logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/01/2018

Nouveau foutage de gueule ...

                     j'ai décidé d'en sourire...mais quand même. 

 

    A Florence, on a choisi de présenter au public une version soft

de Carmen   de  Bizet.  Version dans laquelle la  belle  cigarière

échappe  à la mort et  tue son amant.  

   L'objectif est de dénoncer les violences faites aux  femmes. 

 

   J'en suis restée rêveuse,   et me suis prise à imaginer le chantier

pour  moraliser  tout ce qui doit l'être. 

 

   Ainsi, toutes les mythologies,  la littérature, roman, nouvelles,

poésie,    le théâtre, l'opéra  donc, le cinéma,  la  peinture, la

sculpture,  la  Bible, ...etc... devront être expurgés de tout acte

violent fait aux femmes, par autrui ou par elles mêmes. 

 

   Et de me  prendre à  imaginer le SAMU, toutes  sirénes hurlantes,

arrivant in extremis pour sauver Emma Bovary,  les  pompiers

tendant un  drap  au pied du château  Saint Ange pour recueillir

Tosca, Constance Bonacieux échappant au poison mortel de

Milady,  Ophélie repêchée et réanimée , Anna Karénine loupant

son train  ...pour cause de grève , Fantine à  temps  recuperée par

la médecine,  et pourquoi pas le loup du Petit Chaperon

 Rouge converti au vėganisme,  les trois mousquetaires  assumant

-enfin!   leur homosexualité, Gervaise et Coupeau sirotant des Vitel

fraise,  

 

theatre,opera,carmen,violences faites aux femmes,le bernin,flaubert,zola,hugo

  Proserpine - Perséphone mordant les parties intimes de Pluton  -

Hadés pour échapper au rapt du dieu des enfers,

RapeOfProserpina.jpg

pourtant, la mort de Tosca, ça a une de ces gueules...

Theatre, opera, Carmen, violences faites aux femmes,le bernin,  flaubert, zola, hugo,


 

Et pour moi  ,   qui reste fidèle  à  Mėrimée et à  Bizet, 

 Carmen doit mourir.  Ecoutez ...

16/05/2017

Un jeune homme de 450 ans

        Oui, oui,  450  ans   en ce    15 mai

 et une jeunesse,

 une pertinence inventive jamais démentie,

 une allégresse,  une fraîcheur,

une modernité ,  pour l'inventeur  de l'opéra,  et pour  ses

somptueux  madrigaux. 

 

Désolée,  Claudio , ce siècle  d'incultes barbares  ne peut que

mépriser et ignorer   votre génie.  

Mais rassurez vous,

 on vous écoutera  encore dans 4 siècles , quand d'autres auront

moins duré que la saison  des pissenlits......

 

 

 

              Une beauté,  que dis-je,    la Merveille .!

 

                        Claudio    Monteverdi 

 

Claudio_Monteverdi_4.jpg



 

 

31/07/2016

Bordeaux, le Grand Théâtre

 

 

 Inauguré  en 1780, œuvre de l'architecte Victor LOUIS,

 il est un des trésors de la cité  girondine.

 

 Voué à l'opéra, à la danse, il partage aujourd'hui la saison     avec l'Auditorium Henri Dutilleux (1140 places ) pour la musique de chambre, une partie du répertoire  symphonique, les  concerti...

bordeaux,le grand théâtre,opéra,néo classique,victor louis,architecture,antiquité

  La restauration lui a rendu tous les fastes de ses coloris

d'origine, admirez ses balcons en corbeilles, son plafond

qui  nous raconte la Garonne, Bacchus, autant de symboles

chers à  Bordeaux  

Bordeaux, le grand théâtre, opéra,  néo classique,victor louis, architecture,  antiquité,

 une salle d'environs 1000 places, un  véritable théâtre à

l'italienne, classé monument historique depuis  1899 ,

directement inspiré par l'Antiquité, avec son péristyle, sa

colonnade, la représentation des muses,

 

 quand on l'admire de haut, on est encore davantage

 frappé par  cette influence  de l'antique

 

Bordeaux, le grand théâtre, opéra,  néo classique,victor louis, architecture,  antiquité,

 

 

les galeries latérales étaient à l'origine occupées

par des boutiques,

gd galeries   latérales.jpg

 

à l'intérieur, l'escalier monumental conduit aux galeries  supérieures et aux foyers,

Bordeaux, le grand théâtre, opéra,  néo classique,victor louis, architecture,  antiquité,

Bordeaux, le grand théâtre, opéra,  néo classique,victor louis, architecture,  antiquité,

 

la  salle   où les coloris  bleu et or dominent

et se marient  au marbre

 

gd th  les balcons.jpg

gd th  les balcons  a.jpg

 

bordeaux,le grand théâtre,opéra,néo classique,victor louis,architecture,antiquité

gd  th   plafond.jpg

 

 

 

 

 

 

22/11/2015

à propos de Marguerite

 

   Je suis certaine que vous aimez  chanter, que  vous  

  aimez la chanson, le chant, et pourquoi pas non plus,

  l'opéra .


   Vous n’êtes pas  les seuls, je fais partie du lot, mais je

 voudrais aujourd'hui vous parler d'une Américaine, folle

 de  chant, riche et chanteuse elle même.

        ( Je n'ose dire  cantatrice ...)

 

 Un  exemple par sa ténacité  au travail de la voix, un

exemple à plus d'un terme,  Florence Foster Jenkins

florence   foster jenkins,castafiore,chant,opéra,chanteuse,marguerite,xavier giannoli,catherine  frot

florence   foster jenkins,castafiore,chant,opéra,chanteuse,marguerite,xavier giannoli,catherine  frot

 

 le New York Post publie sur elle, alors qu'elle vient  de  

se produire au très prestigieux Carnegie Hall  :

 

     "  Elle peut tout  chanter, sauf les notes ..." 

 

florence   foster jenkins, castafiore,chant,opéra,chanteuse, Marguerite, Xavier Giannoli,  Catherine  Frot,

 

 

   Xavier Giannoli  a utilisé cette personnalité  étonnante

   et quasi psychiatrique pour nous proposer un  film

   épatant,

                   "MARGUERITE ",

         avec Catherine Frot

  éblouissante de  talent  dans  le rôle  titre 

 

 

 

Castafiore,

oui, car le personnage  de cette fantasque Américaine a

inspiré  celui de Hergé et cette vision très libre de la vie de

FLORENCE 

 

florence   foster jenkins, castafiore,chant,opéra,chanteuse, Marguerite, Xavier Giannoli,  Catherine  Frot,

 

florence   foster jenkins, castafiore,chant,opéra,chanteuse, Marguerite, Xavier Giannoli,  Catherine  Frot,

 Émue   par cette femme  enthousiaste  , spontanée, naïve

émue  par le pathétique qu'  engendre le silence  de ceux

qui l'entourent et l'approchent  sur son handicap

mortifère, personne  ne  lui avoue  la vérité,

 son mari se tait  par amour, tout comme son majordome  

 qui l’idolâtre, non pas  en tant  que  cantatrice ( ! ) mais

 en tant  que femme .

 J'ai   beaucoup apprécié   ce  film, malgré

la souffrance  physique  que représente l'écoute  d'une

voix pathologiquement  si fausse...comment  se  fait-il

 qu’elle ne perçoive pas la fausseté effroyable  de  sa

 voix ? florence   foster jenkins, castafiore,chant,opéra,chanteuse, Marguerite, Xavier Giannoli,  Catherine  Frot,

  très belle reconstitution de l'époque 1920 ,

un univers un peu surréaliste , poétique aussi,

les décors, les costumes, l’ambiance générale

d'après guerre,  

la performance des acteurs,

 avec en tête une Catherine Frot  MAGISTRALE !

 

   Un film  que je  vous   recommande  chaudement

et pour vous remettre les oreilles en place,

deux  vidéos ,

deux  versions  du second  air  de la Reine de la Nuit   

de "La Flûte Enchantée"

une voix  superbe ,

mais trop éloignée  de la violence  du personnage et

une  interprétation tout en furie  de Natalie Dessay,

remarquable : 

 


 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique