logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/08/2016

La version la plus drôlatique pour une "increvable"

 

Une chanson déjantée,

ça fait du bien !

 

Un jour une petite chatelai-ai-ne
Enlevée par des romanichels
Fut mise dans une chambre malsaine
Tout en haut d'la rue Saint-Michel
La p'tite au caractére rieur
Prit joyeusement son malheur

Refrain:
Le lendemain, elle était souriante
A sa fenêtre fleurie chaque soir
Elle arrosait ses petites fleurs grimpan-an-antes
Avec de l'eau de son arro-ze-zoir

elle était souriante,les dénicheurs,montel,le lendemain

Les brigands furieux de la voir ri-i-re
Lui attachérent les mains, les pieds
Puis par les cheveux la pendi-i-rent
Au plafond, en face du plancher
Puis la laissant là les voyous
Allèrent chez l'bistro boire un coup

Les bandits jaloux d'son coura-a-ge
Un soir à l'heure de l'Angélus
La jetèrent du sixième éta-a-ge
Son corps tomba d'vant l'autobus
L'autobus qui n'attendait qu'ça
Sur le corps de la p'tite passa
mais...Le lendemain, elle était souriante
A sa fenêtre fleurie chaque soir
Elle arrosait ses petites fleurs grimpan-an-antes
Avec de l'eau de son arro-ze-zoir

elle était souriante,les dénicheurs,montel,le lendemain

Mais les assasins s'acharnè-è-rent
Sur elle à coups d'pieds, à coups d'poings
A coups de couteau la lardè-è-rent
Pour lui faire passer l'goût du pain
Et pour en finir les ch'napans
Ils la noyèrent dans l'océan
mais...Le lendemain, elle était souriante
A sa fenêtre fleurie chaque soir
Elle arrosait ses petites fleurs grimpan-an-antes
Avec de l'eau de son arro-ze-zoir

Elle disparut dans l'eau profon-on-de
Une baleine lui bouffa les mains
Sa jolie chevelure blon-on-de
Fut arrachée par les requins
Un p'tit maquereau qui s'baladait
Lui barbota son porte-monnaie
mais...Le lendemain, elle était souriante
A sa fenêtre fleurie chaque soir
Elle arrosait ses petites fleurs grimpan-an-antes
Avec de l'eau de son arro-ze-zoir

elle était souriante,les dénicheurs,montel,le lendemain

Vous croyez p'tète qu'elle en est mor-or-te
Et cependant il n'en est rien
Malgré cette secousse un peu for-or-te
La p'tite ne se sentait pas bien
Elle prit pour se remettre d'aplomb
Un p'tit cachet d'Piramidon.

Le lendemain, elle était souriante
A sa fenêtre fleurie chaque soir
Elle arrosait ses petites fleurs grimpan-an-antes
Avec de l'eau de son arro-ze-zoir































 

 

 

 
  ..
.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique