logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/09/2016

Françoise Hardy , Si vous n'avez rien à me dire ...

Françoise Hardy, la  classe,

                         la très  grande  classe

 

à revoir  en  replay ARTE,

un portrait diffusé le 22 vers 22h30

 

à revoir  jusqu'au 30 septembre,

 

Françoise Hardy en replay - Arte

 

 

 

 

 


 

 

21/09/2016

RAISINS AMERS , documentaire passionnant

 

oenologie,contrefaçon,documentaire,grands crus,rudy kurniawan,escroquerie

 

Le vin ,  un autre patrimoine  ,

         mais  là, une escroquerie de taille ! ...

Rudy Kurniawan  a écopé  de  10 ans  de prison,

 

                 pourquoi ?  regardez, c'est passionnant !

 

 En 2014, à New York, le jeune Rudy Kurniawan écope de dix ans de prison pour contrefaçon de grands crus. Retour sur une vaste escroquerie, qui en dit long sur la frénésie du marché et sur la crédulité du petit monde des amateurs de vin.

 Ces quinze dernières années, le marché des grands crus a explosé, attirant les convoitises, celle de la finance comme celle des faussaires. Touché par la contrefaçon de ses bouteilles, Laurent Ponsot, un vigneron bourguignon féru d'authenticité, se rend aux États-Unis pour riposter. Il se retrouve face à un mystérieux vendeur d'origine indonésienne, Rudy Kurniawan. Flambeur, bon vivant, ce jeune homme qui se présente comme un riche héritier est adossé à une entreprise qui prospère en organisant des enchères où les vins rapportent des millions de dollars. L'enquête de Laurent Ponsot attire l'attention du collectionneur Bill Koch. Lui-même spolié, ce dernier a embauché un détective et a déposé une plainte auprès du FBI. À eux deux, le Français et l'Américain démontent la manipulation orchestrée par le jeune Rudy Kurniawan, devenu la coqueluche des producteurs hollywoodiens et des cadors de la finance. Derrière lui opère un réseau de Chinois d'Indonésie qui ont dévalisé les banques qu'ils dirigeaient à Djakarta...
Des sommes folles.
Ce documentaire aux airs de roman policier raconte l'ascension et la chute de Rudy Kurniawan de façon vivante, en s'attardant sur les zones d'ombre de son héros et en croquant d'un trait alerte chacun des protagonistes de cette arnaque. Il permet de découvrir au passage la brusque mutation d'un marché du vin de luxe qui brasse désormais des sommes folles. L'occasion aussi de pénétrer le microcosme des richissimes amateurs de grandes bouteilles, à la fois crédules et sympathiques. Une réflexion édifiante sur un secteur en panne de régulation et sur les critères fragiles qui déterminent la valeur d'un objet de luxe, alors qu'on estime que quelque dix mille bouteilles contrefaites par Rudy Kurniawan et ses pairs dorment toujours dans des caves.

 

 

 

20/05/2016

Sur ARTE , le 17 mai : Une émission coup de poing

 

catholicisme,chrétiens  du moyen orient,chaldéens,coptes,iraq,égypte,turquie

Peut  être l'aurez-vous suivie sur ARTE en  ce  17 mai? sinon, le replay s'impose, suivez  le lien

 

La fin des chrétiens d'Orient ? | ARTE

 

claire, très informative,  cette émission  nous donne des clés  de lecture  sur la situation actuelle des Chrétiens  du Moyen Orient, il ne  faut pas  trop en parler, ce n'est pas  dans la mouvance  de la pensée  correcte, mais

une piqure  de rappel fait quand même  du bien :

 

 le génocide arménien était en premier lieu un génocide religieux,  nous avons un peu tendance  à l'oublier.

La  Turquie  a eu  , a un rôle déterminant dans la disparition du monde  chrétien  sur  sa terre natale;

 

catholicisme,chrétiens  du moyen orient,chaldéens,coptes,iraq,égypte,turquie

 je suis sortie très ébranlée de cette heure et demi, des informations  , des interviews, des images, la télé  peut être aussi  formidable....  parfois.

 

 Jusqu'à quand  tolérerons -nous en silence  la disparition des Chrétiens, des Yezidis?

 

N'oublions pas  que le Christianisme est né là bas,  bien avant l'arrivée de l'islam.

Ce sont les Chrétiens  d'occident  qui paraissent étranges, car les origines, elles  sont là bas.

 

catholicisme,chrétiens  du moyen orient,chaldéens,coptes,iraq,égypte,turquie

L'émission  d'ARTE :

 Au début du XXe siècle, un habitant du Moyen-Orient sur quatre était chrétien. Aujourd'hui, ils sont largement minoritaires (11 millions parmi 320 millions de musulmans). Chaque année, des milliers d'entre eux sont massacrés, souvent parce qu'on les assimile à un Occident qui, pourtant, ne les soutient guère. Peu à peu, ils disparaissent de la région qui a vu naître leur religion. Ils descendent en effet des premiers chrétiens qui fondèrent des communautés religieuses au cours du Ier siècle, quand l'Europe était païenne. Au VIIe siècle, ils ont accompagné l'avènement de l'islam. Cet ample et passionnant documentaire explore leur fragile condition dans cinq pays : l'Irak, la Syrie, le Liban, la Turquie et l'Égypte. D'une région à l'autre, leur position minoritaire les conduit souvent à s'allier au pouvoir en place en échange d'une protection incertaine.

 

" Pris en étau "

Les chrétiens d'Orient " ont toujours été pris en étau entre l'Occident d'un côté et l'islam de l'autre ", résume l'historien des religions Jean-François Colosimo. En Irak et en Syrie, ils fuient en masse les persécutions de l'État islamique, qui cherche aussi à effacer les traces de leur culture. Le père Najeeb Michael raconte comment, de façon rocambolesque, il a sauvé des milliers de manuscrits et tableaux, en les embarquant dans des cartons lors de son exode. Décimée en Turquie par le génocide de 1915 puis par l'émigration, plus importante en Égypte mais endeuillée par de récents attentats, la communauté chrétienne n'obtient pas la reconnaissance officielle qu'elle attend des autorités des deux pays. Il n'y a qu'au Liban qu'elle est majoritaire et joue un rôle politique, même si elle a perdu une part de ses prérogatives après l'accord de Taëf de 1989. Au fil des interviews d'historiens, de politologues ou de dignitaire religieux, des séquences émouvantes auprès des réfugiés ou des communautés religieuses, se dessine un monde éprouvé mais aussi baroque, chaleureux et multiple, réparti en six rites différents : syriaque, byzantin, arménien, chaldéen, copte et maronite. Le film permet de revisiter des pans d'histoire édifiants, du partage désastreux du Moyen-Orient entre l'Angleterre et la France, qui continue de peser sur la région, à l'échec du panarabisme en passant par la façon dont le clan al-Assad a instrumentalisé les religions. Il rappelle aussi que la présence des chrétiens ou d'autres minorités religieuses, comme les Yézidis, garantit un reste de pluralité culturelle dans une région que les juifs ont dû quitter. Enfin, le documentaire met en exergue l'esprit de résistance des chrétiens d'Orient et leurs efforts pour préserver leur culture.

catholicisme,chrétiens  du moyen orient,chaldéens,coptes,égypte,turquie,irak,syrie,liban,arte,télévision,reportage,jean-françois colosimo,documentaire,génocide arménien,réfugiés

 

04/05/2016

Sur Arte, The LunchBox

 

arte,the lunchbox,film,vidéo,bande annonce

   A Bombay, les habitants, brinquebalés dans les trains , sont trimbalés  comme des lunchboxes, ces boites métalliques empilées les unes  au dessus des autres et  qui contiennent les repas  pris  dans les entreprises, dépourvues de cantines.  Fournies par des restaurants  bas  de gamme ou concoctées par les épouses, les portions varient au gré des jours.  Une seule chose en commun: leur livraison ; prises en charge par des coursiers, les lunchboxes voyagent  de vélo à mobylettes, de mobylettes  à trains de banlieue   chargées  sur de larges plateaux ,  ou accrochées au porte bagages des mobylettes.

 

   Elles arrivent miraculeusement à destination, et aboutissent dans les bureaux , où les destinataires s'en emparent pour leur repas  de mi journée. Puis les lunchboxes repartent vers leurs expéditeurs (trices ) par le même long et hasardeux parcours. Tout fonctionne.

 

mais un jour...

 

  Un film touchant, émouvant, qui donne une image inhabituelle de Bombay, cette métropole  grouillante, qui malgré la foule immense,  recèle des abîmes  de solitude, de détresse côtoyée.  

  Et puis, le désir farouche de cette jeune femme de conquérir sa liberté, de refuser les traditions .

   On assiste par  petites touches à l'émergence  d'une relation inattendue, improbable,  dans cette Inde  qui elle aussi émerge.

 Film sur fond odorant des petits plats épicés concoctés avec tant d'amour.. Vous en sortirez  heureux, attendris,

 

une jolie surprise

 que ce film.

 et n'oubliez jamais:

 

 

      Parfois, le mauvais train peut vous conduire à la bonne  gare ...

 

 

 

The Lunchbox : Photo

http://fr.web.img4.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/544/21054429_20131031170142327.jpg

The Lunchbox : Photo Nawazuddin Siddiqui
 
The Lunchbox : Photo Nawazuddin Siddiqui
 
 


 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 


 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique