logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/02/2017

B , B , j'en suis baba.....

La Chandeleur est passée, dans  quelques jours, ce  sera le mercredi des

Cendres, l'entrée en Carême, le jeûn et l'abstinence;

 

en attendant ces jours sévères,   les becs  sucrés  vont  faire bombance,

souvent le dimanche, le baba trône  sur les tables familiales,

chandeleur, stohrer, baba au rhum, rue montorgueil, pologne, marie leszcynska, louis xv, roi stanislas, brillat-savarin, diderot

chandeleur, stohrer, baba au rhum, rue montorgueil, pologne, marie leszcynska, louis xv, roi stanislas, brillat-savarin, diderot

 

chandeleur,stohrer,baba au rhum,rue montorgueil,pologne,marie leszcynska,louis xv,roi stanislas,brillat-savarin,diderot

mais connaissez - vous son histoire, au baba ?

Nicolas STOHRER fit son apprentissage de pâtissier à Wissembourg dans

les cuisines du Roi Stanislas de Pologne.

  Grâce à une brioche polonaise sèche, que le Roi Stanislas avait rapportée

d’un voyage, Nicolas STOHRER invente le " baba ".

 Il enrichit cette brioche sèche en l’arrosant de vin de Malaga, en le

parfumant au safran et en y ajoutant de la crème pâtissière avec des

raisins frais et des raisins secs de Corinthe.

 Le Roi Stanislas, lisant alors les contes des Mille et Une  Nuits, passionné

par le personnage de ce roman, il baptise ce nouveau gâteau l ’ALI-BABA.

 Quand la fille du Roi Stanislas de Pologne, Marie Leszcynska épouse en

1725 le Roi LOUIS XV, son pâtissier Nicolas STOHRER la suit à la cour de

Versailles.

  En 1730  Nicolas STOHRER ouvre sa boutique de pâtissier au 51 rue

Montorgueil dans le  deuxième arrondissement  de Paris. A  deux  pas des

halles, à l'ombre  de  Saint Eustache. La boutique, la plus ancienne

pâtisserie  de Paris, est partiellement inscrite aux Monuments Historiques

 depuis le 23 mai 1984

stohrer,baba au rhum,rue montorgueil,pologne,marie leszcynska,louis  xv,roi stanislas,  brillat-savarin, Diderot,

stohrer,baba au rhum,rue montorgueil,pologne,marie leszcynska,louis  xv,roi stanislas,  brillat-savarin, Diderot,

 

stohrer,baba au rhum,rue montorgueil,pologne,marie leszcynska,louis  xv,roi stanislas

 

 

stohrer,baba au rhum,rue montorgueil,pologne,marie leszcynska,louis  xv,roi stanislas,  brillat-savarin, Diderot,

stohrer,baba au rhum,rue montorgueil,pologne,marie leszcynska,louis  xv,roi stanislas,  brillat-savarin, Diderot,

  Avec le temps l’Ali-baba se transforme : en 1835  le vin  de Malaga cède

 la place  au rhum pour imprégner le gâteau,  , puis la crème pâtissière est

  remplacée par de la crème chantilly.

 

 Le mot "baba" entre dans la langue française à l'occasion d'une lettre de

Diderot à Sophie Volland, le 24 septembre 1767:

 

  " J'ai encore huitaine à passer ici ( à Granval  ). Priez Dieu que je ne

 meure pas d'indigestion. On nous apporte tous les jours de Champigny les

plus plus furieuses et les plus perfides anguilles, et puis les petits melons

d'Astracan , puis de la sauerkraut (choucroute), et puis des perdrix aux

choux, et puis des perdreaux  à la  crapaudine, et puis des babas, et puis

des pâtés, et puis des tourtes, et puis douze estomacs qu'il faudrait avoir,

et puis un estomac où il faut mettre comme pour douze. Heureusement, on

boit en proportion, et tout passe " lettre CVI

  Grimot de  La Reynière parle aussi du baba dans  son Almanach des

Gourmands en 1806, précisant qu'on utilise beaucoup de  raisins

de  Corinthe . 

 Vers 1844, d'autres talentueux  parisiens, les trois frères Julien,

Narcisse,  Arthur, Auguste, "artistes en pâtisserie", Place  de la Bourse,

mettent au point le savarin, directement inspiré du baba.

   Cuit  dans un moule en couronne, sans  raisins  secs, le nouveau gâteau,

qui prend le nom de Brillat- Savarin, puis  Savarin,   en hommage à

l'illustre  gastronome, est trempé d'un sirop aromatisé au kirsch, à

l'absinthe et à l'eau de rose.      

stohrer,baba au rhum,rue montorgueil,pologne,marie leszcynska,louis  xv,roi stanislas

 

 

 La maison STOHRER  propose encore aujourd’hui les trois versions : 


-L’ALI-BABA, arrosé de rhum, garni de crème pâtissière et de raisins secs

de Corinthe.

chandeleur,stohrer,baba au rhum,rue montorgueil,pologne,marie leszcynska,louis xv,roi stanislas,brillat-savarin,diderot


-LE BABA au rhum nature.

chandeleur,stohrer,baba au rhum,rue montorgueil,pologne,marie leszcynska,louis xv,roi stanislas,brillat-savarin,diderot


-LE BABA au rhum garni de crème Chantilly.

chandeleur,stohrer,baba au rhum,rue montorgueil,pologne,marie leszcynska,louis xv,roi stanislas,brillat-savarin,diderot

stohrer,baba au rhum,rue montorgueil,pologne,marie leszcynska,louis  xv,roi stanislas

 

 Trois grands classiques de la maison, que vous pouvez trouver au magasin

en petits gâteaux individuels ou bien à partager de 4 à 10 personnes, sur

commande.

 

stohrer,baba au rhum,rue montorgueil,pologne,marie leszcynska,louis  xv,roi stanislas

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique