logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/05/2018

La mort des oiseaux...?

 

On en reparle sérieusement aujourd'hui,

j'en profite pour remettre cette note en ligne  :

Un jour, un printemps silencieux ? 



    Avez-vous remarqué que, depuis  quelques années,

 les  trajets en voiture ne souillent plus pare-brise et calandre

des centaines d'insectes que la vitesse  jusque là  stoppait  net

dans leur vie brève,

biodiversité,oiseaux,disparition,campagne,modèle agricole,neocotinoïdes,extinction

et qui s'écrasaient, sanglants sur nos véhicules ?

biodiversité,oiseaux,disparition,campagne,modèle agricole,neocotinoïdes,extinction

  A force de jouer aux apprentis sorciers,  les hommes inondant la

planète agricole et autre d'insecticides, ont ébranlé la fragile

chaine alimentaire. Les oiseaux ne trouvent plus de quoi vivre et

bientôt survivre. 

 

      Où sont passés tous ces insectes,  toutes les graines,

                             la  nourriture  des oiseaux  ?

biodiversité,oiseaux,disparition,campagne,modèle agricole,neocotinoïdes,extinction

 

 

   Une disparition vertigineuse,

      les populations d'oiseaux se sont réduites d'un tiers

           en quinze ans.

 L'accélération    lors des 2   dernières années  s'est

encore intensifiée.

     Nous sommes proches de la catastrophe écologique. La fin des

 jachères, des chaumes hivernaux,   la flambée des cours du blé, la

reprise du suramendement au  nitrate, la généralisation des

néonicotinoïdes, insecticides neurotoxiques.

biodiversité, oiseaux, disparition, campagne,modèle agricole,  neocotinoïdes, extinction ,



biodiversité, oiseaux, disparition, campagne,modèle agricole,  neocotinoïdes, extinction ,

  La disparition des alouettes, des chardonnets  élégants,

des bouvreils des pivoines, des grives, des martins-pêcheurs,

des bécassines des marais,

 des petits piafs passereaux, de ces chanteurs des saisons, va-t-

elle,  enfin ! faire prendre conscience des folies que nous

 multiplions?  

    A la vitesse de notre folie,  nous entamons sans doute le dernier

 millénaire de notre  pseudo-humanité .

  Moins d'insectes,  moins de pantes sauvages,

presque plus de  prairies naturelles, moins de graines;

si nous  voulons enrayer le déclin de la biodiversité, il est

urgentissime  de modifier le modèle agricole. 

  Je n'ose imaginer la campagne dans ce silence de mort que nous

même  aurons engendré .  Comme notre  prope disparition. 

    Guettez la presse, de nombreux articles en ce moment.

 Photos du net.  

Et un peu de la musique qu'ont inspirée les oiseaux.

      Prétexte à re entendre le Catalogue des oiseaux  

            d'Olivier Messiaen .

       Ici, l'alouette lulu par Yvonne Loriod

      épouse au nom prédestiné  du compositeur

      et qui fut         professeur de piano  au Cnsm de Paris

biodiversité,oiseaux,disparition,campagne,modèle agricole,neocotinoïdes,extinction


biodiversité,oiseaux,disparition,campagne,modèle agricole,neocotinoïdes,extinction

biodiversité,oiseaux,disparition,campagne,modèle agricole,neocotinoïdes,extinction

biodiversité,oiseaux,disparition,campagne,modèle agricole,neocotinoïdes,extinction

biodiversité,oiseaux,disparition,campagne,modèle agricole,neocotinoïdes,extinction

 


14/11/2013

PLEYEL, on ferme

Disparition   du savoir-faire d'Art en France, écrasé par la concurrence  asiatique et américaine,  

Pleyel  ferme le couvercle sur ses claviers,

il n'y aura plus de facteurs  de pianos en France

 

musique,piano,pleyel,disparition,facteur,facture  de pianos,chopin,salle pleyel,concert,récitals,céasr franck,sonate  piano violon,christian ferras,pierre  barbizet











 Terrible pour tous ceux qui n'ont  jamais connu que lui, le piano familial, droit, le demi queue ou le grand Pleyel  de concert des Amis de la  Musique, terrible  pour l'Art français,

terrible pour les pianistes  si attachés aux  sonorités du Pleyel, ses graves profonds et moelleux, si éloignées des nouveautés métalliques  asiatiques, 

Musique, piano,  Pleyel, disparition, facteur, facture  de pianos,  Chopin, salle Pleyel, concert, récitals

 

 

 Pleyel c'étaient aussi les  pianos  forte, les clavecins , le prestige d'une fabrication française ;

 amour de la Musique et passion des  beaux instruments auront guidé la Maison PLEYEL depuis sa création en 1807 par Ignaz  Pleyel dont le fils Camille, pianiste   lui-même  prit la suite en 1831

 

 

 Va -t-on aussi débaptiser la Salle Pleyel et sa petite sœur  Chopin -Pleyel où tant de  fois, nous avons assisté aux concours d’entrée au Conservatoire  de Paris?

 Faut-il oublier que Camille Pleyel  " repéra " le talent  de Chopin en 1832  , qui devint un inconditionnel exclusif de ses pianos?

 Ce piano à queue en acajou moucheté à double filet de cuivre est

entièrement en bois. Ses cordes en fer et sa mécanique à simple

échappement contribuent à une sonorité douce et romantique dans le

médium, cuivrée et très dense dans les  graves,cristalline dans les

aigus.Ces caractéristiques sonores sont celle qui ont fait de Pleyel

la  marque favorite de Frédéric Chopin. 

Musique, piano,  Pleyel, disparition, facteur, facture  de pianos,  Chopin, salle Pleyel, concert, récitals


 Va-t-on  oublier tous ces noms, Franz Liszt, Igor Stravinsky,  César Franck, Claude Debussy, Manuel De Falla,  Edvard Grieg, Maurice Ravel, autant de compositeurs liés à la maison Pleyel ?

 

 

Quand  Monsieur Montebourg  dit "  signaux   de reprise ", je me demande de quoi il parle si même notre art s'en va.

Musique, piano,  Pleyel, disparition, facteur, facture  de pianos,  Chopin, salle Pleyel, concert, récitals


 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique