logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/11/2017

Charme noir et blanc, sépia, etc...

Dans les  vieux albums,

 

Couleur sépia,

 

Ou noir et blanc d’antan,

 

**

 

 

collection familiale de photos.

 

*

 Belles à Biarritz, à Etretat,

*

*

medium_IMpapy_0008.jpg
medium_les_pépés_à_Etretat.jpg

 

*

Le petit port de la Teste,

*

 

medium_N_B_papy_0006.jpg

*

medium_IMpapy_0003.jpg

*

 

Un voilier sur le Bassin, joies du bord de mer,

*

 

medium_N_B_papy_0013.jpg
medium_les_joies_du_bord_de_mer.jpg

 

* 

Le courrier du Cap,

*

medium_N_B_papy_0011.jpg

 

*

et ses  « plaisanciers » embarqués,

*

medium_les_Farge_Pierre_Benoît_mémé.jpg
medium_papa_jean_farge_pierre_benoit.jpg

 

 

medium_IMpapy_0010.jpg

*

medium_IMpapy_0002.jpg

*

les Alpes blanches

*

 

medium_papa_à_Chamonix.jpg
medium_IMpapy_0009.jpg
medium_Papa_ds_les_Alpes.jpg

 

 

*

des visages,

 

des personnages reconnus, aimés ou inconnus,

 

le charme d’un passé à tout jamais révolu,

 

les chères âmes de ces aînés,

 

à tout jamais disparus.

 

*

medium_Goderville_hiver_21_22.jpg
medium_mémé_les_odic_au_bout_du_pyla_193....jpg
medium_au_sommet_de_la_dune_1931.jpg
medium_cavaliers_et_amazones_Chamonix.jpg
medium_papa_en_barque_avec_XXX.jpg
medium_ss_l_oeil_maternel_toujours.jpg

 

*

 

Grâce et élégance d’un autre temps,

 

entre deux guerres

 

Premiers émois sur la glace et la neige à Chamonix

*

*

 

medium_IMpapy_0011.jpg

*

medium_N_B_papy_0008.jpg

*

medium_N_B_papy_0009.jpg

 

medium_IMpapy_0005.jpg

 

*

Le carton à chaussures entrebâillé, voilà ce qu’il a livré

 

avec cette bouffée de nostalgie,

 

ce charme désuet,

 

ces effluves exquises

 

 d’un temps que l’on n’ a pas connu,

 

 et que pourtant, l’on reconnaît.

 

*

 

 

 

 

13:42 Publié dans Mémoire. | Lien permanent | Commentaires (1)

11/11/2017

11 novembre, mémoire, Les Tragiques

 

 

11 novembre, mémoire  

guerre de   14-18,armistice,11 novembre,lire,guerre de 14-18,mobilisation,monuments aux morts,jean rouaud,jacques tardi,e-m remarque,dorgelès,echenoz,barbusse,vercel,dugain,genevoix,louis guilloux,pierre lemaître,au revoir là-haut,goncourt,centenaire

Et   bientôt  centenaire de   cet anniversaire de l'horreur,

        

.... " déjà vous n'êtes plus que pour avoir péri."  

 

                         Aragon " le roman inachevé  1956

 

Retour dans le temps  :

 

                   1 août 1914 , il y a cent trois   ans

   

  tous les clochers   de   France sonnaient le tocsin,

  un siècle ! si loin  , si  proche, mes grands parents

  paternels avaient 23 et 24 ans et allaient   se marier,

  ils attendront quelques années...banale anecdote dans la

  fournaise de ces années sans nom.

 

 

 

guerre de   14-18,armistice,11 novembre,lire,guerre de 14-18,mobilisation,monuments aux morts,jean rouaud,jacques tardi,e-m remarque,dorgelès,echenoz,barbusse,vercel,dugain,genevoix,louis guilloux,pierre lemaître,au revoir là-haut,goncourt,centenaire

guerre de 14-18,monuments aux morts,armistice,jean rouaud,jacques tardi,e-m remarque,dorgelès,echenoz,barbusse,vercel,dugain,genevoix,louis guilloux,pierre lemaître,au revoir là-haut,goncourt,centenaire

"Il regarda tous les clochers de l’horizon l’un après l’autre, à sa gauche les clochers de Courtils, de Précey, de Crollon et de la Croix-Avranchin ; à sa droite les clochers de Raz-sur-Couesnon, de Mordrey et des Pas ; en face de lui, le clocher de Pontorson. La cage de tous ces clochers était alternativement noire et blanche.
Qu’est-ce que cela voulait dire ?
Cela signifiait que toutes les cloches étaient en branle.
Il fallait, pour apparaître et disparaître ainsi, qu’elles fussent furieusement secouées.
Qu’était-ce donc ? évidemment le tocsin.
On sonnait le tocsin, on le sonnait frénétiquement, on le sonnait partout, dans tous les clochers, dans toutes les paroisses, dans tous les villages, et l’on n’entendait rien."

Victor Hugo, Quatrevingt-treize, Première partie, Livre IV, 2

 

(Aures habet, et non audiet)

 

 

1914 les Français découvraient sur la porte des mairies l'ordre de

" mobilisation générale" invitant notamment trois millions de

réservistes à rejoindre dès le lendemain les 800.000 soldats en

service actif.

 

Deux jours après, l'Allemagne déclarait la guerre à la France et

débutait le premier conflit mondial, au cours duquel 8,5 millions de

Français seront mobilisés de 1914 à 1918.

 Celle que l'on croyait la der des ders

   à travers leur  jeunesse, leurs  vies  fracassées,  tranchées,  hôpitaux,

combats, désertions, mutineries, violence, horreur,  folie, courage et

lâcheté, côté français, côté allemand,

 

 

1 million  400 000 ,

 

   ils  furent  1 400 000  Français à n'en point revenir

des familles entières   dispersées, qui le père, un fils, deux fils, trois fils,

l'oncle,  les cousins, les amis, les  fiancés, les  voisins

 

  sur les Monuments aux Morts, atroce de    voir s'aligner le même

patronyme   précédé de prénoms différents.

  J'avais  été  bouleversée à Barcus, à Sainte Engrâce, ces petits bourgs du

 Pays Basque, qui payèrent un  tribut effroyable   et virent leurs forces

vives vidées, englouties;

 partout  en France,  regardez ces listes noires  gravées dans la  pierre,

elles nous rappellent l'horreur, l'arrivée des nouvelles  auprès des familles

martyrisées.

 

      Au total, la guerre  faucha  plus de  9 700 000 militaires

et 8 800 000 civils de par le  monde. 

 

 Quelques titres pour donner corps,  visages,  âmes , à ces  années terribles

et à leurs conséquences  sur la vie des Hommes

 

"Au revoir là-haut "

  extraordinaire Prix Goncourt 2013, lisez-le vite  et allez voir l'adaption  de Dupontel  pour le grand écran    si ce n'est déjà fait :

 

guerre de 14-18,monuments aux morts,armistice,jean rouaud,jacques tardi,e-m remarque,dorgelès,echenoz,barbusse,vercel,dugain,genevoix,louis guilloux

 

 

 

 

 

19/10/2017

Retour. ..et pétition

   Un retour,  oui, ça se fête  !

 

      Trois jours de plaintes renouvelées auprès de  Bayard, 

Téléphones,   mails.... et Enfin  !

Retour à la normale. 

 

   Il est encore temps de signer une pétition,  non pas contre blog

 50, mais pour imposer notre volonté  à  Dieu, nous qui sommes

 totalement   contre la mort de Jean  Rochefort. 

Je suis contre,   Contre .

Une pétition pour qu'on nous le rende illico,

François Morel  nous a gratifié  vendredi matin d'un billet

remarquable qui révèle combien  cette mort  est injuste et doit être

annulée séance tenante. 

 

Jean Rochefort,  François Morel, billet, pétition,  France  inter,  cinema,

Jean Rochefort,  François Morel, billet, pétition,  France  inter,  cinema,

Jean Rochefort,  François Morel, billet, pétition,  France  inter,  cinema,

30/08/2017

Paisible et trompeuse campagne béarnaise,

 

Hier, nouveau passage à  Gurs

avec de très chers  amis, américain  et  japonaise ,

avides de découvertes, engagés dans les luttes anti racistes.

La visite fut passionnante,  émouvante comme jamais dans le grand silence ombreux,

 

Non,  les touristes ne se bousculent pas sur ce lieu de mémoire ,

non, la mémoire ne les travaille pas...

Pas davantage les lecteurs du blog...

Et après, ils viendront donner des leçons de pensée correcte..il vaut mieux en sourire...

 

Nous ,  nous   avons pu en toute paix retrouvée,  méditer,  échanger,  partager.

Je rajoute quelques nouvelles photos. 

Je sais que vers Nice quelqu'une, elle ,    lira  avec intérêt. ..

 

Je republie cette note de mémoire et  de respect.

 

Et relire  avec une émotion difficile à surmonter

les commentaires  de Betty, Gazelle, Crabillou, Christian,

à l'heure où vivaient nos blogs avec fraternité,

intelligence, échanges puissants.

 

------------------

Dans la paisible campagne béarnaise, sur fond de chaîne des Pyrénées,

il existe un lieu à côté duquel on passe sur la route

qui va d'Oloron à Navarrenx.

*

medium_aen_route_pour_gurs.jpg
sur la route d'oloron.jpg
 
medium_prémonitoire.jpg

*


Juste en bord de route.


Il faut vouloir s'y rendre,
on n'y va pas par hasard.

Et mieux vaut un jour  gris et de  bruine estompé.

*

medium_cadre_jour_de_bruine_et_ciel_bas.jpg

*

 

A l'origine ,

la volonté du gouvernement de la 3° république

d'accueillir les réfugiés républicains espagnols,

24 530 au total



*

medium_26_avril_70_ans_devant_la_gare_d_oloron.jpg

*

70 ° anniversaire de l'arrivée des Républicains espagnols en France.

Ils seront parmi les premiers à prendre les armes

contre l'occupant allemand,

et à former dans les Pyrénées des réseaux de Résistance.

 
podcast

*

Fuyant le régime franquiste,

volontaires des brigades internationales,

combattants de l'Armée Républicaine,

ils sont arrivés par milliers traversant les Pyrénées pour échapper dès avril 39 

à l'installation du régime de Franco.

actualité,cimetière juif,camp de détention de gurs,pyrénées atlantiques,photos personnelles,extermination,républicains espagnols,réfugiés,ay carmela,kaddish,anti semitisme


Les baraques prévues

(environ 380 )

 

se sont rapidement révélées insuffisantes :

entassement, conditions précaires, la boue des pluies du printemps béarnais :

les morts se sont multipliées dans de telles conditions.

Mais le gouvernement Daladier a fait en son temps ce qu'il a pu dans l'urgence.

Mai 1940 :

 

L'Histoire bascule :

 

 

le Régime de Vichy, saisit l'opportunité de cette installation pour interner des réfugiés provenant de la région bordelaise, et même parisienne, ainsi que des politiques basques;

 

la sale histoire de Gurs est en marche.

*

3 octobre 1940

 

le nouveau statut des Juifs conduit à leur internement massif .

*

medium_affiche_sur_le_camp_de_Gurs.jpg
 

*

 

Arrivent par camions des Juifs français, allemands, d'Europe Centrale.

 

 

On assiste à plusieurs vagues d’internement à Gurs.

La première date du 22 Octobre 1940, ce sont 6 538 juifs

originaires du Pays de Bade, de la Sarre et du Palatinat,

qui après avoir été expulsés d’Allemagne

sont internés dans le camp du Béarn.

Le gouverneur du pays de Bade

nommé  également gouverneur d’Alsace, put s’informer  et remarquer que Gurs

était presque vide.


Ce sont en majorité

des personnes âgées et des enfants qui n’avaient  pas pu suivre

le mouvement d’exode de 1938, qui se sont retrouvés pris dans les rafles d’octobre 1940.

Cette déportation s’inscrit dans la réalisation du plan

« Madagascar »

prévoyant de faire de l’île un immense ghetto juif.

Ce plan ne fut pas appliqué.


Entre le 25 et le 31 octobre,

ce sont  7010 internés d'autres camps

 

(Saint Cyprien, Rivesaltes, Les Milles, Noé...)  qui rejoignent Gurs

*

medium_embarquement_2.jpg

 

actualité,profanation,cimetière juif,camp de détention de gurs,pyrénées atlantiques,photos personnelles,extermination,républicains espagnols,réfugiés,ay carmela,kaddish

actualité,profanation,cimetière juif,camp de détention de gurs,pyrénées atlantiques,photos personnelles,extermination,républicains espagnols,réfugiés,ay carmela,kaddish

*

Les camions repartent après qu'on y ait embarqué femmes, enfants, vieillards, malades,

et via les gares d'Oloron et de Pau,

*

medium_une_si_jolie_petite_gare.jpg
medium_oloron.3.jpg

*

direction Drancy puis ultime voyage,

Auschwitz-Birkenau ;

ils seront 12 000 à effectuer la route vers l'extermination depuis Gurs.

En 1962

restauration et transformation de Gurs en lieu de mémoire et de recueillement

sont réalisées

 

*

actualité,profanation,cimetière juif,camp de détention de gurs,pyrénées atlantiques,photos personnelles,extermination,républicains espagnols,réfugiés,ay carmela,kaddish

actualité,profanation,cimetière juif,camp de détention de gurs,pyrénées atlantiques,photos personnelles,extermination,républicains espagnols,réfugiés,ay carmela,kaddish

medium_à_gurs.2.jpg
medium_barraquement_reconstitué.jpg

*

 

La charpente d'un baraquement est érigée,

*

medium_ss_les_ombrages_paisibles.jpg
medium_au_bout.jpg

*

une voie ferrée symbolique construite sur quelque 200 mètres,

aboutit à une dalle cernée de barbelés,

métaphore des camps d'extermination.

MEMORIAL.

*

medium_cadre_pr_ne_pas_oublier.jpg
medium_piège_à_gurs.jpg
medium_le_voyage_commence_ici.jpg

*

Mais on meurt déjà à Gurs avant le départ .

Absence d'hygiène et de nourriture,

boue, pluie, froid,

thyphus, dysentrie, entassement...

*

medium_moulage_d_mains.jpg

 

actualité,profanation,cimetière juif,camp de détention de gurs,pyrénées atlantiques,photos personnelles,extermination,républicains espagnols,réfugiés,ay carmela,kaddish

medium_ds_la_boue_et_la_pluie.jpg
medium_mourir_à_gurs.jpg

*

medium_chemin.2.jpg

actualité,profanation,cimetière juif,camp de détention de gurs,pyrénées atlantiques,photos personnelles,extermination,républicains espagnols,réfugiés,ay carmela,kaddish

 
medium_cadre_un_peu_d_e_paix_ss_l_arbre.jpg

*

L'émotion est à son paroxysme dans le cimetière,

restauré en  1962  et entretenu par le Consistoire

des Pays de Bade et diverses associations

dont d'anciens Brigadistes espagnols

Là se dressent environ  mille stèles portant

noms prénoms et dates de ceux dont le voyage s'acheva à Gurs.

*

 
medium_arrivée_au_cimetière.jpg

*

Les tombes des Juifs et des Républicains espagnols

cohabitent pour l'Eternité,

sous les grands arbres calmes,

qui imposent une certaine vision de la Paix.

Sous la pluie d'avril,

la terre détrempée, la boue , laissent entrevoir l'enfer

de la vie quotidienne à Gurs,

*

medium_cadre_un_peu_d_e_paix_ss_l_arbre.2.jpg
medium_tombe.jpg
medium_bruno_marie_babette.2.jpg
l'arbre et la tombe.jpg

 

actualité,profanation,cimetière juif,camp de détention de gurs,pyrénées atlantiques,photos personnelles,extermination,républicains espagnols,réfugiés,ay carmela,kaddish

actualité,profanation,cimetière juif,camp de détention de gurs,pyrénées atlantiques,photos personnelles,extermination,républicains espagnols,réfugiés,ay carmela,kaddish

actualité,profanation,cimetière juif,camp de détention de gurs,pyrénées atlantiques,photos personnelles,extermination,républicains espagnols,réfugiés,ay carmela,kaddish


Kaddisch

 

« C'était là, c'était là ! »

 

sous ces ombrages du vert printemps, dans cette douce campagne

sur le chemin de Saint Jacques,

« C'était là   ! »

et chantent les oiseaux

dans le ciel d'avril.

N'oublions jamais.

*

actualité,profanation,cimetière juif,camp de détention de gurs,pyrénées atlantiques,photos personnelles,extermination,républicains espagnols,réfugiés,ay carmela,kaddish

medium_cadre_passage.jpg
medium_28_ans.2.jpg

*

Gurs, une drôle de syllabe,


comme un sanglot  qui ne sort pas de la gorge ."

Louis Aragon

 

 

En mai 1940,  Hannah  Arendt politologue, journaliste et philosophe allemande naturalisée américaine,  est internée au camp de Gurs avec d'autres apatrides  et dans la confusion de la signature de l'armistice de juin 40,

elle est libérée et parvient à rejoindre son mari à Montauban, début d'un périple qui les conduira un an plus tard aux US  avec 2500 autres réfugiés juifs grâce à l'intervention d'un diplomate américain,  Hiram  Bingham . 

Et une grande pensée pour la mémoire de Roselyn  Wolker,

 elle aussi passée par Gurs

actualité,cimetière juif,camp de détention de gurs,pyrénées atlantiques,photos personnelles,extermination,républicains espagnols,réfugiés,ay carmela,kaddish,anti semitisme

 

 

 

**

Amicale du camp de Gurs
Tour Carrère
25 avenue du Loup
64000 PAU
Email administrateur :
abauzit99@orange.fr

Visites
Le camp et son mémorial sont ouverts en permanence.

L'accès est libre et gratuit.

Accès

A 90 km de Bayonne via Peyrehoarde et Escos

par l'A 64/E 80 (sortie n° 6 Peyrehoarde),

puis la D 936.
A 45 km de Pau via Tarsacq, Noguères, et Mourenx,

par la D 2, la D 33, la D 281, la D 111, la D 947, puis la D 936.
A 65 km de Saint-Jean-Pied-de-Port

par la D 933 en direction de Sauveterre-de-Béarn, puis la D 936.
A 6 km de Navarrenx par la D 947, puis la D 936

*

*

Iconographie

-  aquarelles et dessins du mémorial de Gurs

-  photographies personnelles tous droits réservés

*

Pour utilisation,

merci d'en demander l'autorisation et d'en préciser l'emploi prévu.

*

Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix, 
Là où est la haine, que je mette l'amour.
Là où est l'offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l'union.
Là où est l'erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l'espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant à
être consolé qu'à consoler,
à être compris qu'à comprendre,
à être aimé qu'à aimer.

Car c'est en se donnant qu'on reçoit,
c'est en s'oubliant qu'on se retrouve,
c'est en pardonnant qu'on est pardonné,
c'est en mourant qu'on ressuscite à l'éternelle vie.

Saint François  d'Assise

 

*

valise ou tombeau à Gurs.jpg

 

 

 

KADDISH , prière des Morts

 

Maurice RAVEL

chanté par  Azi Schwartz

au piano Fadi Deeb.

 


Recorded live at the Jerusalem Music Center, June 8th, 2010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique