logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/12/2018

Sur la plage abandonnée...

  Seuls au monde, au long des rives douce

    Heureux privilégiés de décembre au bord du bassin.

 

arcachon,hors  saison,bassin,plage joigny,décembre,privilégiés,mendelssohn,trio avec  piano

 





08/12/2018

Un dimanche avec Colette

 


Colette, le voyage sentimental, dimanche,pluie,   divan, feu  de bois,,

 "Aujourd'hui, il pleut si noir, et c'est tellement dimanche que je fais,

avant  que tu l'aies demandé  les trois signes magiques :

clore les rideaux, allumer la lampe, disposer sur le divan, parmi les

coussins que tu préfères,  mon épaule creusée pour ta joue ,

et mon bras prêt à se refermer  sur ta nuque . "

                                            Colette,  in Le Voyage  Sentimental

colette,le voyage sentimental,dimanche,pluie,divan,feu  de bois,chopin,mazurkas,rubinstein

colette,le voyage sentimental,dimanche,pluie,divan,feu  de bois,chopin,mazurkas,rubinstein

colette,le voyage sentimental,dimanche,pluie,divan,feu  de bois,chopin,mazurkas,rubinstein

 

colette,le voyage sentimental,dimanche,pluie,divan,feu  de bois

01/12/2018

Versailles, la Chapelle Royale

 

     La Chapelle Royale   , dissimulée derrière une bâche qui la

représente de l'intérieur ,  est depuis le mois de mars et pour 3 ans,

 en pleine phase de restauration extérieure .

Versailles, restauration, chapelle royale, charpente, statuaire, Louis XIV,  jordi saval,

 Celle-ci était devenue d'urgence  cruciale, le toit,  des plombs aux

statues,  et à  la charpente.  

                 La Chapelle Royale menaçait ruine. 

Versailles, restauration, chapelle royale, charpente, statuaire, Louis XIV,  jordi saval,

Versailles, restauration, chapelle royale, charpente, statuaire, Louis XIV,  jordi saval,

 

       Immense chantier financé par des mécènes,

                 et  qui va lui rendre sa splendeur .


 

     « La beauté, l’ordonnance, la richesse des matières,

l’excellence de la sculpture et de la peinture, l’éclat de la dorure,

rien n’y est épargné : […] l’intention qu’on a eu de faire de cet

édifice, quoique renfermé dans un assez petit espace, un chef-

d’œuvre dans tous les genres, et la perfection des parties de détail

qu’on y remarque, sont autant de motifs qui doivent faire passer

par-dessus la prodigalité de la peinture et de la sculpture.

Cet édifice est digne surtout de servir de modèle à nos artistes,

soit par [sa] construction admirable, […] soit par la régularité de la

plus grande partie de sa décoration, soit enfin par la pureté de

l’architecture qui y préside, la correction des profils et le choix des

formes, ou en la considérant par la beauté de la sculpture et de la

peinture, qui s’y font admirer. »


               Blondel, L’architecture françoise, Paris, 1756, 

 


             Une fédération de mécènes      


  Dès l’annonce de son engagement pour la restauration

du clos et du couvert de la Chapelle royale en 2016,

la Fondation Philanthropia, qui soutient le château de

Versailles depuis 2012 dans la conduite de chantiers

prioritaires pour la préservation du patrimoine

         (restauration du bassin et du parterre de Latone et de

       Trianon-sous-Bois, pour un total de 8,5 millions d'euros),

a souhaité que d’autres mécènes puissent s’associer au

projet en prenant en charge des tranches de travaux

complémentaires pour les parties basses du bâtiment, ce

qui permettrait une restauration complète de l’édifice.


    C’est ainsi que l’entreprise Saint-Gobain, dont l’histoire

est intimement liée au château de Versailles, a décidé

de soutenir cette opération d’envergure.

    En 1665, c’est Louis XIV qui créé la Manufacture royale des

Glaces, fournisseur des miroirs de la galerie des Glaces ainsi que 

les glaces pour des vitraux de la Chapelle royale.

  Le château de Versailles et la Fondation Philanthropia

souhaitent continuer de fédérer d'autres mécènes, qu'ils

soient de grandes, moyennes et petites entreprises ou des

particuliers.

Versailles, restauration, chapelle royale, charpente, statuaire, Louis XIV,  jordi saval,


                     Une restauration indispensable    


   Achevée en 1710 par Robert de Cotte, au terme d’un

chantier entrepris par Jules Hardouin-Mansart en 1687,

la Chapelle royale de Versailles, fruit d’une longue

maturation, constitue sans doute la partie la plus aboutie

du Château. La noblesse de son architecture et la qualité

exceptionnelle de sa décoration font de ce bâtiment l’un

des grands chefs-d’œuvre de l’art sacré.

Dernier vaste chantier mené à Versailles sous le règne de Louis

XIV, la    Chapelle est considérée comme le testament spirituel du

monarque.


   Les dernières interventions significatives pour restaurer

l’édifice datent des XIXeet XXe siècles.

  L’état de conservation précaire de la toiture et du décor sculpté

extérieur nécessite une action de restauration urgente sur

le clos et le couvert. Celle-ci portera sur la charpente, les

ardoises, les ornements en plomb et la dorure, les façades

en pierre de taille, ainsi que la statuaire et les vitraux.


               l'appel aux savoir-faire  des artisants d'art    


La restauration sera réalisée dans le respect des techniques

traditionnelles par des artisans et des compagnons aux

savoir-faire ancestraux : maîtres charpentiers, maîtres

couvreurs, maîtres verriers, serruriers, vitriers, tailleurs

de pierre, doreurs, sculpteurs, maîtres métalliers… Ces

restaurations, qui font appel à des métiers d’excellence,

sont l’occasion d’œuvrer pour la transmission des

techniques et des savoir-faire ainsi que de soutenir la

formation d’une nouvelle génération d’artisans d’art.


Le 5 mars 2018 débutent les travaux de restauration de la Chapelle

royale du château de Versailles prévus jusqu’en 2020.

Ce chantier d’envergure est initié grâce au mécénat principal de la

Fondation Philanthropia qui  a l’ambition de fédérer d’autres

mécènes. Saint-Gobain s’engage aujourd’hui en faveur de cette

restauration indispensable.


        Versailles, le 5 mars 2018




 

Merci à  Arthur  Livenais et Christophe  Duharte  pour leurs

extraordinaires photos  prises depuis le toit de la Chapelle

 et dans le chantier .

Versailles, restauration, chapelle royale, plombs,charpente, statuaire, Louis XIV,  jordi saval,

Versailles, restauration, chapelle royale, plombs,charpente, statuaire, Louis XIV,  jordi saval,

Versailles, restauration, chapelle royale, plombs,charpente, statuaire, Louis XIV,  jordi saval,

Versailles, restauration, chapelle royale, plombs,charpente, statuaire, Louis XIV,  jordi saval,

Versailles, restauration, chapelle royale, plombs,charpente, statuaire, Louis XIV,  jordi saval,

Versailles, restauration, chapelle royale, plombs,charpente, statuaire, Louis XIV,  jordi saval,

Versailles, restauration, chapelle royale, plombs,charpente, statuaire, Louis XIV,  jordi saval,

Versailles, restauration, chapelle royale, plombs,charpente, statuaire, Louis XIV,  jordi saval,

Versailles, restauration, chapelle royale, plombs,charpente, statuaire, Louis XIV,  jordi saval,

Versailles, restauration, chapelle royale, plombs,charpente, statuaire, Louis XIV,  jordi saval,

Versailles, restauration, chapelle royale, plombs,charpente, statuaire, Louis XIV,  jordi saval,

Versailles, restauration, chapelle royale, charpente, statuaire, Louis XIV,  jordi saval,

Versailles, restauration, chapelle royale, plombs,charpente, statuaire, Louis XIV,  jordi saval,

Versailles, restauration, chapelle royale, plombs,charpente, statuaire, Louis XIV,  jordi saval,

Versailles, restauration, chapelle royale, charpente, statuaire, Louis XIV,  jordi saval,

Versailles, restauration, chapelle royale, plombs,charpente, statuaire, Louis XIV,  jordi saval,


22/11/2018

Henry Purcell 21 novembre 1695

 

purcell_05.jpg

 

Il n'avait que  36 ans, à croire que certains génies de la Musique

ne demeurent  sur cette terre. 

   Mozart,  Schubert, Fanny   Mendelssohn,  Jean Gilles, Chopin,

 Lilly  Boulanger, Jehan  Alain...

 et Purcell,  dont nous commémorons aujourd'hui la mort en

1695 à Londres où il était né en 1659.  

   

henry purcell,angleterre,londres,westminster,musique baroque,didon et énée,the fairy queen,king  arthur

    Enterré dans la cathédrale de Westminster, près de l'orgue

dont il fut l'organiste et pour lequel il composa des

pages splendides.


    Là  on peut   lire son épitaphe  :

             "   Ici repose Henry Purcell qui a quitté cette vie .

      Il en est parti pour ce lieu béni qui est le seul où son talent

     puisse  être surpassé  ! "

 

   parmi les chefs d'oeuvre  qu'il  nous a légués,  des semi opéras,

 lumières de la musique baroque

KING ARTHUR


DIDON et ENÉE

THE FAIRY QUEEN 


Musique pour les funérailles de la Reine  Mary


 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique