logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/08/2017

On ne l'oubliera jamais



28/07/2016

Guerre de religion ?

  Dans une église près de ROUEN, à Saint ETIENNE du

ROUVRAY, prise d'otages et assassinat d'un prêtre à

l'arme blanche, égorgé, tout comme un autre fidèle,

entre la vie et la mort , la messe du matin, dans une

petite église  de province, le quotidien du prêtre et  de la

communauté, l'intimité d'une messe du jour, sans  pompe 

ni fastes mais dans le recueillement et la foi des fidèles.

 

" Un prêtre est un homme qui aurait pu avoir une vie normale, douce, tranquille, et relativement confortable comme les nôtres.

Mais c’est quelqu’un qui a fait une rencontre intérieure, celle du Christ.

Une rencontre qu’il aimerait parfois oublier pour se simplifier l’existence et rejoindre la banalité commune mais qu’il ne PEUT pas nier.

Alors il suit cette silhouette mystérieuse d’un homme né il y a plus de 2000 ans qui égraine malgré le temps et la distance d’incorruptibles paroles de vie, de vérité et d’amour.

Pour cela il a commencé à renoncer à tout : à l’amour d’une possible épouse, à l’amour d’enfants qu’il aurait pu avoir, à certains de ses amis qui suivront l’autre chemin, à ses possessions matérielles en très grande partie, à sa liberté de mouvement, de lieu de vie, d’horaires.

Au bout de longues études il sera envoyé au fin fond d’une province, avec des dizaines de clochers à gérer, des paroisses belles ou laides, des paroissiens beaux ou laids, des mariages à célébrer, des enfants à baptiser sans être sûrs de les revoir, des anciens qui peuplaient les bancs de la messe à enterrer en étant sûrs qu’on ne les reverra pas. Des dimanches harassants, des lundis solitaires. Quelques déjeuners ou dîners dans des familles amies, quelques vacances. De grands moments de joie aussi à voir des âmes se dénouer, revenir à l’amour ou réussir à pardonner. Une vieillesse toujours plus solitaire, à donner ses forces jusqu’au bout.

Mais un vrai soleil : celui de l’eucharistie à faire se lever chaque jour à l’horizon d’un autel

Une vie de prêtre c’est tout donner sans rien attendre  en retour.

C’est tout donner, en étant parfois moqué et bafoué.

C’est servir sans être remercié. Ou si peu.

C’est nous servir dans la joie.

Par amour de Dieu.

Pour nous donner de voir un peu de son visage. "...

                                Fleur Nabert      sculptrice,

                                     spécialisée dans l'Art Sacré

terrorisme,assassinat,eglise,arme  blanche,prètre,mort,église  de  saint etienne du rouvray,père jacques hamel

 

terrorisme,assassinat,eglise,arme  blanche,prètre,mort,église  de  saint etienne du rouvray

  l'Eglise n'est plus épargnée. Attaquer les  églises et

les fidèles catholiques  fait partie des objectifs. On  le

sait   depuis longtemps .

 

  Prière toute particulière pour les victimes,

une pensée priante pour tous les jeunes réunis à

CRACOVIE pour les JMJ autour du Pape François

terrorisme, assassinat, Eglise,  église  de  saint etienne eu rouvray,  arme  blanche, prètre, mort,

 

 

 

Je ne veux pas savoir le nom  de ces assassins, je  ne veux  rien connaître d'eux, ne leur faisons aucune publicité,

  ignorons-les,  c'est la pire punition pour eux   et celle 

    qu'ils méritent.

13/09/2015

Et si l'on arrêtait de nous prendre pour des cons ? ?? ???? ????????????

Information, désinformation,

 

mensonges, manipulations, usage frauduleux  de l'émotion,

 

 

et si l'on arrêtait   de nous prendre pour des cons?

 

Toutes presses confondues, droite/gauche,

la vérité   se fait jour,

 

 pauvre enfant  qui n'y est pour rien,

 

  sa mort  utilisée  simplement, sans  respect et sans  scrupules,

  Dieu   ait son âme innocente  de  ces  turpitudes ;  

 

  mort instrumentalisée,  

 

comme nous................ c'est dégueulasse ! 

 

Jusqu'où iront-ils ?

 

 

 

Capture d'un tweet agitant l'hypothèse d'une manipulation. Nous avons flouté les deux inserts d'image, le premier étant le cadavre d'une petite fille, le second des prisonniers de l'Etat islamique brûlés vifs.

Photo published for Noyade d'Aylan : Les hommes adultes avaient des gilets de sauvetages, pas les femmes et les enfants...

Noyade d'Aylan : Les hommes adultes avaient des gilets de sauvetages, pas les femmes et les enfants...

 

Pour suivre  les  liens, sélectionnez-les  clic droit puis allez directement  sur le site, comme indiqué 

 

 

 

 

 

 http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/09/10/mort-d-aylan-mensonges-manipulation-et-verite_4751442_4355770.html

 

 http://www.lepoint.fr/monde/le-pere-d-aylan-accuse-d-etre-un-passeur-12-09-2015-1964151_24.php

 

 

 

 

 

http://www.lefigaro.fr/international/2015/09/11/01003-20150911ARTFIG00383-aylan-le-recit-du-pere-conteste-par-une-survivante-du-drame.php

02/11/2013

Parlons-en

Parler de la mort, combien de ceux qui me touchaient

de près sont-ils partis?  50,  80, 100  ?

je ne saurais compter;

me reviennent en brassées les sourires, les rires, les pleurs de ces plus ou moins proches, les tendresses, les non dits.

 

Le premier qui quitta ma vie, ce fut mon grand père paternel, j'avais 4 ans et demi

 autrement dit , je n'ai aucun souvenir de ces jours d'août 53 brûlant pendant lesquels, à 60 ans,  il agonisa.

 

Que me reste-t-il de ce papy dont on disait qu'il m'adorait ?

commémoration des  défunts,grand père,cousines,camarade,leucémie,accident,mort,violence,chagrin

commémoration des  défunts,grand père,cousines,camarade,leucémie,accident,mort,violence,chagrin

un seul souvenir bien vivant,

 

- je suis à quatre pattes, sous mes genoux, sans doute de la moquette, je me glisse dans l'entrebâillement de la porte, je me glisse vers le bureau de papy,

commémoration des  défunts,grand père,cousines,camarade,leucémie,accident,mort,violence,chagrin

je tire le tiroir en bas à gauche, la boite de carton gris est entrouverte et laisse voir les bâtonnets de chocolat qui dissimulent sous la coque brillante une écorce d'orange confite, je sais toujours où débusquer la gourmandise;

 

je plonge ma petite main pour saisir une orangette, fin du souvenir

 

et les photos qui témoignent de sa silhouette, toujours en costume et cravatée sauf quand il partait pour ses chères Alpes.

commémoration des  défunts,  grand père,  cousines,  camarade, leucémie, accident, mort, violence, chagrin

commémoration des  défunts,  grand père,  cousines,  camarade, leucémie, accident, mort, violence, chagrin

 

 

La mort, celle dont on perçoit le gouffre, ce sera pour plus tard,


je suis en sixième, j'ai dix ans à peine, un camarade de classe Claude, qui disparaît un jour

 

on ne nous dit pas tout,



et par un beau soir de mai, la mort,


Claude , avec ses yeux bleus si rieurs, son visage rond,  sa mèche blonde, mort,


on nous dit leucémie,

je demande chez moi, on me dit cancer du sang,

une bête affreuse qui peut aussi ronger et dévorer les enfants ?

 

Claude couché dans ce cercueil de  bois clair au milieu de la nef de l'église de Biscarosse, si petit, si fragile,

 

des sanglots , irrépressibles, des images, Claude,

je l'aimais je crois

 

j'ai 17 ans

il y a eu quelques grands oncles et grands tantes partis, vrais  cousins  et cousins à la mode  de Bretagne

je ne les connaissais que peu,

j'ai 17 ans, Marie - Françoise et Marie- Annick les deux sœurs disparues ce 3 janvier 1966 dans le même accident de voiture,


les deux cercueils au milieu de la nef de Notre Dame d'Arcachon, incrédulité face à la mort, apprentissage des départs violents, répétitifs et cela n'a plus cessé et ne cessera plus.

Je ne compte plus, je n'ai sans doute jamais comptabilisé ces départs, ces arrachements successifs, les parents, les amis les plus chers, les amis plus éloignés, la famille qui se réduit comme peau de chagrin

( chagrin, c'est bien le mot qui convient à cette peau de chèvre )

 

Jeudi, nous avons accompagné Hélène , la mère de mon amie Monique disparue , sa mère lui a survécu 7 ans, non sans voir partir son petit fils, puis subir les affres de la vieillesse jusqu' à son ultime 93 ° anniversaire

 

 

Vous vouliez parler de la mort, même si je suis apaisée aujourd'hui ,


je sais aussi, et je préfère taire la suite.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique