logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/08/2017

Difficile cet été 2017.......

 

 à peine le temps de se poser pour prendre un livre

     et rêver devant l'océan 

20431396_874937872658910_4436760346500638864_n.jpg

20294197_1399343056802235_5941139402410464723_n.png

que déjà il faut penser au repas au jardin

vacances,été 2017,lire,repos,repas,jardin,famille,amis

      et brutalement,

 

                       tout bascule  :

 

Claude Rich,  le premier  à nous quitter, dans cet étrange

été. 

 

L'élégance ,  la voix,  le charme, le jeu  subtil,  

 

alliant humour et gravité, 

 

Monsieur Antoine,  dans les Tontons Flingueurs 




i

Mais aussi le violoniste russe et sa famille   déjantée  dans

" La bûche "de Danièle  Thompson

 

 

 Un incroyable  Talleyrand  lors d' une joute à  fleurets mouchetés avec Fouché ( Claude  Brasseur )  

dans  "Le Souper "  pièce de  Jean Claude  Brisville,  mise en scène et réalisation  d' Edouard Molinaro pour le grand   écran en 1992

  

 

  Et tant d'autres interprétations remarquables qui nous ont

marqués. Revoyez  " Cherchez Hortense "  où il campe  le

président de section au Conseil d'Etat , père insupportable

de  Bacri;  parfait Léon Blum dans "Thérèse et Léon ",

sert  à merveille les rôles  de personnages  historiques ,

Galilée, 

Voltaire , joue dans "Adieu poulet ", "Le colonel Chabert",

"Le crabe-tambour ", "La guerre des polices "...

  Et tant et tant  de pièces  de théâtre, de Courteline à

Shakespeare, de  Pinter à Sagan, de Guitry à Pirandello....

  Homme privé discret, délicieux, drôle  délicat , 

chrétien et  fier de l'être.

 A sa mort , le silence  assourdissant des chaines  de

télévision  ne leur donne pas le  beau rôle.

Point d'hommage  jusqu'à aujourd'hui.

 

  A peine le temps d'intégrer  ce départ que ce matin, en ce

dernier jour de juillet,  l'annonce  de la mort de la plus grande

actrice  française:

 d' Antonioni  à Truffaut,

 de Buñuel aux adaptations de   Duras,

 de Orson Welles à  Jacques  Demy,

 de Losey à  Wim  Wenders, et à  Vadim ,

 de  Téchinė  à  Bertrand  Blier,

 de Fassbinder à  Louis  Malle,

de la chanson aux planches,  du festival d'Avignon,  Le  CID

aux côtés  de Gérard  Philippe  au grand au petit écran,

 Jeanne Moreau illumine ,  rayonne, et sa voix !

 Sa voix, grave soyeuse  et somptueuse.

      "La Mariée était en noir,  Jules et  Jim, La Notte ,

       Le journal d'une femme de chambre, ...."

vacances,été 2017,lire,repos,repas,jardin,famille,amis

vacances,été 2017,lire,repos,repas,jardin,famille,amis

vacances,été 2017,lire,repos,repas,jardin,famille,amis,Claude Rich,   Jeanne Moreau,  morts,le souper,



09/03/2010

Au Parvis de Tarbes avec les Mesguich père et fils

 

Les Mesguich sur les traces de Pascal et Descartes

Pascal_2.jpg

 

 Les historiens l’affirment :

Blaise Pascal et René Descartes

se sont rencontrés,

pendant plusieurs heures

au couvent des Minimes à Paris

le 24 septembre 1647.

 

 

 

De ce qui s’est passé lors de ce huis clos,   

 on ignore pratiquement tout.

Seules quelques notes laissées par l’un et l’autre

attestent de la réalité de l' incroyable face à face

entre les deux philosophes.

On ne saura jamais ce qu’ont pu se dire

 un Descartes rationaliste de 51 ans, mais encore bon vivant

et un jeune Pascal de 24 ans mystique,

tourmenté et déjà malade .

Un vide historique qui a laissé à Jean Claude Brisville

l’espace d’une libre spéculation

 portée au théâtre au milieu des années 80,

 avec Daniel Mesguich pour interpréter Blaise Pascal.

Brisville nous avait déjà comblés avec

sa pièce  "Le Souper "

éblouissant  duel à fleurets mouchetés

entre Fouché et Talleyrand

(en DVD  à voir  impérativement,

pour les dialogues ciselés,

 et les interprétations splendides de Rich et Brasseur  )

Vingt-cinq ans plus tard, Daniel Mesguich,

 Directeur du Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique,

 revient sur cet "incroyable entretien".

 

 Il est  aujourd'hui   Descartes

et choisit son propre fils, William Mesguich,

pour jouer  le rôle du jeune Blaise Pascal

qu’il avait tenu à la création du spectacle.

Une nouvelle disposition

qui ajoute encore à la confrontation .

 Le face à face entre deux générations de philosophes

devient aussi celui de deux générations de comédiens

et promet un exceptionnel  moment de théâtre .

 Au Parvis   de Tarbes ce   soir.

 

Mardi 9/03/2010 à 20h30 au Le Parvis, Scène Nationale - Ibos

 

mesguich daniel et william L'entretien.jpg
Descartes.jpg
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique