logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/11/2018

Quand on n'a pas ce que l'on aime........

......on  tente d'aimer,  à tout le moins d'apprécier ce que l'on a.

               Couchant hier soir boulevard des Pyrénées. 

   Et quelques feuilles à ramasser à la pelle. 



Pau,Pyrénées, boulevard des Pyrénées, coucher de soleil, lumière

ginkgo biloba,pau,pyrénées,boulevard des pyrénées,coucher de soleil,lumière

Ginkgo biloba, Pau,Pyrénées, boulevard des Pyrénées, coucher de soleil, lumière

Ginkgo biloba, Pau,Pyrénées, boulevard des Pyrénées, coucher de soleil, lumière

Ginkgo biloba, Pau,Pyrénées, boulevard des Pyrénées, coucher de soleil, lumière

ginkgo biloba,pau,pyrénées,boulevard des pyrénées,coucher de soleil,lumière

Ginkgo biloba, Pau,Pyrénées, boulevard des Pyrénées, coucher de soleil, lumière

Ginkgo biloba, Pau,Pyrénées, boulevard des Pyrénées, coucher de soleil, lumière

ginkgo biloba,pau,pyrénées,boulevard des pyrénées,coucher de soleil,lumière

14/11/2018

Colette célèbre l'automne, musique de Maurice RAVEL


 

 

Vous croyez en l'automne ?

Colette l'a peint

de ses mots de poète raffiné,

à travers les « Dialogues de Bêtes »

 

et retrouvons aussi Colette  

qui écrivit le texte de "l'Enfant et  les Sortilèges",

mis en musique par Maurice Ravel 

une grande  complicité artistique.

 

 

L'automne   en Béarn, ce matin, temps clair,  

la journée  sera  belle , lumineuse, ensoleillée,

colette,maurice ravel,l'enfant et les sortilèges,automne,feu,dialogues de bêtes,kiki la doucette,toby chien

colette,maurice ravel,l'enfant et les sortilèges,automne,feu,dialogues de bêtes,kiki la doucette,toby chien

colette,maurice ravel,l'enfant et les sortilèges,automne,feu,dialogues de bêtes,kiki la doucette,toby chien

 

 Pas vraiment   de  fraîcheur,

 

 Que vienne  le temps du premier feu.!

 

Belle journée à tous.

colette.jpg

colette,maurice ravel,l'enfant et les sortilèges,automne,feu,dialogues de bêtes,kiki la doucette,toby chien

 

 Écoutons-la,

goûtons -les,

ces dialogues d'automne :

 

         Parce qu'il pleut et que le vent d'octobre chasse  dans l'air les feuilles détrempées,

Elle a allumé le premier feu de la saison.

    En extase, Kiki-la-Doucette ( le chat) et Toby-Chien, couchés côte à côte au coin

du marbre tiède, s'éblouissent à contempler la flamme et lui dédient des prières

intérieures.

 

 

 

KIKI-LA-DOUCETTE

pareil à un coussin, sans pattes apparentes.

colette,automne,feu,dialogues de bêtes,kiki la doucette,toby chien

 

« Feu ! Te voici revenu,

plus beau que mon souvenir, plus cuisant

et plus proche que le soleil !

Feu que tu es splendide !

Par pudeur, je cache ma joie de te revoir,

je ferme à demi mes yeux

où ta lumière amincit la prunelle,

et rien ne paraît sur ma figure où est peinte l'image

d'une pensée fauve et brune...

Mon ronron discret se perd dans ton crépitement.

Ne pétille pas trop, ne crache pas d'étincelles

sur ma fourrure, sois clément,

Feu varié, que je puisse t'adorer sans crainte...

ulysse devant le feu.jpg

colette,maurice ravel,l'enfant et les sortilèges,automne,feu,dialogues de bêtes,kiki la doucette,toby chien

TOBY-CHIEN

à moitié cuit, les yeux injectés, la langue pendante .

  • Feu! Feu divin ! Te revoici !

    Je suis bien jeune encore, mais je me souviens

    de ma terreur respectueuse,

     la première fois que sa main,

     à Elle, t'éveilla dans cette même cheminée.

    La vue d'un feu aussi mystérieux que toi a de quoi frapper un chien-enfant, à peine sorti

    de l'écurie maternelle.

    O Feu !

    Je n'ai pas perdu toute appréhension.

    Hiii !

    Tu as craché sur ma peau une chose piquante et rouge... J'ai peur... Non, c'est fini.

Que tu es beau !

Ton centre plus rose darde ses lambeaux d'or,

des jets vifs d'air bleu, une fumée qui monte tordue

et dessine d'étranges apparences de bêtes...

Oh!

Que j'ai chaud ! Sois plus doux, Feu souverain,

vois comme ma truffe séchée se fendille et craque...

Mes oreilles ne flambent-elles point ? Je t'adjure

d'une patte suppliante, je gémis

d'une volupté insupportable...je n'en puis plus !...

(Il se retourne.)

Ah !

Rien n'est jamais bon tout à fait. Sous la porte,

la bise pince mes cuisses nues. Tant pis!

Que mon derrière gèle,

pourvu que je t'adore en face ! »

____

 

colette,automne,feu,dialogues de bêtes,kiki la doucette,toby chien

 

 

"Dialogues de Bêtes"

Colette

coll Folio

 

Gallimard

 

colette,automne,feu,dialogues de bêtes,kiki la doucette,toby chien

09/11/2018

Les palombes au capucin

 

    La saison est formidable,  et vous  avez  sans doute relu avec

gourmandise la  note sur palombes, paloumayres et  palombières,

   C'est loin, mais quel souvenir  !cet automne   2015 ,

 

       c’était pour moi la grande  première,

 LA dégustation  de ma première palombe, vous savez,  ce pigeon

ramier sauvage qui devrait s'abstenir de  faire  sa  passée en sud

Ouest, enfin   lui, car nous, on a  sacrément aimé...

palombes  régal,cuisson au capucin,oloron sainte   marie,café des amis,cheminée


 C'était donc  un   samedi,  au Café des Amis  (tout un programme )

à Oloron Sainte Marie, et franchement  ça vaut le détour et

la réservation faite longtemps à l'avance.  

 On n'a pas eu  besoin  de suivre les recommandations  de  La

République du 31 octobre,la  résa était prévue de  longue date

palombes,régal,cuisson au capucin,oloron sainte   marie,café des amis,joseph-maurice queheillechipy,momo,la république  des pyrénées,cheminéei

 

 

 

 Un patron chasseur  et passionné,  cultive  la caricature ,  cuisine et sert avec gouaille

et moult détails,  régale ses attablés , heureux  de  se retrouver dans la  petite salle   à la

grande  cheminée où la flambée n’est pas là pour faire joli, mais pour permettre la

cuisson en direct et suivant le  rythme des  " convives régaleux ". Il faut voir Joseph-

Maurice Queheillechipy , dit MOMO , atypique et  déjanté,

officier lors d'une cérémonie bien huilée, si je puis dire , maniant le capucin qui laisse

dégouliner la graisse du jambon sur la peau des palombes, préalablement enduite d'un

mélange savant et secret de baies de poivre et autres.

palombes,régal,cuisson au capucin,oloron sainte   marie,café des amis,joseph-maurice queheillechipy,momo,la république  des pyrénées,cheminée

palombes,régal,cuisson au capucin,oloron sainte   marie,café des amis,joseph-maurice queheillechipy,momo,la république  des pyrénées,cheminée

 

 Le parfum qui se dégage alors ferait se damner le plus intransigeant des végétariens  !

palombes,régal,cuisson au capucin,oloron sainte   marie,café des amis,joseph-maurice queheillechipy,momo,la république  des pyrénées,cheminée



 On commence, juste après le Jurançon moelleux, par la solide et exquise garbure

(Oloron est vraiment la reine en la matière ) jambon, couenne, haricots mais, pommes de

terre, carottes et citrouille, pour le goût et la couleur, poireaux, oignons, ail, secret

d'herbes, et cuisson mijotée des heures qui donne une garbure onctueuse, goûteuse ,

parfumée , un vrai délice puisé sans retenue dans la grande soupière laissée sur la

table . Suit le traditionnel jambon de Bayonne, parfait, pas trop salé, en tranches

fines,avant de laisser place aux reines du repas, les palombes qui nous arrivent tout

droit de la cheminée, selon la cuisson désirée et l'alchimie  du  feu :Afficher l'image d'origine

palombes  régal,cuisson au capucin,oloron sainte   marie,café des amis,cheminée

 

  à point, très ou un peu saignantes, une demie, puis la seconde, accompagnée des

pommes de terre creusées pour recevoir crème fraîche et fromage gratiné au four, une

tuerie !

 Suivent salade et fromage de brebis et pour ceux qui auraient encore un petit creux, le

Russe d'Artigarrède,

palombes  régal,cuisson au capucin,oloron sainte   marie,café des amis,cheminée

et un expresso pour tous. On sort de table à plus de 15 heures 30 , lestés, heureux, le

palais en folie. On a même assisté à un marchandage entre JC et Momo qui lui promet

quelques volatiles qu'on viendra chercher le 31 décembre pour les cuisiner nous

mêmes là - haut sur la montagne. Le Premier de l'An s'annonce bien,

festif à souhait , entre palombes et côtes de bœuf de Lespoune.

Si vous avez envie d'essayer:

le Café des Amis, Oloron Sainte Marie, c'est connu comme le loup blanc.

 

palombes  régal,cuisson au capucin,oloron sainte   marie,café des amis,cheminée

 

 

Ingrédients:pour 8 ou 4 ...c'est selon

 

8 palombes, 150 gr de couennes de jambon rances,

250 gr de lard gras, 50 gr de graisse d'oie, 1/2 verre d'huile d'arachide,

6 gousses d'ail, gros sel, poivre, 1/2 verre d'Armagnac.

Préparation:

Disposer d'un feu de bois dans une cheminée.

Dans une cocotte en fonte, verser le mélange d'huile, graisse

d'oie, gousses d'ail épluchées, et couennes de jambon.

Faire cuire doucement et laisser confire au coin du feu.

 

Deux à 3 heures avant la cuisson, couper les palombes en deux

moitiés et les badigeonner du mélange confit tiède. Saler et

poivrer abondamment les oiseaux.

Cuisson: déposer une demi-palombe sur un gril sur les braises bien

chaudes. Enfoncer le capucin dans les braises afin de le chauffer

à blanc. Déposer alors dans le capucin un dé de lard et quelques

gouttes d'Armagnac. Arroser la palombe que l'on fait cuire à son

goût, saignante ou à point.

 

 

Légume : cuire les  pommes  de terre entières à la vapeur ,

 

( deux par personne )

 

ôter la partie haute, écraser un peu  de chair et

la mélanger avec de la crème fraîche.

 Saupoudrer le tout d'emmental râpé et mettre au four 5 mn

 pour dorer.

 

 Servir la palombe et la pomme de terre. Manger avec les doigts.

 

 

 

 

 

 

02/11/2018

Couleurs pour l'Eternité

   En ce début novembre,  avant que ne sévissent les grands  

premiers froids , festival de couleurs  pour  un éternel repos,

 d'ici peu les  arbres vont se  dépouiller.

     Saisissons in extremis,  comme le   dernier souffle,

  la vie chamarée de la  nature d'automne. 

           Et les passées au dessus des premières neiges.

        Grues, palombes , qui filent vers les hivers du Sud.

pau,cimetière,automne,coloris,toussaint,gabriel  fauré,prélude

pau,cimetière,automne,coloris,toussaint,gabriel  fauré,prélude

             Sur le piano   de Gabriel  Fauré ,

                         6ème  nocturne et prélude en sol mineur

pau,cimetière,automne,coloris,toussaint,gabriel  fauré,prélude

pau,cimetière,automne,coloris,toussaint,gabriel  fauré,prélude

"Une tombe, ce n’est rien qu’un coffre vide. Celui que j’aime tient

tout entier dans mon souvenir, dans un mouchoir encore parfumé

que je déplie, dans une intonation que je me rappelle soudain et

que j’écoute un long instant, la tête penchée… Il est dans un court

billet tendre dont l’écriture pâlira, dans un livre usé que flattèrent

ses yeux, et sa forme est assise à jamais, pour moi, mais pour

moi seule – sur ce banc d’où il regardait, pensif, bleuir dans le

crépuscule la Montagne aux Cailles… "

               Colette   " La retraite sentimentale "

Pau,cimetière, automne, coloris,Toussaint

pau,cimetière,automne,coloris,toussaint,gabriel  fauré,prélude

Pau,cimetière, automne, coloris,Toussaint

Pau,cimetière, automne, coloris,Toussaint

pau,cimetière,automne,coloris,toussaint,gabriel  fauré,prélude

Pau,cimetière, automne, coloris,Toussaint

pau,cimetière,automne,coloris,toussaint,gabriel  fauré,prélude

pau,cimetière,automne,coloris,toussaint,gabriel  fauré,prélude



 

 

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique