logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

03/11/2018

Objectif........plumes ! palombes et paloumayres...

Mon grand père maternel le proclame

haut et fort

 

" Mon cor est à moi " 

 

gd père maternel.jpg

   Sans doute beaucoup de réactions  négatives

       devant cette  chasse de  sauvages,

 

 mais  laissez moi rire !  les fêtes approchent  vous allez

 tous baffrer et bouffer  foie gras, dinde , oie grasse, filet  de

 bœuf et autres  mets   dont vous savez pertinemment  qu'ils

sont animaux, et que leur abattage  ou leur engraissement  sont à

tout le moins  moyens- moyens,

(  je vous entends  déjà: "ah oui, mais là, c'est pas pareil..." )

 

Alors   allez  jusqu'au bout  de vos idées, soyez  logiques

 

et honnêtes  avec vous mêmes 

 

 renoncez à TOUT APPORT ALIMENTAIRE ANIMAL 

 

    Mais  c'est culturel:

 

      la chasse à la palombe, les exquis passereaux ,

 

     faut pas ! tant pis, moi,  je revendique !

 

                           Sud Ouest toujours !

 

   C'est  de saison  on remet  en ligne, d'autant plus que

 samedi dernier, nous les avons  dégustés et testés, ces exquis

 volatiles qui n'ont , pour eux  que le tort  de passer au dessus

 du Sud Ouest

 

   et  en plus, en terre d'Ovalie on est à la fête, putaing,

      top 14 , et bientôt le tournoi des  Six Nations,

 

 

 

je ne  saurais jamais pondre une note plus  informative,

et au cas où des petits  nouveaux  y auraient échappé....

 

 

 

                                   re re belote !

et régalons - nous  de l'automne,

de  ses  champignons,  de  ses petits matins brumeux

et frais, de l'air léger, en Béarn, en Pays Basque, dans les Landes,  partout ! ! 

 

 

   Ce matin , un parfum de landes , de  cèpes ,

 de  girolles  et de  fougères  humides  flotte sur le

 Béarn,

palombe,palombière,paloumayres,chasse,tradition,pays basque,landes,gironde,sud ouest,famille

 

les vallées d'Aspe et d'Ossau regorgent  de champignons,

 

et la saison se profile

 

passée aux palombes,barcus,paloumayre,palombières,chabrol,cuite,apéro,confit,pastis

 

premier article  de saison  

dans le local "La République des Pyrénées"

alors c'est vraiment incontournable aujourd'hui. 

 

Article du  6 octobre

 

 

 A la Saint-Michel, monte l'appeau. A l'approche de la migration des

palombes, le dicton est suivi à la lettre par les chasseurs de Béarn et

Soule. Cela fait quelques jours que les forêts résonnent de coups de

marteau, que les arbres de pause sont taillés ou que les tireurs des cols

pyrénéens habillent leurs postes de tir. Certains sont déjà prêts, d'autres

finalisent le secteur de pause, et dans quelques jours les appeaux auront

pris place sur les raquettes.

Quelques vols de rouquets ont été aperçus çà et là, prenant la direction

des Pyrénées, mais rien de bien significatif. Les palombières du nord du

département ont ouvert leur compteur grâce à quelques palombes

sédentaires qui viennent glaner sur les chênes. Il y a des glands à foison

cette année, et déjà de grandes parcelles de maïs sont ramassées, ce qui

fait le bonheur des belles bleues.

En montagne, les chasseurs ont les yeux rivés au ciel, mais pas de plume

à l'horizon. La clef des quatre temps annonce toutefois un mois d'octobre

doux et ensoleillé, avec un léger vent de nord-est, ce qui devrait porter les

palombes vers les cols.

La saison passée, les comptages organisés par le Groupe d'investigation

sur la faune sauvage (GIFS) ont fait ressortir un passage à hauteur de 1,6

million d'oiseaux. Pour le retour, en mars, les observateurs ont pu constater

un passage important de jeunes palombes.

Mais compte tenu de la semaine annoncée, il faudra prendre son mal en

patience : les grandes migratrices ne prendront le départ vers le soleil que

lorsque les températures auront sérieusement baissé en Europe de l'Est et

du Nord .

 

 

.

passée aux palombes,barcus,paloumayre,palombières,chabrol,cuite,apéro,confit,pastis

  Je  précise  que  je  ne prends  position

ni pour ni contre,

mais  relate un fait  de société de ma région,

faites -en ce qui vous plaira.

 

 

           Et que perdurent les traditions,

même controversées...

palombe,palombière,paloumayres,chasse,tradition,pays basque,landes,gironde,sud ouest,famille

____________

 

L'éternel retour

quelques acquisitions dans un grand magasin  de sport 

un  après midi, à la caisse, nombre  de chasseurs avec

des boîtes  de cartouches, permis  de chasse en main pour

pouvoir en faire l'emplette

ça m'a rappelé quelque chose..........................

 chasse.jpg

c'est de   saison tous les ans,

c'est pareil, mais on ne  s'en lasse pas !

 

palombe,palombière,paloumayres,chasse,tradition,pays basque,landes,gironde,sud ouest,famille

 le temps  a changé , automne, palombes, palombières....

 

palombe,palombière,paloumayres,chasse,tradition,pays basque,landes,gironde,sud ouest,famille

 

A sujet brûlant, débats ardents, qu'en dites -vous?

En avant, à vous plumes  à vous,   c'est fait pour....

*

 

Paloumayre , c’est un art de vivre.

Parlons-en entre  confit et apéro

*

 

palombe,palombière,paloumayres,chasse,tradition,pays basque,landes,gironde,sud ouest,famille

 

 Vivre quelques jours,  

voire six  bonnes semaines

entre spécialistes du rien à foutre,

de la bonne bouffe, de  la convivialité, du chabrol,  

entrecôte bordelaise, confit, foie gras,

des palombes au capucin,

haricots maïs, fromage  de  brebis,

gâteau basque... et quelques bouteilles

palombe,palombière,paloumayres,chasse,tradition,pays basque,landes,gironde,sud ouest,famille

( n'oubliez pas  de regarder  la vidéo en fin de note...)

*

 

 

La fièvre chasseresse s'empare du Sud-Ouest et le Pays

Basque est le centre de cette ferveur collective.

medium_drapeau.jpg

palombe,palombière,paloumayres,chasse,tradition,pays basque,landes,gironde,sud ouest,famille

 

 

Le mal bleu va encore frapper cette année et ce   jusqu'à

fin novembre, voire  début décembre

 

*

 

Les palombes en font les frais pour finir grillées

ou  en salmis.

On chasse de  tradition, au filet vertical , (la pantière )

dans les cols basques.

medium_palom1.jpg

 

*

Chasse cruelle,  tradition oblige.

La chasse à la pantière est une ancestrale pratique.

 

Mais, en plus de la chasse,

 la période de la passée est celle de la fraternité

et de la camaraderie   gastronomique.

A Bétharamm

le médecin prend  deux semaines  échelonnées

entre le  1° octobre

et le  15 novembre, les commerces ferment,

les arrêts maladie ,les RTT ..

On parle alors de "congé de la plume "

 A Barcus le presbytère  annonce la couleur,  

medium_Resize_of_panneau_barcus.JPG
medium_Resize_of_P1020302.JPG

 

« Curé à  la chasse »

 

 sur la porte du presbytère.

 

Quantité de villages du Béarn,  des Landes,

 

 du Pays Basque , vivent au ralenti.  

 

Les paloumayres sont   de  sortie.

 

 Voici quelques aspects des palombières, 

 

en pleine activité saisonnière.

 

De la maladie bleue,

tous n'en meurent pas

mais tous sont touchés...

 

et pour tout savoir, ne ratez pas la vidéo...

je redis...

*

On s'active pour rendre les palombières les plus accueillantes possible, en prévision des longues heures à attendre les migratrices.

medium_Resize_of_P1000390.JPG

palombe,palombière,paloumayres,chasse,tradition,pays basque,landes,gironde,sud ouest,famille

medium_Resize_of_P1000389.JPG
medium_Resize_of_P1000415.JPG
medium_Resize_of_P1000393.JPG

     medium_P1000387.JPG

medium_Resize_of_P1000404.JPG

 

medium_Resize_of_P1000409.JPG
 
 

 

08/06/2017

Montesquieu, baron de la Brède

     

montesquieu,la brède,château,gironde,parlement  de bordeaux,lettres  persanes,l'esprit des  lois,de l'esclavage des nègres,réquisitoire,constitution américaine,séparation des pouvoirs

     à  l'auditorium de Bordeaux, projection en avant

première d'un passionnant documentaire  sur  un des trois M de

la  capitale d'Aquitaine - Montesquieu, Montaigne,  Mauriac-

 

  Ce documentaire  a été diffusé le lundi 5 juin sur France 3 après

le Grand Soir.

 

 

  Près  de Bordeaux, quand on musarde entre vignoble

 et châteaux...............

 soudain, ce que l'on cherchait ,

 le château, La Brède, la demeure  de Montesquieu

un lieu éclairé par la lumière de l'esprit,

on se surprend à faire émerger  de la mémoire des

extraits des "Lettres Persanes" ou ce savoureux passage 

de " de l'Esprit des Lois " au livre XV, terrible

réquisitoire contre l'esclavage :

 " Si j'avais à soutenir le droit que nous avons eu de rendre les nègres esclaves, voici ce que je dirais : Les peuples d'Europe ayant exterminé ceux de l'Amérique, ils ont dû mettre en esclavage ceux de l'Afrique, pour s'en servir à défricher tant de terres. Le sucre serait trop cher, si l'on ne faisait travailler la plante qui le produit par des esclaves. Ceux dont il s'agit sont noirs depuis les pieds jusqu'à la tête ; et ils ont le nez si écrasé, qu'il est presque impossible de les plaindre. On ne peut se mettre dans l'esprit que Dieu, qui est un être très sage, ait mis une âme, surtout une âme bonne, dans un corps tout noir. Il est si naturel de penser que c'est la couleur qui constitue l'essence de l'humanité, que les peuples d'Asie, qui font des eunuques, privent toujours les noirs du rapport qu'ils ont avec nous d'une manière plus marquée. On peut juger de la couleur de la peau par celle des cheveux, qui chez les Égyptiens, les meilleurs philosophes du monde, était d'une si grande conséquence, qu'ils faisaient mourir tous les hommes roux qui leur tombaient entre les mains. Une preuve que les nègres n'ont pas le sens commun, c'est qu'ils font plus de cas d'un collier de verre que de l'or, qui chez des nations policées, est d'une si grande conséquence. Il est impossible que nous supposions que ces gens-là soient des hommes, parce que, si nous les supposions des hommes, on commencerait à croire que nous ne sommes pas nous-mêmes chrétiens.   Des petits esprits exagèrent trop l'injustice que l'on fait aux Africains : car, si elle était telle qu'ils le disent, ne serait-il pas venu dans la tête des princes d'Europe, qui font entre eux tant de conventions inutiles, d'en faire une générale en faveur de la miséricorde et de la pitié."

 

montesquieu,la brède,château,gironde,parlement  de bordeaux,lettres  persanes,l'esprit des  lois

montesquieu,la brède,château,gironde,parlement  de bordeaux,lettres  persanes,l'esprit des  lois

montesquieu,la brède,château,gironde,parlement  de bordeaux,lettres  persanes,l'esprit des  lois

montesquieu,la brède,château,gironde,parlement  de bordeaux,lettres  persanes,l'esprit des  lois

 

Chateau Brede signature Montesquieu 2
 

  Le Château de La Brède : c’est là qu’est né Montesquieu, c’est là qu’il est toujours revenu, fidèle à ses racines et à lui-même. Un domaine qu’il a patiemment agrandi et soigneusement géré, un parc qu’il a embelli, une chambre où il recevait parfois ses visiteurs, une bibliothèque qu’il a emplie de livres et d’où il pouvait contempler cette terre tant aimée.  

 Transmis à ses descendants, le château et son domaine, classés au titre des Monuments historiques, ont gardé l’esprit de Montesquieu et le souvenir d’une histoire de huit siècles.

montesquieu,la brède,château,gironde,parlement  de bordeaux,lettres  persanes,l'esprit des  lois

  Charles-Louis de Secondat (dit Montesquieu) naît le 18 janvier 1689, à La Brède, de l’union de Jacques de Secondat et de Marie-Françoise de Pesnel, qui lui transmettra la baronnie et le château de La Brède.

 

montesquieu,la brède,château,gironde,parlement  de bordeaux,lettres  persanes,l'esprit des  lois

  Au château de La Brède, Montesquieu a un précepteur puis est envoyé à 11 ans au collège oratorien de Juilly, près de Meaux. Il revient à Bordeaux cinq ans plus tard pour étudier le droit, car il doit hériter de son oncle la charge de président à mortier (juge) au parlement de Bordeaux. Enfin, il complète sa formation à Paris où il fréquente les milieux savants et lettrés.

  À la mort de son père en 1713, Charles-Louis devient baron de la Brède et hérite d’une importante fortune foncière ; son frère et ses sœurs ont été placés en religion pour que le patrimoine reste aux mains de l’aîné de la famille. En 1715, contre l’avis de ses oncles, il épouse Jeanne de Lartigue, une protestante qui restera fidèle à sa religion malgré la révocation de l’édit de Nantes qui l’interdit ; elle est seule héritière d’une riche famille. Ils auront trois enfants : Jean-Baptiste en 1716, Marie Catherine en 1717 et Denise en 1727.

montesquieu,la brède,château,gironde,parlement  de bordeaux,lettres  persanes,l'esprit des  lois

  En 1716, à la mort de son oncle, il hérite de toute sa fortune, de la baronnie de Montesquieu et de la charge de président au parlement. Mais la pratique quotidienne du droit lui pèse : il l’abandonnera en 1726. Il se consacre plus volontiers aux lettres et aux sciences, notamment au sein de l’académie royale de Bordeaux : anatomie, sciences naturelles, grandes questions politiques et éthiques, tels sont ses centres d’intérêt privilégiés pour lesquels il écrit ses premiers mémoires.

  Dans les Lettres persanes, qu’il publie anonymement en 1721 à Amsterdam, en faisant parler des Persans qui découvrent Paris, il compose un tableau satirique de la France de la fin du règne de Louis XIV et de la Régence ; les traits les plus audacieux visent la religion. L’immense succès de ce roman, qui unit les charmes de la fiction orientale, l’humour et la plus grande liberté intellectuelle, lui ouvre les portes des salons parisiens, notamment celui de l’influente marquise de Lambert, et peut-être du club de l’Entresol. Ces salons et les milieux libertins qu’il fréquente alors lui inspirent Le Temple de Gnide, roman considéré  comme licencieux .

  Libéré de sa charge de président en 1726, Montesquieu peut se présenter à l’Académie française ; les Lettres persanes, qui sont son principal titre de gloire, suscitent de fortes réserves, d’autant que l’Académie y était moquée. Il vainc toutes les résistances ; peu de temps après sa réception (1728), il parcourt l’Europe pendant trois ans, à la découverte des systèmes politiques et économiques, des mœurs, de la religion, de la culture, de la géographie des pays qu’il va traverser, mais aussi, et peut-être avant tout, pour devenir diplomate. Ses ambitions sont déçues, mais riche d’observations, notamment après un séjour de dix-huit mois en Angleterre, il revient en 1731 en Bordelais. Il réside au Château de La Brède et chez son frère, doyen de la basilique Saint-Seurin à Bordeaux, tout en faisant des séjours réguliers à Paris.

montesquieu,la brède,château,gironde,parlement  de bordeaux,lettres  persanes,l'esprit des  lois

 En 1734, il publie les Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence ; il fait détruire tous les exemplaires (sauf un) des Réflexions sur la monarchie universelle, trop critiques envers le pouvoir. C’est surtout L’Esprit des lois qui assurera son renom dans le monde entier. Dans cet ouvrage publié à Genève en 1748, Montesquieu établit les principes fondamentaux et la logique des différentes institutions politiques. Cette œuvre rencontre un grand succès mais elle est aussi critiquée, notamment par les autorités religieuses, ce qui conduit Montesquieu à publier en 1750 la Défense de L’Esprit des lois. L’Europe entière n’en salue pas moins cette œuvre novatrice, qui permet de comprendre le fonctionnement des sociétés à la lumière de l’analyse politique.

 

 Le 10 février 1755, à l’âge de 66 ans, après avoir géré activement, toute sa vie, ses propriétés et plus spécifiquement le Château de La Brède et son domaine, Montesquieu décède à Paris où il est inhumé en l’église Saint-Sulpice.

 Précurseur de la sociologie, philosophe et écrivain français, Montesquieu fait partie des grands penseurs politiques du Siècle des Lumières.

montesquieu,la brède,château,gironde,parlement  de bordeaux,lettres  persanes,l'esprit des  lois

montesquieu,la brède,château,gironde,parlement  de bordeaux,lettres  persanes,l'esprit des  lois

 

 

 

29/12/2016

L'objectif de Thomas Pesquet

     Après nous avoir envoyé la vue extraordinaire des Pyrénées

 depuis l'espace ,

thomas pesquet,astronaute,photo,estuaire de la gironde,îles,médoc,vignobles,bordelais,gironde

 Thomas Pesquet  nous offre ce cliché de l'estuaire de la Gironde 

 

 On distingue très bien les îles de l'estuaire, l'île Margaux et l'île

 Macau qui longent le Médoc.

 L'île de Patiras,  l'île  Paté 

 Face à  Blaye, l'île Nouvelle ,

 L'île  Verte,  immortalisée par Pierre  Benoît  dans son roman

 éponyme .

Le ruban sabloneux de la côte océane, l'entre-deux mers.

15727109_548819288660882_3792302783378667150_n-1.jpg

 

17/11/2016

Basilique St Seurin , Bordeaux

  La Basilique St Seurin  est un des joyaux de Bordeaux

  bordeaux,basilique saint seurin,art roman,aquitaine,gironde,sud ouest

 

 Chef d'oeuvre  de l'art roman, clocher sublime dans le

ciel d'été de la capitale  d'Aquitaine 

 bordeaux,basilique saint seurin,art roman,aquitaine,gironde,sud ouest

 

  Classée au patrimoine mondial de l'Unesco depuis  1998,

la basilique actuelle fut érigée à partir du XI ° siècle  à

 l'emplacement de la première église fondée au VI  °

 siecle, puis agrandie, remaniée et modifiée au fil des

 siècles. 

  Les vestiges  du premier cimetière chrétien  de 

Bordeaux, le plus ancien témoignage de l'histoire de la

cité après le Palais Gallien,

 

 bordeaux,basilique saint seurin,art roman,aquitaine,gironde,sud ouest,crypte,vestiges

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 la crypte  sous la basilique, la nécropole sont en grande

partie   ouvertes  au public , révélant des  sarcophages,

des fresques, des  amphores ...bordeaux,basilique saint seurin,art roman,aquitaine,gironde,sud ouest,crypte,vestiges

 

bordeaux,basilique saint seurin,art roman,aquitaine,gironde,sud ouest,crypte,vestiges

 

bordeaux,basilique saint seurin,art roman,aquitaine,gironde,sud ouest,crypte,vestiges

bordeaux,basilique saint seurin,art roman,aquitaine,gironde,sud ouest,crypte,vestiges

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique