logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/10/2017

Pour mon seul plaisir

  L'enthousiasme délirant qu'ont soulevé mes dernières notes me pousse à persévérer.

 

 

 J'avais envisagé un billet sur Mélenchon, son incroyable  délire verbal , les   grossièretés proférées   à  l'égard  de Valls,  son antisémitisme, son anti catholicisme paranoïaque,... il y a   de quoi écrire longuement ,


ou bien une note  sur la castration des canards dans le delta du Mississipi,

 

ou bien une longue étude détaillée sur le planté de  bâtons en marche  nordique, ou bien, ou bien...

 

 

finalement, je reste à Toulouse,

grand soleil et chaleur .

 On arpente le ville avec un bonheur renouvelé. 

Le Capitole s'illumine de l'été indien.

20171009_195121.jpg

20171009_182450_resized.jpg

 

Notre  Dame  du Taur,  et son mur clocher spectaculaire, 

20171009_182358_resized.jpg

20171009_134946_resized.jpg

20171009_143541.jpg

  Les fresques du XIV ème siècle   qui racontent l'histoire de Jacob

toulouse,le capitole,notre dame du taur,fresques,saint sernin,art roman

20171009_143737.jpg

Eglise_Notre-Dame_du_Taur_-_La_généalogie_de_Jacob_XIVe_siécle.jpg

 

  La rue du Taur,  ainsi nommée en mémoire de

Saint    Saturnin enchaîné  à un taureau et

miraculeusement  détaché,  nous conduit à  Saint

Sernin . 

toulouse,le capitole,notre dame du taur,fresques,saint sernin,art roman

toulouse,le capitole,notre dame du taur,fresques,saint sernin,art roman

20171010_120047_resized.jpg

20171010_120843_resized.jpg

toulouse,le capitole,notre dame du taur,fresques,saint sernin,art roman

toulouse,le capitole,notre dame du taur,fresques,saint sernin,art roman

toulouse,le capitole,notre dame du taur,fresques,saint sernin,art roman

toulouse,le capitole,notre dame du taur,fresques,saint sernin,art roman

17/11/2016

Basilique St Seurin , Bordeaux

  La Basilique St Seurin  est un des joyaux de Bordeaux

  bordeaux,basilique saint seurin,art roman,aquitaine,gironde,sud ouest

 

 Chef d'oeuvre  de l'art roman, clocher sublime dans le

ciel d'été de la capitale  d'Aquitaine 

 bordeaux,basilique saint seurin,art roman,aquitaine,gironde,sud ouest

 

  Classée au patrimoine mondial de l'Unesco depuis  1998,

la basilique actuelle fut érigée à partir du XI ° siècle  à

 l'emplacement de la première église fondée au VI  °

 siecle, puis agrandie, remaniée et modifiée au fil des

 siècles. 

  Les vestiges  du premier cimetière chrétien  de 

Bordeaux, le plus ancien témoignage de l'histoire de la

cité après le Palais Gallien,

 

 bordeaux,basilique saint seurin,art roman,aquitaine,gironde,sud ouest,crypte,vestiges

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 la crypte  sous la basilique, la nécropole sont en grande

partie   ouvertes  au public , révélant des  sarcophages,

des fresques, des  amphores ...bordeaux,basilique saint seurin,art roman,aquitaine,gironde,sud ouest,crypte,vestiges

 

bordeaux,basilique saint seurin,art roman,aquitaine,gironde,sud ouest,crypte,vestiges

 

bordeaux,basilique saint seurin,art roman,aquitaine,gironde,sud ouest,crypte,vestiges

bordeaux,basilique saint seurin,art roman,aquitaine,gironde,sud ouest,crypte,vestiges

 

06/08/2015

Saint - Just de Valcabrère



 

            On vient    pour Saint Bertrand de Comminges,

 

saint -just  de valcabrere,midi pyrénées,haute  garonne,histoire d e l'art,art roman,lugdunum convenarum,vestiges

 

   mais  c'est  Saint Just  de Valcabrère qui retient  d'emblée

   notre  attention .

 

  Sur les chemins   de   Saint  Jacques,  en Haute Garonne,

 cette petite  basilique , monument  Historique   depuis 1840

 classée au patrimoine  de l'UNESCO en 1998 , est une  merveille

 de  l'art roman des  XI°  et XII° siècles.

 

saint -just  de valcabrere,midi pyrénées,haute  garonne,histoire d e l'art,art roman,lugdunum convenarum,vestiges

 

saint -just  de valcabrere,midi pyrénées,haute  garonne,histoire d e l'art,art roman,lugdunum convenarum,vestiges

 

 Consacrée en 1200  par l'évêque Raymond-Arnaud de

 

 

Labarthe, elle  a  été  édifiée  sur un site  occupé  de   fort

 

 

longtemps, Lugdunum Convenarum,   comme le   confirme la

 

 

présence  d'un sarcophage  du 4 °siècle et les nombreux remplois

 

antiques dans la construction, plaques de marbre, bas  reliefs,

colonnes, chapiteaux, masque de théâtre...comme souvent au

Moyen-Age.

saint -just  de valcabrere,midi pyrénées,haute  garonne,histoire d e l'art,art roman,lugdunum convenarum,vestiges

 

Avant d'entrer dans le cimetière qui   cerne  la  basilique,  on regarde la  pierre dans le mur avec une croix gravée, juste à gauche de l'entrée. La croix  sous la forme d'un 'X' chevauchant un 'P'  , Χ (chi ) et Ρ (rhό), la première apposée sur la seconde.

   Il s'agit des deux premières lettres du mot Χριστός (Christ)

 

 cet entrelacs  est un Chrisme, un symbole chrétien très primitif.

 

 

  Le X et P du Chrisme représentent la sténographie (deux premières  lettres) pour 'χρηστός' le mot lui-même un symbole des premiers  chrétiens.   Les autres lettres sur la face de la croix sont « alpha » et

« oméga »,  première et dernière lettres de l'alphabet grec qui encadrent

l'alphabet grec, symbolisent la totalité : le commencement et la fin.

Par ailleurs, le verbe grec ainsi formé, ἄρχω,    signifie « diriger, aller en

tête, commencer » et renvoie à la double caractérisation de Jésus-Christ 

 

fondateur et premier chef de l'Église chrétienne naissante.

 

saint -just  de valcabrere,midi pyrénées,haute  garonne,histoire d e l'art,art roman,lugdunum convenarum,vestiges

 

saint -just  de valcabrere,midi pyrénées,haute  garonne,histoire d e l'art,art roman,lugdunum convenarum,vestiges

 

 Le portail est surmonté d'un  tympan  où l'on peut voir un Christ en

 

majesté , bénissant de   sa  main droite et tenant un Livre dans sa main

 

 

gauche.

 

 

   Le  Christ est inscrit  dans   une mandorle  soutenue par Saint Marc

 

 

   flanqué  de  son lion, Saint  Jean   , avec  l'aigle , 

 

   entourés par les deux autres évangélistes

 

   Saint Mathieu et Saint Luc  surmontés de deux anges.

 

  De chaque côté du portail on trouve des statues colonnes représentant le

 

 

 diacre Saint Etienne,  Saint Just,

saint -just  de valcabrere,midi pyrénées,haute  garonne,histoire d e l'art,art roman,lugdunum convenarum,vestiges

 

 

et Saint Pasteur ainsi que  Sainte  Hélène. 

saint -just  de valcabrere,midi pyrénées,haute  garonne,histoire d e l'art,art roman,lugdunum convenarum,vestiges

 

 Au-dessus de chaque statue, des chapiteaux    évoquent  le martyre  des

quatre saints.

 

saint -just  de valcabrere,midi pyrénées,haute  garonne,histoire d e l'art,art roman,lugdunum convenarum,vestiges

 

 

 

  Avant   de pénétrer,

 

admirons l'imposant  clocher et  l'extraordinaire    chevet  de la

 

basilique composé de  l'abside  et de deux absidioles disposées

 

sur un plan  polygonal avec des contreforts.

 

saint -just  de valcabrere,midi pyrénées,haute  garonne,histoire d e l'art,art roman,lugdunum convenarum,vestiges

 

 

  Ce dispositif engendre cinq réduits entre les deux absidioles.

 

L'abside centrale, enfermée dans un mur polygonal est couverte d'une

 

 

toiture à pans coupés.

 

saint -just  de valcabrere,midi pyrénées,haute  garonne,histoire d e l'art,art roman,lugdunum convenarum,vestiges

 

 

Le chevet, vu son architecture, ne peut être antérieur au  XII° siècle .

saint -just  de valcabrere,midi pyrénées,haute  garonne,histoire d e l'art,art roman,lugdunum convenarum,vestiges

 

 

                                                                                   visite  à suivre ... .....

02/02/2010

Cathédrale d'Oloron Sainte Marie

 

 
 

 

cadre Ste Marie Oloron.jpg

 

cadre chevet cathédrale et statue st Graat Oloron.jpg
 

La cathédrale Sainte-Marie,

 classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO

 

medium_cathédrale_oloron_0004.jpg
cadre voute oloron.jpg

La construction de la cathédrale débuta en 1102

grâce aux nombreux butins ramenés

 par le vicomte Gaston IV le Croisé après ses participations

 aux Croisades et à la Reconquista.

Elle a peut-être succédé à un temple gallo-romain

comme l’atteste le réemploi de la plaque de marbre du tympan

représentant la Vierge Marie au pied de la Croix.

 Cet élément apparaît déjà sculpté,

 au verso, d’une représentation du dieu Mars

que l’on peut dater du Ier siècle de notre ère.

 Ce fut une surprise étonnante pour les équipes des Beaux Arts

 chargées de la consolidation d’un des piliers.

Le portail roman est l’œuvre

de deux maîtres sculpteurs du XIIe siècle qui ont travaillé

de part et d’autre des Pyrénées.

art roman,tympan,chapier,patrimoine mondial de l'unesco,oloron sainte marie,cavaillé coll,messe télévisée,pyrénées atlantiques

art roman,tympan,chapier,patrimoine mondial de l'unesco,oloron sainte marie,cavaillé coll,messe télévisée,pyrénées atlantiques

cadre tympan oloron.jpg
cadre sarrazin.jpg

art roman,tympan,chapier,patrimoine mondial de l'unesco,oloron sainte marie,cavaillé coll,messe télévisée,pyrénées atlantiques

cadre les doigts sur les cordes.jpg
cadre un roi musicien au tympan d'oloron.jpg
cadre oloron rois musiciens.jpg
Eléments remarquables : La cathédrale abrite un riche mobilier en bois doré et polychromé
 (lutrin, chandelier pascal),
 tableaux représentant la vie de Saint- Grat.
(nom du premier évêque connu d’Iluro au VIe siècle)
mais aussi d’un buffet d’orgues datant du XVIIe siècle
 et dont l’instrument est réalisé par Aristide Cavaillé-Coll
 au XIXe siècle.
Je m’attarde un peu sur l’orgue,
à la tribune duquel nous passâmes de nombreuses journées
 pour des stages d’interprétation.
 Quelques images de ces grands moments
et du lieu exceptionnel qui nous accueillait :
 
cadre polychromie 18.jpg
cadre sous l'orgue d'oloron.jpg
cadre buffet orgue oloron les tuyaux de montre et le posittif.jpg

 

 
En 1988, la messe télévisée  fut retransmise en direct
de la Cathédrale Sainte Marie,
 un grand moment de musique et de ferveur. medium_nef_messe_TV_1988.jpg
La nef, comble  en cette occasion,
 
8
medium_conférence_Dennis_en_chaire_.jpg
Je ne résiste pas à vous présenter Dennis,
 brillant musicologue de l’Ontario,
 en pleine conférence du haut de la chaire,
nous instruisant sur le Livre d’orgue de Montréal.  
De très beaux vitraux et un Trésor
complètent le décor et les richesses
de cette ancienne cathédrale.
Le Trésor
Le chapier : un meuble curieux et imposant du XIXe siècle
dissimule une partie du trésor.
Il se présente comme une énorme et haute commode à tiroirs,
mais lorsqu’il s’agit de les ouvrir,
il faut tirer sur la poignée située à droite du dit tiroir :
on ouvre  ainsi une sorte d’éventail qui se déploie en demi cercle ;
il faut alors soutenir cette demi lune par un pied amovible ;
sur le plateau apparaissent
les ornements  précieusement conservés :
chapier oloron .jpg
medium_oloron.2.jpg
 
 
Voici quelques uns de ces trésors,
qui reposent dans le chapier
medium_oloron_2.jpg

art roman,tympan,chapier,patrimoine mondial de l'unesco,oloron sainte marie,cavaillé coll,messe télévisée,pyrénées atlantiques

admirable collection de vêtements sacerdotaux

qui ont été portés par les évêques d’Oloron,

réalisés dans des soieries, damas, brocards...

de fils d’or et d’argent,

 ces ornements, datés du XVIe au XIXe siècle,

 sont, selon la tradition,

des offrandes de grands dignitaires,

tels que François Ier, Marie de Médicis,

 l’Impératrice Eugénie de Montijo...

faites aux évêques d’Oloron

 
L’orfèvrerie :
 les pièces d’orfèvrerie datent du XVIe au XIXe siècle.
Calices, patènes, ciboires,
reliquaires et ostensoirs
 sont autant d’objets liturgiques
 témoignant du savoir-faire
et de l’habileté des maîtres orfèvres de ces siècles.
cadre ciboire d'or st graat.jpg
cadre trésor ostentoire.jpg

La crèche : l’une des plus belles crèches de France

vient compléter ce trésor.

 Daté du début du XVIIIe siècle,

un triptyque de bois sculpté peint

et recouvert de feuilles d’or et d’argent évoque la Nativité.

crèche.oloron.jpg

art roman,tympan,chapier,patrimoine mondial de l'unesco,oloron sainte marie,cavaillé coll,messe télévisée,pyrénées atlantiques

art roman,tympan,chapier,patrimoine mondial de l'unesco,oloron sainte marie,cavaillé coll,messe télévisée,pyrénées atlantiques

art roman,tympan,chapier,patrimoine mondial de l'unesco,oloron sainte marie,cavaillé coll,messe télévisée,pyrénées atlantiques

  A cette scène, s’ajoutent

sept personnages sculptés dans du cœur de chêne :

 recouverts de feuilles d’or et d’argent,

ils ont ensuite été peints.

Ces attachantes statuettes

 représentent notamment

les différentes classes sociales de la population béarnaise de l’époque.

(berger, marchand d’oeufs, …)

 

 

 

 

 

 

 

 

 
crèche.jpg

 

 
 
 
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique