logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/06/2018

A Toulouse, comme partout,

Francois de Malherbe ,  le  Normand,  fait des émules

jusqu'en terre occitane, sous  les ciels d'orage, de trombes ,

à  qui  rien ne résiste. 

 

  "  Mais elle était du monde où les plus belles choses

            Ont le pire destin.

 Et rose    elle a vécu que ce que vivent  les roses,

                    l'espace d'un matin. "

20180530_190148_resized.jpg

20180531_094349_resized.jpg

20180531_094607_resized.jpg

Ce  matin, des parfums de champignons baignent l'atmosphère,

comme un jour tiède d'automne mouillé .

 

orage,pluie,rose,pétales,toulouse,jardin,ronsard,poème

09/04/2014

Je connais un pays où fleurit l'oranger

 

 

goethe,robert schumann,lieder,poème,citronnier,oranger,floraison,parfum,fleur d'oranger,hugo wolf,elisabeth  schwarzkopf,edith  mathis

goethe,robert schumann,lieder,poème,citronnier,oranger,floraison,parfum,fleur d'oranger,hugo wolf,elisabeth  schwarzkopf,edith  mathis

 

Elisabeth  Schwarzkopf  

 

Mignon "Kennst Du das Land"

 

 Hugo Wolf

 

«  Connais-tu la contrée où les citronniers fleurissent ?

Dans le sombre feuillage brillent les pommes d’or ; un doux vent

souffle du ciel bleu ; le myrte discret s’élève auprès du superbe

laurier…. La connais-tu ?

«  C’est là, c’est là, ô mon bien-aimé, que je voudrais aller

avec toi.

«  Connais-tu la maison ? Son toit repose sur des colonnes ;

la salle brille, les chambres resplendissent, et les figures de

marbre se dressent et me regardent. « Que vous a-t-on fait,

pauvre enfant ? » La connais-tu ?

«  C’est là, c’est là, ô mon protecteur, que je voudrais aller

avec toi.

«  Connais-tu la montagne et son sentier dans les nuages ?

 

 

La mule cherche sa route dans le brouillard ; dans les cavernes

habite l’antique race des dragons ; le rocher se précipite et,

après lui, le torrent. La connais-tu ?

 

«  C’est là, c’est là que passe notre chemin : ô mon père,

partons ! »

 

 

Le grand mythe  méditerranéen,

      et pourtant, l’oranger le citronnier fleurissent  aussi ailleurs

 

goethe,poème,citronnier,oranger,floraison,parfum,fleur d'oranger

 

"Connais-tu le pays où fleurit le citronnier ?"

a écrit Goethe.

Nous l'avons traduit

 

" le pays où fleurit  l'oranger "

 

 

 

 Robert Schumann

 

lied

" Kennst du das Land" 

 

Edith  Mathis  

piano  Christophe Eschenbach

 

 

 

Dans mon Béarn, orangers et citronniers sont en pleine floraison

 

goethe,robert schumann,lieder,poème,citronnier,oranger,floraison,parfum,fleur d'oranger,hugo wolf,elisabeth  schwarzkopf,edith  mathis

 

goethe,robert schumann,lieder,poème,citronnier,oranger,floraison,parfum,fleur d'oranger,hugo wolf,elisabeth  schwarzkopf,editn  mathis

 

goethe,poème,citronnier,oranger,floraison,parfum,fleur d'oranger

 c'est là que je voudrais vivre,

 

c'est là que je vis.

goethe,poème,citronnier,oranger,floraison,parfum,fleur d'oranger

goethe,poème,citronnier,oranger,floraison,parfum,fleur d'oranger

goethe,poème,citronnier,oranger,floraison,parfum,fleur d'oranger

 

12/06/2013

Les cerises, Francis Jammes

 

    Verrons-nous en Béarn mûrir les cerises en ce  printemps maudit et mouillé ?
   Tout arrive  bien tard, et soleil et chaleur, verrons -nous  ce printemps  nos cerises mûrir  ou nous contenterons -nous  de  relire le bon Jammes ?
     ______________________________________
Le banc serait de lierre et de pierre effritée.
Auprès du vieux parterre où de tristes ricins
Ombrageraient la poule et ses petits poussins
Je vous dorloterais, ô mon enfant gâtée.
Les roses cerisiers à l’écorce argentée,
Dont les fruits sont pareils aux coraux abyssins,
Pleurant leurs larmes d’or au-dessus des fusains,
Nous diraient la chanson des moineaux enchantée.
Et je vous cueillerais sur ces frais cerisiers
Des cerises qu’un brin de bois lierait pareilles
Pour vous les mettre ainsi que des pendants d’oreilles :

Et, me baissant un peu pour que vous me baisiez
Au front, je vous rendrais dans vos cheveux en boucles
Vos baisers,en mordant vos rouges escarboucles.

                                                      Francis Jammes

cadre pour les cerises de Jammes.jpg

24/05/2011

Francis Jammes et les ânes

J'aime l'âne si doux
marchant le long des houx.
Il a peur des abeilles
et bouge ses oreilles.
Il va près des fossés
d'un petit pas cassé.
Il réfléchit toujours
ses yeux sont de velours.
Il reste à l'étable
fatigué, misérable.
Il a tant travaillé
que ça vous fait pitié.
L'âne n'a pas eu d'orge
car le maître est trop pauvre.
Il a sucé la corde
puis a dormi dans l'ombre.
Il est l'âne si doux
marchant le long des houx....

                             Francis Jammes

l'âne si doux.jpg

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique