermer la ponctuation que je souhaitais voir

installée temporairement ?

 

  Du coup,  au jour  d'aujourd'hui,  on impacte au quotidien  tous

les propos de " entre guillemets ",

 du coup, voilà, .......du coup....et voilà. ...

 

   Qu'  adviendra-t-il  alors  du  message murement  réfléchi, mais

 atténué délibérément par le double signe si tolérant pour

moduler   la pensée émise? 

 

 Si même la ponctuation se met à me jouer des  tours, je resterai

donc close,  bouche cousue,  gardant au fond de mon cœur le

secret  des  mots qui ,  à cause  du  léger courant d'air pourraient

bien engendrer des tempêtes effroyables, des raz de marée,

un tsunami,  un nouveau Déluge , que sais-je encore ?

 

      Et ça,  jamais,   foi de moi.

 

 J'hésitais,  je tergiversais, ma décision est maintenant prise,

 je clos ici , avant même  de débuter, ce que j'aurais aimé dire,

et c'est tant  mieux  pour  la paix  dans  le monde .

« « « « « « « « «  "    « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « 

 

 

 

 

« « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « 

23/02/2017

Quelle soirée! j'aurais dû apporter des mouchoirs, ...................

 Une bonne  soirée chez des amis ,  jusqu'au moment où

voulant bien faire et connaissant ma passion cinéma,  ils  ont

sorti de leurs  tiroirs le DVD

 des   " Petits mouchoirs "

 

  que je n'avais  eu nulle envie  de  voir  en salle .

 J'échappais à la projection des films  des dernières vacances

à Saint Barth,

des souvenirs de famille,    mais....

 

      "   Il faut que  tu le vois, c'est formidable,  

       tu vas voir, et le Cap Ferret et la bande  de copains,

        tout  est formidable"  

                                     Je  notais d'emblée la richesse  de la critique

et redoutais   ce  qui  s'en suivrait. Ce  fut au delà de mes

espérances, ou de mes craintes....

 

les petits mouchoirs,guillaume canet,navet,cap ferret,culture,art,macron,télé,rediffusion télévisuelle

          Ben voyons,    puisque     j'avais pas vu ,

                                     et ben

    je regrette cette fin de soirée qui fut longue, longue,  Ch... comme pas possible,

pour moi un navet  de grande   envergure, une  caricature ,  le  comble   du ridicule est atteint lors de l'enterrement  du copain , alors là, sur fond  de musique genre cocktail pour pubs,

j'ai eu du mal à contenir un fou rire  qui  , comme

la petite bête , montait, montait  ...

 

    Je comprends mal maintenant que j'ai eu à subir ce film,

l'engouement à sa  sortie, les spectateurs enthousiastes,

Cluzel, Cotillard, les autres  . Ils sont tous insupportables,

tentant de faire croire à un scénario miteux et pitoyable,

 Guillaume Canet   bouffi  d'orgueil  jusqu'à se croire un

  grand réalisateur ,

les petits mouchoirs,guillaume canet,navet,cap ferret,culture,art,macron,télé,rediffusion télévisuelle

et mon bassin ,

je n'en ai vu qu'une caricature 

 

                                         bref, on passe à autre chose.

 

Je ne suis pas  la seule à ne pas avoir aimé...( voir critique Télérama )

mais ça n'empêche pas la télé de tirer  encore son public vers le bas en rediffusant ce navet hors concours.  

Et quand  l'inénarrable Macron doute de l'existence  d'un art

typiquement  français. ....je lui répondrai ,

      "  Il faut sortir ,  mon cher,

         il y de l'excellence,  et de la crotte. ...."

Macron  qui tente  sous  notre  regard  ébloui une petite

expérience  de  darwinisme  en s'accouplant  avec Bayrou.....

                           Sortez vos mouchoirs....

 

 

 

 

 

LA CRITIQUE LORS DE LA SORTIE EN SALLE DU 20/10/2010

On aime beaucoupLe troisième film de Guillaume Canet marque les limites d'un système de production où n'importe qui, pourvu qu'il soit connu - acteur, donc, mais aussi romancier à gros tirage, par exemple - se voit accorder le privilège de devenir cinéaste et le chèque en blanc qui va avec. On nous objectera que l'apprenti réalisateur a fait ses preuves, de Mon idole à Ne le dis à personne - dont le succès a masqué les défauts. En ce cas, c'est de régression qu'il faut parler avec Les Petits Mouchoirs, film aussi vide qu'est grande sa prétention à faire date : durée hors normes, casting all stars (Cluzet, Cotillard, Magimel en tête), bande-son soul dont le coût seul doit excéder le budget d'un premier film d'auteur.

Intrigue déjà connue, sans doute : un groupe de potes - vieux trentenaires, jeunes quadras - part en vacances au Cap-Ferret tandis que l'un des leurs gît sur un lit d'hôpital (et de douleur). Ont-ils le droit de s'amuser ou, au choix, de se pourrir la vie à coups de petites névroses quand l'autre est entre la vie et la mort ? On ne sait pas. Guillaume Canet si, qui donne in fine la réponse via un improbable ostréiculteur philosophe. Ont-ils le droit d'être aussi antipathiques, lourdement caricaturés, et désespérément incultes ? On sait que non. On a rarement vu, dans un film aussi long, des personnages évoluer si peu : dessinés à gros traits, ils ne bougent pas d'un iota, à l'image de François Cluzet répétant ad nauseam ses mimiques de psychorigide friqué. Ne faire qu'une fois une scène quand on peut la reproduire trois ou quatre fois, ce serait gâcher une idée...

Canet s'est-il rendu compte que tous les mecs sont lourdauds, décérébrés, le regard scotché à leur nombril (ou plus bas) ? Et toutes les filles effacées ou hystériques ? Sauf Marion Cotillard, sans doute sauvée à ses yeux parce que son comportement amoureux est celui d'un mec... L'étanchéité du groupe au monde réel est symbolisée par une image fugitive, et ici incongrue : Marion Cotillard dépliant maladroitement Le Monde. C'est vrai, pourquoi un journal, un livre, pourquoi une conversation intéressante en vacances, alors qu'il y a la bouffe et le ski nautique ? On ignore si Les Petits Mouchoirs est un film générationnel. Si c'est le cas, on est - pour une fois - heureux de ne plus faire partie de cette génération-là...

13/02/2017

Hallucinations maraîchères

  Il paraît que la tempête, le froid, la pluie,  nuisent au porte-

 

monnaie des consommateurs.   Pensez :

 

Le prix des aubergines, des courgettes, des tomates ,

 

des poivrons a  flambé   jusqu'à rendre ces produits

 

inaccessibles. 

 

J'hallucine  !

               

 

Depuis quand  ne peut on pas vivre au rythme des saisons  ?

 

Depuis quand les sus nommés sont - ils de saison ? 

 

 Depuis quand ne sait- on pas  qu'ils sont cultivés hors sol , hors

 

saison, sous serres chauffées à grand renfort

 

d'engrais, pesticides, gaspillage énergétique au sud de

 

l'Espagne, pollution invasive, tout ça pour nous faire acheter à

 

prix  d'or de la merde. Des tomates en février !  J'hallucine. 

Légumes, saison, hiver, boycotter, espagne,empreinte écologique, respect,

Légumes, saison, hiver, boycotter, espagne,empreinte écologique, respect,

 Bonjour l'empreinte  écologique ........bonjour les plastiques

largués dans la nature,

bonjour la qualité  gustative et nutritionnelle. ....

 

    Bonjour la honte.

 Bêtement, de sobres légumes  d'hiver sont présents  chez vos

producteurs locaux, tout proches, tout bons, tout nature, tout

savoureux, pas chers, faciles à trouver, faciles à utiliser  ,

bourrés de vitamines, de minéraux, respectant le cycle des

saisons et les productions locales. Dans chacune de nos

régions,  nous trouvons ce que les saisons nous offrent,  

sachons vivre en harmonie avec la nature, nous avons tout à y

 gagner. Chaque jour,  choux, blettes, épinards, endives,

soupe poireau , navet,  carottes,  pommes de terre, osez les

légumes anciens.

Et régalez vous.

Comme vous vous régalerez le temps venu de

tomates, aubergines, produits localement et naturellement . 

Notre chef  triplement étoilé  Alain Passard ne s'y trompe pas,

qui  cuisine au gré  des saisons, au gré  des terroirs.  

Quand    avec son talent le légume devient un  grand cru.

légumes,saison,hiver,boycotter,espagne,empreinte écologique,respect

légumes,saison,hiver,boycotter,espagne,empreinte écologique,respect

légumes,saison,hiver,boycotter,espagne,empreinte écologique,respect

 

Légumes, saison, hiver, boycotter, espagne,empreinte écologique, respect,

panier-de-legumes-d-hiver-4.jpg

Légumes, saison, hiver, boycotter, espagne,empreinte écologique, respect,

Légumes, saison, hiver, boycotter, espagne,empreinte écologique, respect,

Légumes, saison, hiver, boycotter, espagne,empreinte écologique, respect,

 

01/01/2017

ZE VOEUX....

 1er janvier 2017

 

voeux,le chat,dérision,humour,consensus

 

 

                             Les  VŒUX 

 

voeux,consensus,politiquement  correct,humour,avocat,bonne année,2016

 

  Comme les années précédentes, je désirais vous envoyer

mes vœux, mais après nouvelle consultation d'un avocat,

je me suis rendu compte de l'imprudence de ma

formulation.

 

  Vous souhaiter une bonne année, une bonne santé et la

prospérité pourrait éventuellement me soumettre en effet

au risque de poursuites... 

 

 Voici donc la version rectifiée de mes vœux et qui est en

conformité avec le principe de précaution inscrit dans la

Constitution. (du moins je l'espère).

  

Nouvelle formulation : 

 

 Je vous prie d'accepter, sans aucune obligation implicite ou explicite de votre part, mes vœux à l'occasion du solstice d'hiver et du premier de l'an, en adéquation avec la tradition, la religion ou les valeurs existentielles de votre choix, dans le respect de la tradition, de la religion ou des valeurs existentielles des autres, ou dans le respect de leur refus, la circonstance de traditions, religions ou valeurs existentielles, ou de leur droit de manifester leur indifférence aux fêtes populaires programmées.

 

 Ces vœux concernent plus particulièrement : 

 - la santé, ceci ne supposant de ma part aucune connaissance particulière de votre dossier médical, ni d'une quelconque volonté de m'immiscer dans le dialogue confidentiel établi avec votre médecin traitant ou votre assureur avec lequel vous auriez passé une convention obsèques ;

 - la prospérité, étant entendu que j’ignore tout de la somme figurant sur votre déclaration de revenus, de votre taux d'imposition et du montant des taxes et cotisations auxquelles vous êtes assujetti ;

- le bonheur, sachant que l'appréciation de cette valeur est laissée à votre libre arbitre et qu'il n'est pas dans mon intention de vous recommander tel ou tel type de bonheur.

 

Nota bene :

 

 Le concept d'année nouvelle est ici basé, pour des raisons de commodité, sur le calendrier grégorien, qui est celui le plus couramment utilisé dans la vie quotidienne de la région à partir de laquelle ces vœux vous sont adressés. Son emploi n'implique aucun désir de prosélytisme, de défense de la race dite "blanche" dite "judéo-chrétienne". La légitimité des autres chronologies utilisées par d'autres cultures n'est absolument pas mise en cause.

 

 Notamment : 

 

 Le fait de ne pas dater ces vœux du Yaum al -jum`a, Rabi I 1437 A.H. (Jusqu'au coucher du soleil) ne constitue ni une manifestation d'islamophobie, ni une prise de position dans le conflit israëlo-palestinien.

 Le fait de ne pas dater ces vœux du 20 Teveth 5776, ne constitue ni un refus du droit d'Israël à vivre dans des frontières sûres et reconnues, ni le délit de contestation de crime contre l'humanité.

 Le fait de ne pas dater ces vœux du 22ème jour (RenWuo), du 11ème mois (JiChou), de l'année du Singe (Yi-wei), 78ème cycle, n'implique de la part aucune prise de position contre le "Made In China".

 Le fait de ne pas dater ces vœux du Primidi de Nivôse de l'an 224 de la révolution française et de la République Française, une et indivisible ne saurait et ne devrait être assimilé à une contestation de la forme républicaine des institutions. 

 Le fait de ne pas dater ces vœux du Jom`eh, 11 Dey 1394, du calendrier Persan, ne me positionne pas dans les conflits du Moyen-Orient et de l'accueil des réfugiés.

 Le fait de ne  pas dater ces vœux des calendriers Arménien, Copte, Égyptien, Inca, Julien, Hindou, du Latoka des Sioux, ne saurait me faire oublier et admirer ces cultures, ces peuples dignes d'intérêt, mais, cependant, ne voulant pas lasser mes correspondants par l'étalage d'une érudition étonnante je cesse là, à mon petit regret, de vous donner d'autres dates. 

(NB 2 : sur votre demande, formulée poliment, je me tiens à votre disposition pour vous les communiquer.)

 

 Enfin, l'emploi de la langue française ne sous-entend aucun jugement de valeur. Son choix tient au fait qu'elle est la seule couramment pratiquée par l'expéditeur. Tout autre idiome a droit au respect tout comme ses locuteurs.  

 

 Clause de non responsabilité légale :

 

 En acceptant ces vœux, vous renoncez à toute  contestation postérieure.

 Ces vœux ne sont pas susceptibles de rectification ou de retrait.

 Ils sont librement transférables à quiconque, sans indemnités ni royalties.

 Leur reproduction est autorisée.

 Ils n'ont fait l'objet d'aucun dépôt légal. Ils sont valables pour une durée d'une année, à la condition d'être employés selon les règles habituelles et à l'usage personnel du destinataire. A l'issue de cette période, leur renouvellement n'a aucun caractère obligatoire et reste soumis à la libre décision de l’expéditeur.  Ils sont adressés sans limitation préalable liée aux notions d'âge, de genre, d'aptitude physique ou mentale, de race, d'ethnie, d'origine, de communauté revendiquée, de pratiques sexuelles, de régime alimentaire, de convictions politiques, religieuses ou philosophiques, d'appartenance syndicale,susceptibles de caractériser les destinataires. Leurs résultats ne sont, en aucun cas, garantis et l'absence, totale comme partielle, de réalisation n'ouvre pas droit à compensation. En cas de difficultés liées à l'interprétation des présentes, la juridiction compétente est le Tribunal habituel du domicile de l'expéditeur.

 

 

 Après ce préambule je me permets de vous adresser mes vœux.

 

 

 

     BONNE ANNÉE 2016  !!! À toute la famille...

voeux, consensus, politiquement  correct, humour, avocat, bonne année, 2016

 

La vie est de plus en plus simple... 

voeux, consensus, politiquement  correct, humour, avocat, bonne année, 2016

voeux,le chat,dérision,humour,consensus,l'humour du chat

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique