logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/11/2018

Colette célèbre l'automne, musique de Maurice RAVEL


 

 

Vous croyez en l'automne ?

Colette l'a peint

de ses mots de poète raffiné,

à travers les « Dialogues de Bêtes »

 

et retrouvons aussi Colette  

qui écrivit le texte de "l'Enfant et  les Sortilèges",

mis en musique par Maurice Ravel 

une grande  complicité artistique.

 

 

L'automne   en Béarn, ce matin, temps clair,  

la journée  sera  belle , lumineuse, ensoleillée,

colette,maurice ravel,l'enfant et les sortilèges,automne,feu,dialogues de bêtes,kiki la doucette,toby chien

colette,maurice ravel,l'enfant et les sortilèges,automne,feu,dialogues de bêtes,kiki la doucette,toby chien

colette,maurice ravel,l'enfant et les sortilèges,automne,feu,dialogues de bêtes,kiki la doucette,toby chien

 

 Pas vraiment   de  fraîcheur,

 

 Que vienne  le temps du premier feu.!

 

Belle journée à tous.

colette.jpg

colette,maurice ravel,l'enfant et les sortilèges,automne,feu,dialogues de bêtes,kiki la doucette,toby chien

 

 Écoutons-la,

goûtons -les,

ces dialogues d'automne :

 

         Parce qu'il pleut et que le vent d'octobre chasse  dans l'air les feuilles détrempées,

Elle a allumé le premier feu de la saison.

    En extase, Kiki-la-Doucette ( le chat) et Toby-Chien, couchés côte à côte au coin

du marbre tiède, s'éblouissent à contempler la flamme et lui dédient des prières

intérieures.

 

 

 

KIKI-LA-DOUCETTE

pareil à un coussin, sans pattes apparentes.

colette,automne,feu,dialogues de bêtes,kiki la doucette,toby chien

 

« Feu ! Te voici revenu,

plus beau que mon souvenir, plus cuisant

et plus proche que le soleil !

Feu que tu es splendide !

Par pudeur, je cache ma joie de te revoir,

je ferme à demi mes yeux

où ta lumière amincit la prunelle,

et rien ne paraît sur ma figure où est peinte l'image

d'une pensée fauve et brune...

Mon ronron discret se perd dans ton crépitement.

Ne pétille pas trop, ne crache pas d'étincelles

sur ma fourrure, sois clément,

Feu varié, que je puisse t'adorer sans crainte...

ulysse devant le feu.jpg

colette,maurice ravel,l'enfant et les sortilèges,automne,feu,dialogues de bêtes,kiki la doucette,toby chien

TOBY-CHIEN

à moitié cuit, les yeux injectés, la langue pendante .

  • Feu! Feu divin ! Te revoici !

    Je suis bien jeune encore, mais je me souviens

    de ma terreur respectueuse,

     la première fois que sa main,

     à Elle, t'éveilla dans cette même cheminée.

    La vue d'un feu aussi mystérieux que toi a de quoi frapper un chien-enfant, à peine sorti

    de l'écurie maternelle.

    O Feu !

    Je n'ai pas perdu toute appréhension.

    Hiii !

    Tu as craché sur ma peau une chose piquante et rouge... J'ai peur... Non, c'est fini.

Que tu es beau !

Ton centre plus rose darde ses lambeaux d'or,

des jets vifs d'air bleu, une fumée qui monte tordue

et dessine d'étranges apparences de bêtes...

Oh!

Que j'ai chaud ! Sois plus doux, Feu souverain,

vois comme ma truffe séchée se fendille et craque...

Mes oreilles ne flambent-elles point ? Je t'adjure

d'une patte suppliante, je gémis

d'une volupté insupportable...je n'en puis plus !...

(Il se retourne.)

Ah !

Rien n'est jamais bon tout à fait. Sous la porte,

la bise pince mes cuisses nues. Tant pis!

Que mon derrière gèle,

pourvu que je t'adore en face ! »

____

 

colette,automne,feu,dialogues de bêtes,kiki la doucette,toby chien

 

 

"Dialogues de Bêtes"

Colette

coll Folio

 

Gallimard

 

colette,automne,feu,dialogues de bêtes,kiki la doucette,toby chien

28/12/2017

28 decembre 1937 Maurice Ravel

 

Maurice Ravel  quitta la planète enchantée de son univers musical

le 28 décembre 1937.

Membre des Apaches, éternel charmeur célibataire,

 discret et élégant, 

il cachait pourtant un caractère bien trempé ,

réfléchi et  plein  d'humour.

Un père  suisse , une mère  espagnole,  Maurice Ravel

 naquit  au  Pays basque,  

à  Ciboure, un  matin  du printemps 1875.

Encore un  Poissons,  mais    basque   !

*

*

 

*

maurice ravel, 28 decembre 1937, musique,jazz,,l'enfant et les  sortilèges, concerto pour  la main gauche, ciboure, pays  basque,, heure espagnole,

 

Très très parisien,

 

Elève de Gabriel Fauré,  

 il subit avec bonheur les influences du jazz.

 

Gershwin en était un fervent admirateur.

*

medium_gershwin_à_droite.jpg

*

Gershwin debout à droite

*

medium_ravel_au_pianon_avec_Nijinsky.jpg

 

*

Quatre mains avec Nijinsky

*

 

Il nous laisse une œuvre extraordinaire, j’en retiens:

*

*

medium_1930.jpg

*

*

 

 

600_maurice_ravel_fumeur_2.jpg

 

1897, Sonate n° 1 pour piano et violon

*

 

1902-1903, Quatuor en fa majeur, pour cordes

*

 

1904-1905, Miroirs, pour piano

*

 

*

 

 

1906, Histoires naturelles, pour chant et piano

sur un texte de Jules Renard

 

(1. Le paon ; 2. Le grillon ; 3. Le cygne ;

 4. Le martin-pêcheur ; 5. La pintade

*

 

 

1908-1910, Ma mère l'oye

Pour piano, et orchestration



*

 

1908, Gaspard de la nuit, pour piano

d'après Aloysius Bertrand

*

*

medium_Scarbo_gaspard_de_la_nuit.jpg

 

*

 

1914, Trio en la mineur, pour piano, violon et violoncelle

*

 

1929-1930, Concerto en ré majeur,

 pour la main gauche,

dédié à un pianiste amputé de la droite,

*

 

1919-1925, L'enfant et les sortilèges,

 

fantaisie lyrique en deux parties

 

sur un texte de Colette  

 

**

 

La Rapsodie   espagnole

 

*

 

1919-1920, La valse

*

 

1920-1922, Sonate pour violon et violoncelle

*

 

1923-1927, Sonate n° 2 pour violon et piano

*

 

1929-1931, Concerto en sol majeur,

 pour piano et orchestre

*

 

L’orchestration des Tableaux d’une Exposition,

(Orchestration colorée, géniale) 

 

de Rimski Korsakov,


*

*

*

 

 

et puis non, j’arrête et je prends tout.

 

*

 

*

mais pas sans rappeler

 

 les interprétations d'Ernest ANSERMET

 

ami de Vittoria OCAMPO

 

*

medium_ansermet.JPG

*

medium_ansermet2.2.JPG

 

*

et du Beaux Arts Trio

*

medium_beaux_art_trio.jpg

*

 

 

 

 

A lire

 

Pour le découvrir

 

 

Vladimir JANKELÉVITCH, Ravel.

 

Collection Solfèges

 

Éditions du Seuil, Paris 1969

 

 

 

 

Ravel

 

de Jean Echnoz

 

(roman)

 

 

*

 

*

 

 

 

24/03/2016

L'Enfant et les Sortilèges Colette et Maurice Ravel

   Un petit  tour  des émissions  en ce début d'après

midi, le cancer  de l'estomac  sur France 5,

France   2 les enfants tués par leur père,

comment  la mère peut elle survivre  à ça ?

Les feux  de l'amour, dans   la poubelle   TF1

 

un vieux  vieux film américain sur arte

 

France inter, le  grand retour des MST

 

on s'arrête là pour le balayage    du jour ?

 

Quel magnifique  23 mars  !

 

 

Vous comprendrez  sans   grande   difficulté  que j'aille  

voir ailleurs :

Pas   sûr du tout  que cela vous plaise ,

 

     je vous  avouerai  que  je m'en fiche. 

 

  Aujourd'hui , envie de douceur, envie de musique,

envie de poésie  :  pour marier le tout, Maurice Ravel qui

en collaboration  avec Colette, écrivit cette fantaisie

lyrique  entre 1919 et 1925.

  Ils sont  jeunes  nos  deux génies,  27 et 25 ans, quand

ils se rencontrent   et cette première fois ne fut pas  de

meilleures; Colette, qui aime la musique de Ravel , ne

semble guère apprécier l'homme. Quelques années plus

tard, ils s'associeront : Colette   a  écrit une  histoire

pour sa fille, Ballet  pour  ma Fille , Ravel  va la mettre

en musique, et le livret  de Colette va trouver son plus bel

écrin.

  L’œuvre est écrite pour un orchestre normal auquel on a

ajouté une flûte à coulisse, des crotales, un fouet, une

crécelle, une  râpe à fromage, flûte  de  lotus ,des wood-

blocks, un éoliphone et un luthéal; 

  Les divers moments, les sortilèges qui font vivre les

meubles et parler les animaux, sont en fait des pastiches

de divers styles de musique : par exemple, pour le

fauteuil et la bergère, on a un menuet à l'harmonie

dissonante, ou bien pour l'arithmétique, on peut

reconnaitre un rythme de polka, sans omettre la virtuosité

lyrique (air du feu ). L'influence  des musiques  extra

européennes  est très forte : rythme  inspirés  de la

musique  noire américaine, jazz,  fox trot, ragtime, duo

miaulé,  usage de la  gamme pentatonique chinoise...

L'humour les onomatopées et le non conformisme de

Colette émaillent le texte, où l'omniprésence  des animaux

révèle  la passion  de l'écrivain pour le monde animal.

 

  Les divers moments, les sortilèges qui font vivre les

meubles et parler les animaux, sont en fait des pastiches

de divers styles de musique : par exemple, pour le

fauteuil et la bergère, on a un menuet à l'harmonie

dissonante, ou bien pour l'arithmétique, on peut

reconnaitre un rythme de polka, de valse,  .....

 

  Le charme  fou  de cette fantaisie  ne s'est jamais

démenti depuis  sa création,  rassemblant  l'enthousiasme

des enfants et des adultes; 

 

Tableau I

  • « J'ai pas envie de faire ma page ! » - L'enfant
  • « Bébé a été sage ? » - Maman
  • « Ça m'est égal ! » - L'enfant
  • « Votre serviteur, humble Bergère » - La bergère et le fauteuil
  • « Ding, ding, ding, ding » - L'horloge comtoise
  • « How's your mug ? » - La théière
  • « Keng-ça-fou, mah-jong » - La tasse chinoise
  • « Oh ! Ma belle tasse chinoise ! » - L'enfant
  • « Arrière ! Je réchauffe les bons » - Le feu
  • « Adieu, Pastourelles ! » - Pastouraux et pastourelles
  • « Ah ! C'est elle ! C'est elle ! » - L'enfant et la princesse
  • « Toi, le cœur de la rose » - L'enfant
  • « Deux robinets coulent dans un réservoir ! » - Le petit vieillard et les chiffres
  • « Oh ! Ma tête ! » - L'enfant
  • « Duo miaulé » - Les chats

 

  • Tableau II

 

  • « Musique d'insectes, de rainettes, etc. » - Le chœur des animaux
  • « Ah ! Quelle joie de te retrouver, Jardin ! » - L'enfant
  • « Nos blessures ! » - Les arbres
  • « Où es tu, je te cherche... » La libellule
  • Ronde des chauves-souris : « Rends-la moi... Tsk, Tsk... » La chauve-souris
  • Danse des rainettes
  • « Sauve-toi, sotte ! Et la cage ? La cage ? » - L'écureuil
  • « Ah ! C'est l'enfant au couteau ! » - Ensemble
  • « Il a pansé la plaie... » - Ensemble
  • « Il est bon, l'enfant, il est sage » - Ensemble
  • « Maman » - L'enfant

 

 Suivent  5 vidéos, qui vous présentent l'intégrale de

l'œuvre, en version ballet, direction Lorin Maazel

 

Bon après midi.

lorin-maazel

 

 

 

05/11/2015

Paris , le Musée des Arts Décoratifs

 En compagnie  de   compositeurs     contemporains

 

   l'époque  Art Nouveau,

 

   

 Eric Satie, Francis  Poulenc, Maurice Ravel, Nadia  Boulanger,

 Claude  Debussy, Germaine Tailleferre, Darius Milhaud ...

 

paris,le musée des arts décoratifs,gallé,école de nancy,jeanne  lanvin

Pas question  de tout y voir, alors, sélection préalable,

                            1920 - 1930 ,

 

                 Art Nouveau- Art Déco

 

 

 

histoire  de  prolonger le  plaisir de l'atmosphère des décors ,

des bijoux, des  costumes  du film " MARGUERITE "

       ( ne  le ratez pas, je vous en reparlerai )

 

je vous entraîne à travers  quelques images , dans les temps

exquis des  excès en tous genres  , mobilier,

le  bureau bibliothèque  de l'ambassade française,

 

Collection  de  pâtes  de  verre de  l'Ecole  de Nancy,

( Emile Gallé,  Daum, Majorelle...)

Et la ravissante  chambre  de Madame Jeanne Lanvin ainsi

que le boudoir et la salle de  bains attenants.

( Armand-Albert  Rateau  1924-1925)

 

 

Paris  , le Musée des Arts Décoratifs, Gallé, école de Nancy, Jeanne  Lanvin,

 

paris,le musée des arts décoratifs,gallé,école de nancy,jeanne  lanvin

Paris  , le Musée des Arts Décoratifs, Gallé, école de Nancy, Jeanne  Lanvin,

 

paris,le musée des arts décoratifs,gallé,école de nancy,jeanne  lanvin

Paris  , le Musée des Arts Décoratifs, Gallé, école de Nancy, Jeanne  Lanvin,

paris,le musée des arts décoratifs,gallé,école de nancy,jeanne  lanvin

Paris  , le Musée des Arts Décoratifs, Gallé, école de Nancy, Jeanne  Lanvin,

Paris  , le Musée des Arts Décoratifs, Gallé, école de Nancy, Jeanne  Lanvin,

 

paris,le musée des arts décoratifs,gallé,école de nancy,jeanne  lanvin

paris,le musée des arts décoratifs,gallé,école de nancy,jeanne  lanvin

 

Paris  , le Musée des Arts Décoratifs, Gallé, école de Nancy, Jeanne  Lanvin,

Paris  , le Musée des Arts Décoratifs, Gallé, école de Nancy, Jeanne  Lanvin,

Paris  , le Musée des Arts Décoratifs, Gallé, école de Nancy, Jeanne  Lanvin,

Paris  , le Musée des Arts Décoratifs, Gallé, école de Nancy, Jeanne  Lanvin,

paris,le musée des arts décoratifs,gallé,daum,majorelle,école de nancy,jeanne  lanvin,eric satie,francis  poulenc,maurice ravel,nadia  boulanger,claude  debussy,germaine tailleferre,darius milhaud

 

Quelle ressemblance  avec les petits faunes peints

par Bonnard ! ( 1867 -1947 )

même inspiration,

la Nature, le Mouvement.

paris,le musée des arts décoratifs,gallé,daum,majorelle,école de nancy,jeanne  lanvin,eric satie,francis  poulenc,maurice ravel,nadia  boulanger,claude  debussy,germaine tailleferre,darius milhaud

paris,le musée des arts décoratifs,gallé,école de nancy,jeanne  lanvin

 

paris,le musée des arts décoratifs,gallé,école de nancy,jeanne  lanvin

paris,le musée des arts décoratifs,gallé,école de nancy,jeanne  lanvin

 

paris,le musée des arts décoratifs,gallé,école de nancy,jeanne  lanvin

paris,le musée des arts décoratifs,gallé,école de nancy,jeanne  lanvin

paris,le musée des arts décoratifs,gallé,école de nancy,jeanne  lanvin

paris,le musée des arts décoratifs,gallé,école de nancy,jeanne  lanvin

 

Paris  , le Musée des Arts Décoratifs, Gallé, école de Nancy, Jeanne  Lanvin,

Paris  , le Musée des Arts Décoratifs, Gallé, école de Nancy, Jeanne  Lanvin,

Paris  , le Musée des Arts Décoratifs, Gallé, école de Nancy, Jeanne  Lanvin,

Paris  , le Musée des Arts Décoratifs, Gallé, école de Nancy, Jeanne  Lanvin,

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique